Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, l’avait assuré il y a deux mois: les député-e-s socialistes déposeront un amendement au projet de loi sur le mariage et l’adoption par les couples de même sexe pour que la procréation médicalement assistée (PMA) y figure également.

François Hollande a déclaré hier que le Parlement «décidera souverainement» de la nécessité d’inclure la PMA dans le texte, même si lui-même y est opposé. Lui a reculé par rapport à ses engagements de campagne, mais les député-e-s PS entendent bien aller plus loin que le projet de loi tel qu’il a été rédigé par le gouvernement. Une réunion aura lieu mercredi 19 décembre pour discuter de l’amendement au sein du groupe. Selon Libération, il s’agirait de débattre de «l’opportunité de déposer cet amendement». Les parlementaires feraient-ils/elles marche arrière?

Joint par Yagg, Bernard Roman, un député PS qui avait indiqué qu’il déposerait un amendement PMA, affirme que cette réunion du groupe portera non pas sur l’opportunité de cet amendement mais sur son champ d’application. «Certains estiment qu’il doit concerner toutes les femmes, d’autres pensent que seuls les couples mariés doivent y avoir accès», explique le député. C’est de cela qu’il sera question mercredi, assure-t-il avant d’insister sur le fait que cette réunion suit le cours «normal» du processus législatif. De son côté, le Parti socialiste a publié un communiqué dans lequel il appelle de ses vœux la PMA «pour toutes les femmes dans notre pays».

Photo Capture

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln