Nouvelle provocation d’opposant-e-s à l’égalité des droits: la semaine dernière, la façade du Centre LGBT de Paris et Ile-de-France a été taguée. Les symboles dessinés portent la marque du GUD, une organisation étudiante d’extrême droite.

Interrogée par Yagg, Garance Mathias, co-présidente du Centre, a indiqué qu’une plainte contre X a très rapidement été déposée. L’inquiétude n’est pas de mise selon elle: le lieu reste ouvert au public et les activités ont continué normalement sans la moindre interruption. «Notre priorité est de faire preuve de vigilance et d’assurer la sécurité des usagers et des salariés», a-t-elle ajouté.

Sur la façade, les tags ont été recouverts par des affiches pour la manifestation du 16 décembre. Un moyen de faire comprendre aux activistes d’extrême droite à l’origine de ces dégradations que l’égalité des droits l’emporte sur leur homophobie.

Photos Twitter et Yagg

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln