Virginie Despentes n’a pas goûté les propos que Lionel Jospin a tenu à propos du mariage pour tous dans Le Grand Journal (Lire Mariage pour tous: Lionel Jospin «respecte» la position de son parti, mais sans grand enthousiasme) et c’est peu dire. L’écrivaine-cinéaste, «devenue» lesbienne à 35 ans, a publié une tribune énervée – et jouissive, avouons-le – sur Têtu.com. Extrait:

«Arrêtez de vous raconter des histoires comme quoi l’hétérosexualité à l’occidentale est la seule façon de vivre ensemble, que c’est la seule façon de faire partie de l’humanité. Vous grimpez sur le dos des gouines et des pédés pour chanter vos louanges. Il n’y a pas de quoi, et on n’est pas là pour ça. Vos vies dans l’ensemble sont plutôt merdiques, vos vies amoureuses sont plutôt calamiteuses, arrêtez de croire que ça ne se voit pas. Laissez les gouines et les pédés gérer leurs vies comme ils l’entendent. Personne n’a envie de prendre modèle sur vous.»