Le cabinet de François de Mazière, député-maire UMP de Versailles, est «en panique»: il n’était pas au courant que l’Institut Civitas, cette organisation catholique intégriste, compte organiser un meeting dans une salle de la mairie. Président de Civitas, Alain Escada se félicite pour sa part de ce succès, assurant que des élus versaillais seront présents.

Le thème: le mariage des couples de même sexe, une mesure à laquelle Civitas est farouchement opposée et sur laquelle elle tient à se faire entendre (d’où la manifestation du 18 novembre). Le président de l’association se flatte d’ailleurs des relais dont il bénéficie parmi les citoyen-e-s de Versailles. Pour bénéficier d’une des salles de l’hôtel de ville, il a suffi de dissimuler l’objet de la réunion et de bénéficier des entrées accordées à l’association Familles Solidarité Versailles… Une pratique si franche et si honnête qu’on se demande pourquoi le clergé catholique n’en fait pas plus souvent la promotion. À lire sur Street Press.com.