Fêtes obligent, c’est devant des sapins que Jérémie Elkaïm et Laurent Cantet témoignent de leur soutien à l’égalité des droits sous les yeux d’Olivier Ciappa.

L’acteur, actuellement à l’affiche de Main dans la main, se mobilise tant pour la lutte contre l’homophobie qu’en faveur de l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe. La procréation médicalement assistée fait également partie des revendications qu’il défend. «Sans le moindre doute banco!!», a-t-il écrit de sa propre main sur la pancarte.

Et c’est chez Olivier Ciappa – «dans un décor très Disney», reconnaît le photographe – que le réalisateur de Foxfire, confessions d’un gang de filles (diffusé lors du dernier Jeudi, c’est gay-friendly de Yagg) a évoqué ce que lui inspire le débat actuel autour du mariage pour tou-te-s. Dans cette vidéo réalisée en partenariat avec le projet Entourage LGBT et l’Inter-LGBT, Laurent Cantet relate une anecdote survenue lors du tournage d’Entre les murs lorsque des élèves du film ont discuté du mariage des couples de même sexe.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Le réalisateur Laurent Cantet revient sur l’homophobie

Ces deux artistes engagés viennent s’ajouter à la liste de celles et ceux qui se mobilisent en faveur de l’égalité des droits. D’autres n’en ont pas eu la volonté ou le courage. Sur sa page Facebook, Olivier Ciappa confie qu’il a sollicité l’humoriste Anne Roumanoff pour participer à cette campagne. Mais le photographe a essuyé un refus: «Je sais que je devrais accepter parce que j’ai beaucoup de gays dans mon public», lui a-t-elle glissé, ajoutant qu’elle trouvait ses photos très belles. Mais d’après le photographe, elle a préféré ne pas s’impliquer pour des raisons «stratégiques». Toujours selon le photographe, Jean-Pierre Jeunet, Mathilde Seigner et Étienne Chatiliez ont également décliné son offre.

Photos Olivier Ciappa

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln