Hier, quatre hommes soupçonnés d’avoir pris part aux violences contre les Femen et Caroline Fourest lors de la manifestation Civitas du 18 novembre ont été interpellés et mis en garde à vue, rapporte l’AFP, confirmant une information de RTL.

Le 18 novembre, des membres des Femen et Caroline Fourest, qui les accompagnait, avaient été violemment prises à partie lors de la manifestation contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe organisée par l’Institut Civitas d’Alain Escada, proche des catholiques intégristes (lire Manif Civitas: Caroline Fourest et les Femen agressées et Le Parisien.fr publie la vidéo de l’agression de Caroline Fourest à la manifestation de Civitas).

Sur son blog, Caroline Fourest, qui salue «l’écoute et l’efficacité» de la police, et en particulier du service d’investigation transversale (SIT), indique que les agresseurs présumés «appartiennent effectivement au mouvement Jeunesses nationalistes, au GUD et/ou au service d’ordre de Civitas».

Elle précise également envisager de «porter plainte contre un secrétaire de section du FN, ancien candidat aux législatives, qui a approuvé l’agression sur Twitter et l’a saluée en l’accompagnant d’injures».

Photo Capture

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis