Sur son blog, le leader du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) a fustigé la position d’une grande partie de la droite sur l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe. Thierry Marchal-Beck a écrit: «Monsieur Copé comme tous ses amis de l’UMP, du RUMP, du FN et de l’UDI qui partagent les mêmes idées que lui et qui l’accompagneront à sa manifestation rétrograde sont homophobes. C’est-à-dire qu’ils refusent les mêmes droits à des individus du seul fait de leur orientation sexuelle.»

Joint par l’auteur du blog Jeunes Politiques, Jonas Haddad, secrétaire national chargé de l’entrepreneuriat des jeunes à l’UMP, s’insurge contre ces propos. «C’est choquant d’être qualifié d’homophobe – et notamment pour les adhérents du parti – par quelqu’un qui a une analyse complètement biaisée», a-t-il réagi. Il a demandé au président du MJS de revenir sur ses déclarations, ce que Thierry Marchal-Beck a refusé en invitant Jonas Haddad à s’indigner avec plus de virulence face aux sorties de Brigitte Barèges, de François Lebel ou de Serge Dassault… À lire sur Jeunes Politiques.