C’est sous un tonnerre d’applaudissements des militant-e-s pro-égalité des droits que la Chambre des représentants a adopté aujourd’hui le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe en Uruguay, rapporte l’AFP. Cette assemblée composée de 99 député-e-s en comptait 87 pour cette séance. Après huit heures de débat, ils/elles ont été 81 à voter en faveur du texte avancé par le gouvernement de gauche. Le parti au pouvoir ne compte pourtant que 50 député-e-s parmi ces parlementaires.

«ÉGALISER L’INSTITUTION DU MARIAGE»
«Ce n’est pas une loi sur le mariage homosexuel ou gay, précise Bango Juillet, l’un des députés à l’origine du projet de loi. Il s’agit d’une mesure pour égaliser l’institution du mariage indépendamment du sexe du couple.» Si ce texte est approuvé par le Sénat, le Code civil de l’Uruguay sera modifié pour que «les hétérosexuels, les homosexuels, les lesbiennes et les transsexuels soient autorisés à conclure un mariage monogame», précise le texte de loi.

L’Uruguay a souvent été perçu comme un pionnier en matière d’égalité des droits en Amérique du Sud. À ce jour, les couples homosexuels peuvent y contracter une union civile, adopter des enfants ou avoir recours à la procréation médicalement assistée. Quant aux personnes trans’, elles peuvent obtenir un changement d’état civil à partir de 18 ans.

Photo Federico Corral

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln