Après les Unes-chocs des Inrocks et l’édito d’Audrey Pulvar s’engageant clairement en faveur de l’égalité des droits homos-hétéros, d’autres directeurs de news magazines ont signé des tribunes sur cette question.

«LA SEULE LOI QUI VAILLE»
Du côté de Laurent Joffrin, directeur du Nouvel Observateur, on parle de «geste historique» et de «fin d’une discrimination millénaire». «Si l’on accepte la dignité des homosexuels, on ne peut leur refuser l’union officielle, à égalité avec les autres, écrit Laurent Joffrin. Pourquoi devraient-ils, pour entrer à la mairie, prendre la porte de service? Parce que la nature le commande? La nature ne dit rien sur ce point. Et elle ne saurait nous gouverner. Les hommes sont égaux en droits: c’est la seule loi qui vaille». L’éditorialiste est également favorable à l’adoption pour les couples homosexuels («En acceptant le mariage, et donc l’adoption, on normalise leur situation. On leur évite la stigmatisation. On améliore leur sort, de toute évidence») mais estime que la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA) «méritent un débat particulier, bien au-delà du mariage homo».

«ÉLARGIR LES FRONTIÈRES DU BONHEUR»
Pour Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L’Express, c’est 4 fois «oui». «Oui au mariage pour les couples homosexuels, écrit-il. Si la République offre des droits égaux aux citoyens, elle ne peut les conditionner à leur sexualité. Puisque le mariage garantit, à ceux qui s’engagent à vivre ensemble, des avantages fiscaux et juridiques, elle ne peut les refuser aux couples de même sexe». «Oui à l’adoption par les couples homosexuels, poursuit-il. […] Ergoter sur le développement futur des bambins éduqués par deux pères ou deux mères ne mène à rien». Et de conclure: «Oui à la procréation médicalement assistée, oui à la gestation pour autrui. Les progrès de la science et du droit doivent permettre d’élargir les frontières du bonheur».

SERGE DASSAULT DÉRAPE
Serge Dassault, propriétaire du Figaro, n’est pas de cet avis-là, loin de là, et en profite pour faire une sortie homophobe au micro de France Culture, repérée par Le Lab d’Europe 1. «Y’a plus de renouvellement de la population à quoi ça rime? On veut un pays d’homos? Dans dix ans y’a plus personne, c’est stupide, déclare le très droitier sénateur UMP de l’Essonne. Regardez dans l’Histoire, la Grèce, c’est une des raisons de sa décadence. C’est l’arrêt de la famille, c’est l’arrêt du développement des enfants, c’est l’arrêt de l’éducation, c’est un danger énorme pour l’ensemble de la nation, énorme».

Photos David.Monniaux et Yohanntd