«Tant que Brigitte Barèges n’aura pas retiré ses propos, on sera là», insiste Sabrina Ben Moussa, 18 ans, coordinatrice départementale des Jeunes communistes dans le Tarn-et-Garonne. C’est dans cette perspective, mais aussi en réaction à la «Manif Pour Tous» du 13 janvier qu’elle épousera symboliquement sa camarade, Mila Mahieux, samedi 5 janvier à 14h à Montauban. Brigitte Barèges est la députée-maire UMP de cette ville. En 2011, l’élue avait déclaré au sujet du mariage des couples de même sexe: «Et pourquoi pas des unions avec les animaux? Et la polygamie?»

UNE RÉPONSE AUX «FORCES RÉACTIONNAIRES»
Sabrina et Mila sont toutes deux hétérosexuelles, mais d’autres couples se joindront à elles devant l’hôtel de ville pour être mariés par Marie-Claude Bouyssi, conseillère municipale d’opposition (Front de Gauche). Contactée par Yagg, elle a indiqué qu’elle procèdera à la lecture de quelques articles du Code civil, comme elle le fait lorsqu’elle agit en tant qu’officier d’état civil à la mairie, avant de prononcer un discours.

Pour Maximilien Reynès-Dupleix, militant Front de Gauche, cette initiative s’inscrit dans une «démarche civique, citoyenne, politique et militante». Un collectif d’élu-e-s locaux/ales, auquel appartient Brigitte Barèges, s’est exprimé contre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe et il s’agit aussi pour les militant-e-s d’apporter une réponse à ce que Sabrina Ben Moussa appelle «les forces réactionnaires».

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln