charente libre«Je ne veux pas que la loi puisse établir qu’un enfant soit né de deux parents de même sexe, en fondant une filiation créant artificiellement deux pères ou deux mères dans la généalogie de l’enfant.» Non, cette phrase n’est pas de Christine Boutin (qui a retweeté l’info) mais de Jérôme Lambert, député PS de Charente, sur son compte Facebook personnel.

Jérôme Lambert, qui s’est fait remarquer il y a peu en suggérant, sur ce même compte, que les biens de Gérard Depardieu soient confisqués, est en désaccord avec le gouvernement et se lâche donc sur le réseau social. Il reproche au Président de la République d’avoir «lui-même déjà abandonné au moins trois de ses promesses: la non-ratification du Traité européen, la non-augmentation de la TVA et le droit de vote pour les étrangers non communautaires aux élections locales».

Sur l’homosexualité et le mariage pour tous les couples, Jérôme Lambert (qui est aussi le neveu de François Mitterrand) écrit donc:

«Chacun ayant la liberté de vivre sa sexualité comme il l’entend. (…) Mais cette liberté que je défends ne peut pour autant changer la façon dont on fait les enfants naturellement, c’est-à-dire avec un genre masculin et un genre féminin».

À lire et entendre ces arguments, on a parfois l’impression que certain-e-s pensent que les homos réclament l’accès à la parthénogenèse.

Sur Charente Libre.