[mise à jour, 16h10] Lire aussi Beyoncé, ou le bulletin de vote mode d’emploi

[mise à jour, 14h03] Lire aussi Pourquoi Anne Hathaway a soutenu Barack Obama

[mise à jour, 13h42] Lire aussi Élections américaines: la folle nuit de Twitter

C’est donc reparti pour quatre ans! Barack Obama a été réélu cette nuit à la présidence des États-Unis. Il a remporté une majorité confortable en nombre de grands électeurs/trices (303 contre 206 à Mitt Romney), mais l’écart est bien moins impressionnant en nombre de votes: un peu plus de 58000000 contre 56000000, soit 50,1% pour Barack Obama et 48,4% pour Mitt Romney, le reste des voix se partageant entre les 22 autres candidat-e-s, de l’actrice Roseanne Barr à la représentante du Parti vert Jill Stein.

«HOMO OU HÉTÉRO…»
C’est désormais une habitude, même si les sujets LGBT ont fait partie, avec, notamment, le réchauffement climatique, des grands oubliés des débats entre les candidats, Barack Obama a évoqué les homos (pour les trans’, il faudra attendre encore) dans son discours de victoire: «Je suis convaincu que nous pouvons tenir la promesse de notre fondation, l’idée selon laquelle si l’on est prêt à travailler dur, peu importe qui l’on est, d’où l’on vient, à qui l’on ressemble ou qui l’on aime. Peu importe que l’on soit noir, blanc, hispanique, asiatique ou amérindien, que l’on soit jeune ou vieux, riche ou pauvre, valide ou non, homo ou hétéro.» Rappelons que pour la première fois, l’égalité des droits pour les couples de même sexe figurait dans le programme du Parti démocrate.

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Barack Obama: «Je Retourne À La Maison Blanche Plus Inspiré Que Jamais»

Si l’espoir n’est pas aussi prégnant qu’en 2008, lors de la première élection de Barack Obama, le soulagement est le même. Avec une différence de taille: alors que la joie de voir un démocrate revenir à la Maison Blanche, et qui plus est le premier président noir, avait été assombrie par l’adoption de la Proposition 8 en Californie (qui est revenue sur l’ouverture du mariage), l’élection de cette nuit s’est accompagnée d’un nombre conséquent de votes référendaires progressistes.

MARIAGE
Pour la première fois, l’ouverture du mariage aux couples de même sexe a été confirmée par les électeurs de 2 États – Maine et Maryland, un 3e – Washington – semble bien parti pour les rejoindre et l’interdiction du mariage aux couples de même sexe a été rejetée dans le Minnesota. Jusqu’ici, à chaque fois que la question de l’égalité des droits avait été soumise à référendum, les électeurs/trices s’étaient prononcé-e-s contre. La consommation récréative de cannabis est légalisée dans le Colorado et l’État de Washington, le Montana autorise la marijuana à des fins médicales (mais pas l’Arkansas), la Floride maintient le financement public de l’avortement… En revanche, la Californie a refusé l’abolition de la peine de mort. Et l’Oklahoma a procédé à une exécution pendant la soirée électorale, celle de Garry Thomas Allen, condamné à mort pour le meurtre de sa compagne.

SÉNATRICE LESBIENNE
Autre événement: Tammy Baldwin, qui fut déjà, en 1998, la première femme de l’histoire du Wisconsin à être élue à la Chambre des représentants, devient la première personne ouvertement homosexuelle – homme ou femme – élue au Sénat.

Néanmoins, rien ne sera simple pour Barack Obama, qui devra continuer de gouverner avec un Sénat démocrate et une Chambre des représentants républicaine

Photo BarackObama.com

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis