Jean-Claude Roger Mbédé devra retourner en prison, a décidé hier la cour d’appel de la chambre correctionnelle de Yaoundé. Condamné en mars 2011 à trois ans d’emprisonnement pour avoir déclaré à un autre qu’il l’aimait dans un SMS, ce Camerounais de 32 ans avait été libéré en juillet dernier. Depuis lors, il attendait la décision de la justice le concernant.

IGNORANCE DE LA LOI OU HOMOPHOBIE
Ses avocat-e-s avaient fait part de leur optimisme il y a quelques semaines, dans la mesure où il n’existe aucune preuve à charge contre Jean-Claude Roger Mbédé. Mais la cour d’appel a malgré tout confirmé le jugement rendu en première instance. Contactée par Yagg, l’avocate suisse Saskia Ditisheim a jugé cette condamnation «scandaleuse». «Cette décision n’est pas conforme au droit», a-t-elle ajouté, considérant que les juges ont fait preuve soit de leur «ignorance de la loi» soit d’homophobie.

«PERSÉCUTER UN INNOCENT»
Elle a également interpellé le président Paul Biya, qui s’était engagé à établir un moratoire sur le délit d’homosexualité. Il doit sortir «de sa torpeur opportune», a demandé l’avocate. Elle en profite également pour pointer du doigt le silence de l’État camerounais face aux menaces proférées à l’encontre de Me Michel Togue et de Me Alice Nkom, les deux autres avocat-e-s de Jean-Claude Roger Mbédé. La police a conseillé au premier de cesser de défendre les personnes poursuivies pour homosexualité s’il veut être en sécurité.

Les avocat-e-s de Jean-Claude Roger Mbédé entendent déposer un recours de cette décision de justice devant la Cour suprême. Pour Me Michel Togué, les juges ont mal appliqué la loi en l’utilisant «pour persécuter un innocent, a-t-il confié à Jeune Afrique. C’est une honte pour le système judiciaire camerounais.» Au moyen d’une pétition, l’organisation AllOut.org tente de faire pression sur le gouvernement camerounais pour qu’il libère Jean-Claude Roger Mbédé et que le délit d’homosexualité soit abrogé.

Photo Adefho (Roger Mbédé et Alice Nkom)

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln