«Croyants unis pour l’égalité des droits», pourra-t-on lire sur la banderole que déploieront dimanche des croyant-e-s qui se mobiliseront lors de la Marche pour l’égalité. Un seul mot d’ordre pour une pluralité de confessions: ces chrétien-ne-s, ces musulman-ne-s et ces juifs/ves se retrouvent dans la revendication du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe.

«L’AMOUR DE DIEU N’EXCLUT PAS»
Dans un communiqué, les tenants du Christianisme social en appellent à la Bible pour défendre la modification du Code civil: «Nous [y] trouvons la remise en cause de toutes les catégorisations sociales au profit d’une invitation à l’amour du prochain, écrivent les auteur-e-s. L’amour de Dieu est inconditionnel, il ne distingue pas, ne trie pas, n’exclut pas. (…) La Bible ne désigne pas un modèle familial comme étant préférable à un autre, elle en évoque quarante mais n’en absolutise aucun.»

«RESPONSABLES D’INSTITUTIONS RELIGIEUSES, VOUS LAISSEREZ-VOUS CONVERTIR?»
Marina Zuccon du Carrefour des chrétiens inclusifs, Patrick Sanguinetti et Élisabeth Saint-Guily de David & Jonathan, ainsi que Stéphane Lavignotte du Christianisme social ont par ailleurs cosigné une tribune dans Libération. Ils/elles s’étonnent de ce que les représentant-e-s religieux/ses qui réclament aujourd’hui un débat national respectueux des opinions de chacun-e n’ont jamais pris le temps d’en organiser un au sein de leurs propres institutions. Autre grief des auteur-e-s: l’homophobie inavouée de ces organisations. «N’est-ce pas la Fédération protestante et la Conférence des évêques qui il y a deux ans nous refusèrent leur signature à un appel pour la fin des violences homophobes dans le monde?», rappellent-ils/elles.

Ces chrétien-ne-s militent pour qu’un autre visage de la chrétienté émerge, celui des chrétiens et des chrétiennes «dans la vie». «Nombreux sont celles et ceux qui ont dans leur entourage une personne LGBT. Cette rencontre les a souvent fait changer, évoluer, se questionner. Bref, se convertir au sens le plus évangélique du terme: quand l’amour prend le dessus sur le jugement, la vie sur l’enfermement dans la honte et le placard alors les personnes meurtries par l’homophobie renaissent. Et vous, responsables d’institutions religieuses, vous laisserez-vous interpeller et convertir?»

[Mise à jour] Ci-dessous, les interventions de Marina Zuccon du Carrefour des chrétiens inclusifs et de Jean-Paul Cluzel, président de la Réunion des musées nationaux, lors de la conférence de presse de l’Inter-LGBT au Centre LGBT Paris Ile-de-France le 12 décembre dernier:


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur 16 décembre: un cortège de croyant-e-s défilera pour l’ouverture du mariage

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln