Inter-LGBTLa lettre anti-égalité des droits du  secrétariat général de l’enseignement catholique aux responsables des 8300 établissements catholiques passe mal auprès de l’Inter-LGBT. Le 14 décembre dernier Eric de Labarre avait demandé aux personnels de l’enseignement privé catholique de « prendre des initiatives » contre le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe. «Toutes les options individuelles n’ont pas à être instituées, au risque d’ébranler des références sociales aussi fondamentales que le mariage, union d’un homme et d’une femme, et la famille, cellule de base où la responsabilité éducative est exercée par un père et une mère», écrivait-il (Lire L’enseignement catholique s’oppose à l’égalité des droits, les efFRONTé-e-s s’indignent). Dans un communiqué l’Inter-LGBT s’insurge contre cette prise de position et en appelle à Vincent Peillon:

« L’Inter-LGBT interpelle l’ensemble de la communauté éducative et plus particulièrement le Ministre de l’Education Nationale sur les suites qu’il compte donner à ces initiatives qui portent gravement atteinte au principe de neutralité qui doit être de mise – dans l’enseignement privé et dans l’enseignement public. »

L’association pointe aussi les dégâts d’une telle mobilisation sur les élèves:

« L’Inter-LGBT s’inquiète par ailleurs de la stigmatisation dont pourraient être victimes les jeunes adultes découvrant leur homosexualité, et les enfants vivant dans des familles homoparentales scolarisés dans ces établissements. Est-il encore utile de rappeler que les jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) ont 13 fois plus de risques de faire une tentative de suicide que les autres adolescents? »