[mise à jour, lundi 3 décembre 2012, 13h: Explication de Twitter au détenteur du compte lemariageprtous et fin de la suspension du compte d’Antoine Marcourt]

Quelques gazouillis ont été réduits au silence sur Twitter: le réseau social a suspendu – sans la moindre explication – plusieurs comptes qui traitaient de l’égalité des droits ou de féminisme. D’après nos informations, les comptes du sénateur PS (et rapporteur du projet de loi sur le mariage pour tous au Sénat) Jean-Pierre Michel, de l’association Une femme, un toit (FIT), de Le mariage pour tous et d’Antoine Marcourt ont été bloqués par Twitter pendant plusieurs heures.

«PAS DE COMMENTAIRE»
Contacté par Yagg, le réseau social a indiqué qu’il n’émettait «pas de commentaire» sur des comptes individuels. Chacun-e en est réduit-e à imaginer pour quelles raisons il/elle a fait l’objet d’une sanction. Henri, qui gère le compte lemariageprtous se souvient avoir livetweeté mardi Ce soir ou jamais où intervenait Christine Boutin. Le lendemain matin, Twitter avait suspendu son compte. Il a écrit au réseau social pour contester cette fermeture. Twitter lui a répondu par un message automatique l’invitant à relire les règles d’utilisation du réseau social. «Il est aussi possible que votre compte ait été suspendu par erreur, admet Twitter. Si après avoir relu les Règles, vous ne comprenez pas pourquoi votre compte a été suspendu, répondez à cet email en indiquant cela, et nous réétudierons votre cas. Toutes nos excuses si l’erreur vient de nous.»

«JAMAIS D’EXPLICATION»
En fin de journée, il a de nouveau pu accéder à son compte, mais Twitter ne l’avait pas non plus prévenu de la levée de la sanction. Vu la rapidité à laquelle sa demande a été traitée, Henri se demande s’il n’a pas fait l’objet d’un «traitement de faveur». Pendant que lemariageprtous était bloqué, il a en effet créé mariageprtous, où il en a profité pour solliciter Guy Birenbaum. Le chroniqueur aurait usé de son influence pour aider son ami Laurent Baffie, dont le compte avait lui aussi été suspendu sans raison. Mais de l’aveu même de Guy Birenbaum, «il n’y a jamais d’explication».

L’une des seules raisons plausibles pour qu’un compte soit brusquement suspendu sans qu’il y ait d’infraction apparente aux règles de Twitter, c’est qu’il fasse l’objet d’un signalement de la part des utilisateurs/trices. Pour que tous ces comptes pro-égalité des droits ou pro-féministes aient été bloqués à peu près au même moment, il faut croire que des réclamations massives ont été déposées à leur encontre. Faut-il voir là l’attaque orchestrée d’opposant-e-s aux droits des minorités? Tant que le petit oiseau bleu ne divulguera pas quels mécanismes ont conduit à la suspension de ces comptes, on en est réduit à des conjectures.

SPAM?
Vendredi soir, Henri a reçu un nouveau message de Twitter pour expliquer les raisons de sa suspension. Le réseau social a des mécanismes automatiques de détection des comptes spams et lemariageprtous a été considéré comme tel «par erreur».

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln