«En tant qu’officiers d’état civil, ne sommes-nous pas les premiers impliqués?», demandent les signataires de l’Appel des maires, une pétition dont le but est de montrer l’opposition des élu-e-s locaux/ales à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Les quelques mots que ces maires et maires adjoint-e-s prononcent  lors des cérémonies de mariage leur ont permis d’acquérir «une expertise sur le sens du mariage républicain». C’est à ce titre qu’ils/elles font front contre le mariage pour tou-te-s.

POUR L’ENFANT, UN COUPLE HÉTÉRO VAUT MIEUX QU’UN COUPLE HOMO
Le collectif des Maires pour l’enfance, créé en 2004 après le mariage de Bègles, connaît aujourd’hui un regain d’intérêt dans le cadre du débat sur l’ouverture du mariage. À ce jour, la pétition mise en ligne compte environ 17 000 signataires. La plupart sont des maires adjoint-e-s, mais on compte aussi quelques député-e-s. Tou-te-s militent en outre pour ne pas «être forcé de célébrer en mairie un mariage entre personnes du même sexe».

Leur argumentaire s’appuie sur l’idée que le bien-être de l’enfant ne peut être réalisé que s’il est élevé par un couple hétérosexuel. Dans la section Vos questions/Nos réponses du site, on peut ainsi lire: «S’il fallait choisir entre 2 couples, l’un homosexuel, l’autre hétérosexuel pour accueillir un enfant, le législateur est en droit de dire – sans être taxé d’homophobie (sic) – que l’altérité sexuelle des parents du foyer hétérosexuel est un optimum pour l’enfant. C’est même un fondamental!» En somme, selon eux/elles les couples hétérosexuels valent mieux que les couples de même sexe. Et ce n’est même pas homophobe de le dire.

LA MÉTAPHORE DU HAMBURGER
Tout en proclamant que la société ne se divise pas entre homosexuel-le-s et hétérosexuel-le-s, ces élu-e-s tiennent à ce que reste inscrite dans la loi une démarcation entre couples de même sexe et couples hétéros. La métaphore du hamburger permet de mieux saisir leur réflexion: «Si demain on appelle tous les paninis, hamburger, ce n’est pas vrai que cela n’a pas d’impact pour le marché du hambourger (sic): il ne se différencie plus des paninis!» De la même façon, «si l’alliance des personnes du même sexe s’appelle mariage, cela retire quelque chose au mariage traditionnel!», apprend-on.

La liste des élu-e-s aux opinions si peu teintées d’homophobie est disponible sur le site du collectif.

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln