Comme cela fut déjà le cas à Saint-Pétersbourg pour un texte similaire, l’examen de la proposition de loi visant à prohiber la «propagande homosexuelle» a été reporté. Le texte devait être présenté à la Douma (la chambre basse du Parlement russe) aujourd’hui, mercredi 19 décembre. Ce sera finalement le 22 janvier.

Malgré ce report, des manifestations ont eu lieu à Moscou et dans d’autres villes russes pour protester contre l’article 6.13.1 qui créerait un délit de «propagande de l’homosexualisme», rapporte le Russian LGBT Network. Une vingtaine de personnes se sont retrouvées à midi devant la Douma pour un kiss-in. Des contre-manifestant-e-s leur ont jeté des œufs. Dix-huit personnes ont été arrêtées (11 manifestant-e-s LGBT, 5 militant-e-s orthodoxes et 2 journalistes).

Des actions (une personne à la fois pour éviter de tomber sous le coup de la loi) ont aussi eu lieu à Saint-Pétersbourg, à Tomsk, à Samara (seul rassemblement autorisé) et à Arkhangelsk, des régions où la «propagande homosexuelle» est déjà interdite.

La vidéo de l’action moscovite:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur ‪Поцелуи против гомофобии‬

Photo Russian LGBT Network (Saint-Pétersbourg)

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis