LE BÉBÉ DE LA SEMAINE
Gaël, le fils de Marinette Pichon, qui avait obtenu un congé de paternité pour accueillir l’enfant que sa compagne, est né mercredi 7 novembre… jour de l’adoption en Conseil des ministres du projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples homosexuels (via @Caro dans le groupe Le sport c’est ma came). Il y a des jours. L’ancienne championne du football français raconte son parcours de future parent sur les sites du Huffington Post et de Têtu. L’occasion aussi de (re)voir ce reportage de France 2:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=LfiQa-HmLaI

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Marinette Pichon Capitaine de l’équipe de France Congé de paternité deux femmes et un bébé

LE OUI SPORTIF DE LA SEMAINE
Sur Facebook, Pascal Brèthes, président du Paris Foot Gay, partage les déclarations d’Olivier Rouyer, ancien footballeur, commentateur sur Canal+, ouvertement gay: «Je suis pour le mariage homosexuel [sic] et l’adoption. Il est important d’évoluer dans notre société. L’union de deux personnes du même sexe doit être possible. Pourtant sympathisant de la droite, je ne comprends pas certains comportements concernant ce sujet! Aucune Tolérance et ouverture d’esprit». Avec Marinette Pichon, cela fait deux sportifs/ves out pour le mariage. Et si cela inspirait le monde du sport?

LA CHAIR DE POULE DE LA SEMAINE
Ambiance à Glasgow, avant le coup d’envoi du match de Ligue des Champions entre le FC Barcelone et le Celtic. En football, on dit que les supporters peuvent être le 12e joueur, car une foule de gens qui aiment le sport, c’est aussi cela. Que chante à pleins poumons cette foule verte et blanche? You’ll Never Walk Alone dont l’histoire est racontée ici. À propos, le Celtic a gagné à la fin (2-1) infligeant à l’équipe catalane sa première défaite de la saison toutes compétitions confondues.

http://youtu.be/ALuJ4zwYQCE

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Fans Celtic Glasgow against Barcelona – You’ll Never Walk Alone

LA PUB DE LA SEMAINE
Julia Mancuso, Lindsey Vonn, Ted Ligety, Aksel Lund Svindal, Simon Dumont, Jon Olsson sont dans une voiture. Bode Miller n’est pas bien loin. Que se passe-t-il quand on n’a qu’une paire de skis pour 7 champions? En ce début de saison de ski, la nouvelle publicité d’une grande marque de… skis.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur ‪HEAD One For All‬

LA BÉBÊTE DE LA SEMAINE
Matthew Mitcham fond pour Buttermilk, star de la cabriole. Ça marche toujours bien, normalement, les vidéos avec des bébêtes.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur ‪Buttermilk “plays” with her “friends”

LE COVER BOY DE LA SEMAINE
Matthew Mitcham, encore, qui a une actualité chargée. Le champion olympique australien de plongeon s’est également moulé dans une nouvelle collection de caleçons tous colorés. À voir sur le compte Facebook de la marque. Un aperçu:

Matthew Mitcham Funky Trunks Underwear

Il publie, le 20 novembre, son autobiographie, Twists and Turns. Une vie de champion, une vie de champion sorti du placard aussi. Il est l’un des premiers.

LE RACCOURCI DE LA SEMAINE
«Il patine comme une femme». Fichtre comme le titre claque en pages intérieures de L’Équipe du jour. Il? Johnny Weir. De retour à la compétition, dans une épreuve du Grand Prix, le patineur américain fait l’actualité à Moscou. Le journal rapporte les propos du champion: «Le seul patinage qui m’inspire, celui auquel j’aspire, c’est celui des femmes. Quand je vois une compétition hommes à la télé, je zappe». Ou encore, qu’il «ne renie pas cette quête d’élégance et de fluidité».

Aucun journaliste ne devrait jamais donner des leçons de journalisme, il n’est jamais à l’abri d’en prendre une. La lectrice, elle, aimerait juste rappeler le contexte: en 2010, aux Jeux olympiques de Vancouver, Johnny Weir a été victime d’une sale polémique, sur son genre, les animateurs radio demandant même un test de féminité. Rappeler, encore, que le patinage balance entre artistique et athlétique à une époque où les quadruples sauts sont désormais monnaie courante. Rappeler enfin, que ces clichés-là, le sport en est plein. Jouer comme une fille quand on ne joue pas bien, frapper comme un mec quand on tape fort. Amateur de clichés dont il use avec humour, Johnny Weir pourrait donner des leçons vers plus de légèreté en la matière.

LE STADE DE LA SEMAINE
Un choix assez élégant. Stamford Bridge, antre de Chelsea, à Londres, accueillera la finale de la Ligue des champions féminines, le 23 mai. «Nous sommes honorés que l’UEFA ait choisi Stamford Bridge pour accueillir le joyau de cette prestigieuse compétition de football féminin, a expliqué Ron Gourlay, le directeur général du Chelsea FC sur le site de l’Union européenne de football (UEFA). Le football est actuellement le sport féminin le plus en vogue en Angleterre, et le succès du Tournoi olympique et de la FA Women’s Super League (championnat féminin d’Angleterre) montrent l’enthousiasme du pays pour ce sport.

Deux équipes françaises sont toujours en lice, en quarts de finale, dans la compétition: Lyon, tenant du titre, et Juvisy. Tirage au sort des quarts de finale le 27 novembre. Matches aller les 20 ou 21 mars et retour le 27 ou 28 mars. Les demi-finales auront, elles, lieu les 13 ou 14 avril (aller) et 20 ou 21 avril (retour).

LE MÂCHI-MÂCHON DE LA SEMAINE
Cela partait d’un bon sentiment. Parce que la franchise offre un hamburger-d’une-célèbre-marque-de-fast-food-avec-deux-tranches-de-viande à chaque spectateur/trice présent-e si les Chicago Bulls dépassent les 100 points en match, Joakim Noah a tenté un panier à trois points à la toute fin du match alors que son équipe menait 99-93 contre le Orlando Magic, mardi. Las, le pivot qui n’est pas bien adroit à l’exercice a évité l’afflux de calories aux fans. Il s’est fait gronder par son entraîneur. Car en basket, 6 points d’avance, même à un peu moins de 4 secondes de la fin, c’est peu, surtout si on perd un ballon. À quoi tiennent les choses?

LE LARGE DE LA SEMAINE
Franchir la ligne à partir de 13h02 demain aux Sables d’Olonne, dégringoler vers le Sud, sur l’Océan atlantique, contourner le pôle sud – pas trop au sud pour éviter les icebergs – en passant le Cap de Bonne Espérance, le Cap Leeuwin et le Cap Horn, croiser des baleines, faire le yoyo en ne domptant pas complètement les 40e et les 50e rugissants, retrouver l’Atlantique, remonter vers le Nord en tâchant d’éviter la langueur du pot au noir, univers sans vent, et revenir au point de départ. Le Vendée Globe, tour du monde à la voile en solitaire et sans escales, s’élance samedi des Sables d’Olonne, retour prévu pour les plus rapides dans trois mois.

Vingt skippers, dont Armel Le Cleach’, Dominique Wavre, Mike Golding, Jean-Pierre Dick et Samantha Davies (la seule femme de la flotille), prennent le large pour succéder au palmarès à Michel Desjoyaux (84 jours 3 heures, 9 minutes, record de l’épreuve en 2009). Tous les quatre ans, la course offre sensations fortes et océans d’images de solitude, de luttes contre les éléments. La technologie permet aujourd’hui de raconter l’intensité de cette solitude.

LA CARTE POSTALE DE LA SEMAINE
Jérôme Fernandez s’est baigné en Corse en pleines vacances de la Toussaint. Beau temps, belle mer.

LE CASUAL WEAR DE LA SEMAINE
Porté par David Beckham pour H&M. Tendance sweat-shirt confort cette fois. Pas trop de tablettes de chocolat et vues imprenables sur les tatouages du footballeur qui porte décidément assez beau:

http://www.youtube.com/watch?v=6vsEYCZO4Z0

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur ‪David Beckham Bodywear at H&M — Autumn Fashion 2012‬

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE
En se réveillant, mercredi 7 novembre, Martina Navratilova était tout à sa joie de l’élection de Barack Obama. La voici toujours d’aussi bonne humeur sur l’élection de Tammy Baldwin (première sénatrice ouvertement homo), sur l’ouverture du mariage dans le Maine ou le Maryland. De bonne humeur et d’attaque pour mettre fin au DOMA, le Defense Of Marriage Act qui interdit la reconnaissance des mariages de couples de même sexe au niveau fédéral.

«Où va le monde? Une sénatrice homo? Encore youpi! Bravo à l’État de Tammy Baldwin (Wisconsin). Un jour, être homo n’aura plus ‘importance du tout :)»

«Un grand oui pour le Maryland, le Maine. Fantastiques nouvelles pour l’ouverture du mariage et l’égalité. Maintenant, à l’attaque du DOMA!»

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse