Lors des questions au gouvernement, le Premier ministre a promis le temps du débat sur l’ouverture du mariage.

«Je n’ai pas peur du peuple français, je respecte le peuple français.» Interpellé, mercredi, lors des questions au gouvernement, par Jean Leonetti, député UMP, sur un débat public sur la dépénalisation de l’euthanasie, le vote des étranger et l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples homosexuels, Jean-Marc Ayrault a promis du temps pour débattre.

Le Premier ministre a également rappelé quelques éléments de démocratie en précisant que François Hollande, le Président de la République, élu en mai, avait «proposé aux citoyennes et aux citoyens dans la clarté 60 engagements. Aujourd’hui la majorité parlementaire a été élue pour donner au président les moyens de mettre en œuvre ces 60 engagements. C’est le respect du Parlement français de les mettre en œuvre».

Pour Jean Leonetti, ces trois sujets sociétaux sont «graves», «complexes», ils «engagent l’intime de chacun d’entre nous, ils engagent aussi une société dans sa globalité, ils engagent nos valeurs et notre avenirs communs. Il me semble donc qu’ils n’appartiennent ni aux experts, ni aux politiques mais au peuple français». Le député a donc demandé de donner «le temps de la démocratie, le temps du dialogue, de la concertation pour éviter les amalgame et la caricature».

Sur le mariage, Jean-Marc Ayrault a expliqué que «le gouvernement souhaite que le travail d’auditions se fasse autant que nécessaire et je sais que les rapporteurs, que les responsables qui vont porter ce projet dans la majorité le souhaitent et le feront. On ne change pas en profondeur la société sans rechercher à rassembler, c’est l’état d’esprit du gouvernement. Je suis ici en tant que chef du gouvernement, garant des engagements qui ont été pris devant les Français. Ma responsabilité, je dirais même mon devoir, c’est d’être garant du respect du vote des Français de le faire dans le respect des droit et de la diversité des opinions. Mais d’abord dans le respect du vote de citoyens de la République française.»

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Jean Leonetti (UMP) interpelle Jean-Marc Ayrault sur le mariage

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse