array(27) { ["SERVER_SOFTWARE"]=> string(6) "Apache" ["REQUEST_URI"]=> string(93) "/2012/12/07/heteros-solidaires-je-ne-peux-pas-laisser-parler-a-ma-place-le-parti-de-la-haine/" ["REDIRECT_STATUS"]=> string(3) "200" ["HTTP_HOST"]=> string(8) "yagg.com" ["HTTP_X_REAL_IP"]=> string(12) "51.255.65.41" ["HTTP_X_FORWARDED_FOR"]=> string(12) "51.255.65.41" ["HTTP_CONNECTION"]=> string(5) "close" ["HTTP_USER_AGENT"]=> string(66) "Mozilla/5.0 (compatible; AhrefsBot/5.1; +http://ahrefs.com/robot/)" ["HTTP_ACCEPT"]=> string(3) "*/*" ["PATH"]=> string(28) "/usr/local/bin:/usr/bin:/bin" ["SERVER_SIGNATURE"]=> string(0) "" ["SERVER_NAME"]=> string(8) "yagg.com" ["SERVER_ADDR"]=> string(9) "127.0.0.1" ["SERVER_PORT"]=> string(2) "80" ["REMOTE_ADDR"]=> string(12) "51.255.65.41" ["DOCUMENT_ROOT"]=> string(32) "/home/yagg/public_html/yagg.com/" ["SERVER_ADMIN"]=> string(18) "[no address given]" ["SCRIPT_FILENAME"]=> string(41) "/home/yagg/public_html/yagg.com/index.php" ["REMOTE_PORT"]=> string(5) "52563" ["REDIRECT_URL"]=> string(93) "/2012/12/07/heteros-solidaires-je-ne-peux-pas-laisser-parler-a-ma-place-le-parti-de-la-haine/" ["GATEWAY_INTERFACE"]=> string(7) "CGI/1.1" ["SERVER_PROTOCOL"]=> string(8) "HTTP/1.0" ["REQUEST_METHOD"]=> string(3) "GET" ["QUERY_STRING"]=> string(0) "" ["SCRIPT_NAME"]=> string(10) "/index.php" ["PHP_SELF"]=> string(10) "/index.php" ["REQUEST_TIME"]=> string(10) "1461885037" }
Égalité des droits, Homoparentalité, Mariage, Société | 07.12.2012 - 10 h 29 | 0 COMMENTAIRES
  • 16 décembre
  • Adeline Amiel Donat
  • Agathe Robilliard
  • hétéros solidaires
  • mélusine laura raynaud

Hétéros solidaires: «Je ne peux pas laisser parler à ma place le parti de la haine»

Publié par
Hétérosexuelles et en colère, Agathe Robilliard, Mélusine Laura Raynaud et Adeline Amiel Donat ont décidé de mobiliser un maximum d'hétéros pour qu'ils/elles prennent part à la manifestation pour l'égalité du 16 décembre. Interview.

Elles sont hétérosexuelles. Célibataire, mère célibataire ou mariée avec un enfant. Et elles sont en colère. Très en colère. Agathe Robilliard, Mélusine Laura Raynaud et Adeline Amiel Donat ont décidé de mobiliser un maximum d'hétéros pour qu'ils/elles prennent part à la manifestation pour l'égalité des droits du dimanche 16 décembre, à Paris, via notamment un événement «Hétéros solidaires, sortons du placard» sur Facebook et un site web. En solidarité avec les LGBT, car elles estiment que ce combat pour l'égalité des droits se doit d'être collectif.

Comme le dit Adeline dans notre interview ci-dessous, «on demande rarement à ceux qui ont le pouvoir de la majorité, de la norme, de se mobiliser. Les hétéros ne sont pas habitués à être appelés de la sorte! Je crois que le débat les touche et que l'idée d'être assimilé aux propos haineux de mouvements violents qui prônent un schéma archaïque et réac' de la famille est totalement insupportable!».

Pour Yagg, elles expliquent l'origine et le sens de leur combat.

Comment est née l'idée d'Hétéros solidaires? Adeline Amiel Donat Mélusine et Agathe m'ont proposé de les rejoindre après avoir vu ma colère sur Facebook et Twitter quand les Femen se sont fait tabasser à la manif de Civitas. Je ne veux pas que l'amalgame soit fait: les hétéros sont progressistes et refusent qu'on leur impose une vision archaïque de la famille. Nous sommes célibataires, mariées ou dans une famille monoparentale et nous sommes aux côtés de nos familles et nos amis LGBT pour l'égalité.

Mélusine Laura Raynaud Je n'ai pas supporté que l'on traite mes amis ou les membres de ma famille en particulier et les homosexuels en général de zoophiles. J'ai trouvé intolérable ce vomi de haine, cette violence lors de la manif anti-mariage pour tous, ces femmes qui se faisaient rouer de coups, ça m'a profondément choquée. Je ne comprenais pas pourquoi on n'entendait que le discours gerbant des «anti» et tout ce vieux revival de relents pétainistes.

Je refuse que ces gens-là me représentent, je suis hétéro, mariée avec enfant mais je ne supporte pas l'idée qu'on nous dicte qui nous devons aimer ou pas, avec qui nous devons nous marier ou pas, avec qui faire des enfants ou pas.

Je trouve scandaleux qu'aujourd'hui en 2012 on nous prive de cette liberté de choix fondamentale! Aujourd'hui, la famille est plurielle. Il n'y en a pas qu'une seule et toutes sont particulières. Et oui, effectivement, il y a plein d'homosexuels qui ne veulent pas se marier. C'est leur droit mais c'est aussi leur droit d'avoir le choix. Je n'ai jamais manifesté mais cette fois-ci je veux être dans la rue auprès de ceux que j'aime parce que je suis convaincue que ce combat est un combat collectif pour construire une France moderne, progressiste, généreuse et libre.

Agathe Robilliard Je me dois de réagir, je ne peux pas laisser parler à ma place le parti de la haine. C'est intolérable et insoutenable cette violence du simple fait que nos amis et nos parents veulent obtenir les droits basiques que la loi nous accorde à nous, les hétéros, depuis des siècles. Nous faisons garder, éduquer, soigner nos enfants par leurs parrains, marraines, oncles, tantes, baby-sitters, enseignants, médecins, pédiatres, etc., gays et lesbiennes, nous savons intimement qu'ils aiment les enfants comme nous: profondément.

Quel accueil avez-vous reçu de la part de vos proches? Sentez-vous une mobilisation qui grandit chez les hétéros? AAD On demande rarement à ceux qui ont le pouvoir de la majorité, de la norme, de se mobiliser. Les hétéros ne sont pas habitués à être appelés de la sorte! Je crois que le débat les touche et que l'idée d'être assimilé aux propos haineux de mouvements violents qui prônent un schéma archaïque et réac' de la famille est totalement insupportable! Le retour est donc très positif!

MLR Je suis encore énervée, je trouve que ça ne réagit pas encore assez.

Ça me débecte de voir certains hétéros, les «gay-friendly de salon», ils se vantent d'être branchés parce qu'ils ont des potes gays, c'est chic. On ne les entend pas beaucoup…

Moi, je veux pouvoir me regarder dans la glace le matin et me dire que si mes amis ou des membres de ma famille ont besoin de nous, le dimanche 16 décembre, on se sort la tête de l'ordi, on se lève de son canapé, on éteint papy Drucker, et on vient avec femmes, maris, célibataires et enfants faire cordon de sécurité autour de nos amis gays, lesbiennes, trans' qui s'en prennent plein la gueule pour défendre leur droit d'aimer et d'avoir des enfants.

Selon vous, quel est la clé du succès de la manifestation du 16 décembre? AAD C'est que nous soyons nombreux à montrer les visages du progrès, de l'amour, de l'égalité. Nous voulons une société qui donne un choix équitable pour nos amis, nos familles, nos enfants!

Il faut que chaque yaggeur envoie à TOUS ses amis hétéros notre événement sur Facebook «Hétéros solidaires, sortons du placard» en leur disant: si vous m'aimez, inscrivez-vous et venez à mes côtés. Ça n'est pas un combat individuel! C'est aussi le vôtre, vous qui avez été adopté ou qui souhaitez adopter, vous qui avez été élevé par des grands-parents, vous qui êtes parents célibataires… Parce que vous non plus, vous n'êtes pas une famille pour les anti-mariage pour tous! On est en train de vous exclure du débat! Garantir à tous l'amour et les enfants est un projet collectif.

MLR Je pense que si cela reste uniquement dans le cadre communautaire, c'est mort. On aura entendu (très fort) les anti, on aura entendu un peu moins fort, les pour. C'est pour ça que je veux instituer ce «dress code»: le 16 décembre à Bastille, chaque gay, lesbienne, trans' doit venir avec au moins deux hétéros. Au moins! :-)  Quand je me suis mariée, surprise: il y avait plus de 80 personnes, beaucoup dans l'assemblée étaient gays, tous fous de bonheur pour moi. Ils sont tous ma FAMILLE. À mon tour d'être votre demoiselle d'honneur. Rejoignez-nous sur «Hétéros solidaires, sortons du placard» et postez-le à tous vos vrais friends hétéros, on compte sur vous et rendez-vous à la Bastille le 16 décembre, à 14h, on postera sur l'événement notre point de rendez-vous!

Retrouvez la liste et les infos pratiques de tous les rassemblements ville par ville.

Print This Post
Profile photo of Yannick Barbe
Publié par
Directeur de la rédaction de TÊTU
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.