Gilles Bon-Maury, Virginie Despentes et Chloé Avrillon ont été désigné-e respectivement gay, lesbienne et trans’ de l’année 2012 par les internautes de Yagg. Ces dernièr-e-s devaient voter pour leurs candidat-e-s préféré-e-s parmi une sélection de personnalités ayant fait l’actualité (sur Yagg et ailleurs) en 2012.

GILLES BON-MAURY: «JE N’AI JAMAIS EU L’IMPRESSION DE MENER UN COMBAT SOLITAIRE»
Gilles Bon-Maury, ex-président d’Homosexualités et Socialisme (HES), qui avait rejoint l’équipe de campagne de François Hollande pour la présidentielle, a été nommé en 2012 au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, «en qualité de conseiller en charge de l’accès aux droits et de la lutte contre les violences faites aux femmes». «Ce sont toutes celles et tous ceux qui ont mis l’égalité des droits à l’ordre du jour de l’année électorale 2012 qui méritent d’être salué-e-s, confie-t-il à Yagg. Je n’ai jamais eu l’impression de mener un combat solitaire. Merci, d’abord, aux amis d’HES. Je suis fier de cette association, de son histoire, de ses militants, de ses résultats et de son engagement sur le terrain. Les victoires de 2012 ont rendu les choses possibles. De beaux moments nous attendent en 2013. Rendez-vous dans la manifestation le 27 janvier pour défendre l’égalité des droits, et pour dire non à l’homophobie!».

En 2012, Virginie Despentes nous a offert un nouveau film, Bye Bye Blondie, d’après son propre roman et a également signé une tribune sans concession en faveur de l’égalité des droits.

CHLOÉ AVRILLON: «MA VICTOIRE EST AUSSI CELLE DE PLEIN D’AUTRES PERSONNES QUI SONT DANS L’OMBRE»
Quant à Chloé Avrillon, elle a été reconnue officiellement en tant que femme à l’état-civil. Son combat est à l’image de celui de nombreux-ses trans’ pour obtenir des papiers conformes à leur identité et à leur genre. «Je suis extrêmement touchée de cette reconnaissance de la communauté LGBT, explique-t-elle à Yagg. Au-delà de mon combat pour le changement d’état civil, j’ai aussi essayé de porter le combat pour l’égalité des droits. Ma victoire c’est aussi la victoire de plein d’autres personnes qui sont dans l’ombre. Mon grand regret, c’est qu’on ne parle pas assez des personnes intersexes et des bi. Le chemin pour les droits humains est un long chemin».

Petit rappel: en 2011, vous aviez distingué Jean-Luc Romero et Céline Sciamma, en 2010, Océanerosemarie (alias La lesbienne invisible) et Yoann Lemaire et en 2009 Amélie Mauresmo, Alexandre Marcel et Delphine Ravisé-Giard.

Les résultats complets du sondage (en ligne du 13 au 20 décembre 2012, 1 seul vote par sondage et par adresse IP):

GAY DE L’ANNÉE (2260 votes)
Gilles Bon-Maury 20%
Sébastien Lifshitz 19%
Ludovic-Mohamed Zahed 17%
Didier Lestrade 15%
Louis-Georges Tin 9%
Sergio Coronado 6%
Maxime Donzel 5%
Jean-Pierre Guérin 5%
Hervé Latapie 2%
Pascal Houzelot 2%

LESBIENNE DE L’ANNÉE (1981 votes)
Virginie Despentes 26%
Caroline Fourest 24%
Les Dégommeuses pour Foot For Love 12%
Gouine comme un camion 9%
Caroline Mécary 9%
Océanerosemarie 7%
Shirley Souagnon 5%
Alexandra Lacrabère 3%
Emilie Jouvet 3%
Les auteures des «Chroniques Mauves» 2%

TRANS’ DE L’ANNÉE (1150 votes)
Chloé Avrillon 52%
King’s Queer (Grib) 23%
Brigitte Goldberg 16%
Rochelle Grégorie 9%