manif-pour-tousDe plus en plus de croyants font entendre leur voix contre les prises de position de l’épiscopat français contre le mariage pour tous (Lire «Trop, c’est trop»: une pétition de chrétiens contre l’attitude des évêques opposés au projet de loi sur le mariage pour tous).

UN TRACT QUI NE PASSE PAS
Dans le Loir-et-Cher, comme cela est relaté par La Nouvelle République, certains n’ont pas beaucoup apprécié de recevoir un tract encarté dans l’édition de décembre de Notre Vie, une revue catholique locale. Une initiative dont on ignore les auteurs et rejetée par les organisateurs eux-mêmes de la Manif anti-égalité des droits du 13 janvier.

«CONNOTATIONS IDÉOLOGIQUES»
Maurice Leroux, un prêtre, a souhaité réagir dans La Nouvelle République. S’il ne défend pas le mariage pour les homos, il s’insurge néanmoins contre ce tract. «Je trouve qu’il y a trop de connotations idéologiques ou politiques et donc je ne participerai à aucune manifestation». Et le prêtre, connu dans la région pour son engagement dans l’insertion professionnelle d’ajouter: «J’aurais aimé voir certaines personnes manifester contre la faim dans le monde ou pour la liberté religieuse, il y a tellement de progrès à faire en ces domaines.»

Pour suivre Christophe Martet sur Twitter: martetchris