«Grandir dans une famille homoparentale n’est pas une tare, bien au contraire», c’est ce que veut montrer ce tumblr tout neuf. Deux témoignages pour l’instant, de la fille d’un gay et du fils d’une lesbienne.

«Je suis étudiante en psychologie, j’ai cherché des études montrant les possibles “dangers” de l’homosexualité pour le développement d’un enfant. Je n’ai rien trouvé», écrit la première.

«Alors comme ça ma vie est un désastre?, s’étonne le second. Pourtant j’avais l’impression d’aller plutôt bien – pour m’abaisser à des considérations purement matérielles: je viens de terminer mon master en journalisme, vais signer un CDI, m’installe dans un appartement sympa et suis heureux avec ma copine – mais une partie de la population de ce pays a décidé que je devais aller mal.»

«Je ne me suis jamais battu pour les droits des homosexuels, peut-être parce qu’il me semblaient trop évidents pour que j’ai l’impression d’avoir quelque chose de plus à ajouter. Je ne suis pas non plus spécialement pour le mariage en tant qu’institution héritée d’une religion fruste. Mais je me sens attaqué au quotidien maintenant. Ce que ma mère m’a toujours fait vivre d’une manière la plus naturelle et convenable possible m’est renvoyé en pleine face plus de 15 ans après par des personnes dont le manque d’ouverture me donne littéralement envie de vomir.»

Pour participer ou lire les témoignages, rendez-vous sur Enfants d’homos.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis