Dans un mail envoyé à Yagg en fin d’après-midi, Lionel Gentric est revenu sur la disparition de sa tribune, initialement publiée sur Dominicains.fr. Dans ce texte que vous pouvez consulter sur notre site, ce dominicain, qui vit au couvent Saint-Thomas-d’Aquin à Lille, s’étonnait de ce que le clergé français fasse montre d’une unanimité quasi parfaite contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, alors que dans l’Église aussi, ce sujet fait débat.

La ministre du Logement Cécile Duflot avait soupçonné une «censure» de la part de la hiérarchie de Lionel Gentric, mais il assure qu’il est à l’origine de ce retrait «sans qu’aucune pression extérieure ne s’exerce», affirme-t-il. Il explique sa décision par le fait qu’il ne «[souhaitait] tout simplement pas l’usage qui en a été fait». En dépit des sollicitations de Yagg, il n’a pas souhaité en dire plus.

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln