À quelques jours de l’ouverture des débats à la Douma, la chambre basse du parlement russe, sur la proposition de loi visant à interdire la «propagande homosexuelle» (c’est à dire tout discours, article etc. évoquant favorablement l’homosexualité), le Russian LGBT Network en appelle à la solidarité internationale.

Les LGBT russes peuvent déjà compter sur le soutien de stars comme Madonna ou Lady Gaga (qui, de passage à Saint Pétersbourg, a vivement remercié le Premier ministre russe Dmitry Medvedev, d’avoir déclaré vendredi ne pas voir en quoi une loi réglementant l’homosexualité était nécessaire), mais la multiplication des gestes leur donne plus de poids.

Le Russian LGBT Network suggère donc plusieurs pistes à celles et ceux qui voudraient se mobiliser:
– prendre une photo de soi avec une affichette indiquant (en anglais): «I’m against article 6.13.1 in Russia» («Je suis contre l’article 6.13.1 en Russie»), la partager sur les réseaux sociaux et l’envoyer à 6_13_1@lgbtnet.ru, si possible avec quelques mots motivant cette opposition;
– (pour les associations) publier un communiqué de presse sur la proposition de loi;
– organiser des manifestations devant l’ambassade de Russie le 19 décembre, jour où la Douma examinera le texte.

Ce que dit l’article 6.13.1: «La propagande de l’homosexualisme auprès de mineurs est passible d’une amende de 4000 à 5000 roubles pour les particuliers; de 40000 à 50000 roubles pour les fonctionnaires; de 400000 à 500000 roubles pour les institutions», soit des amendes d’environ 100 à 13000 euros.

Photos via Facebook

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis