[Mise à jour 18h10] Contacté par BFMTV, Gérard Longuet confirme qu’il a bien réagi à une dépêche faisant état d’une demande des Algériens à une reconnaissance par la France des crimes perpétrés lors de la période coloniale. Il qualifie son geste de « populaire », « de bon coeur » et  « ne renie rien ».

Le sénateur UMP Gérard Longuet, peu connu pour ses positions gay-friendly, a-t-il fait un bras d’honneur aux homos dans l’émission Preuves par 3 sur la chaîne Public Sénat? Le déroulé de l’émission autorisait en effet un doute. Interrogé à la toute fin de l’émission du 30 octobre dernier sur le refus de certains maires de célébrer les mariages de couples de même sexe, l’ancien ministre de la Défense exprime sa position et se dit favorable à une clause de conscience. Puis le générique se lance, quelques secondes passent, et l’on voit alors Gérard Longuet faire un bras d’honneur, puis faire mine de se lever et se rasseoir, le tout avec un sourire goguenard.

ÉMOTION DE COULEURS GAIES
Connaissant les dérapages du sénateur de la Meuse, les militants de Couleurs Gaies, l’association LGBT de Metz, se sont émus de ce geste sur leur page Facebook.  Mais il ne s’agit finalement que d’un malentendu. Après vérification de Yagg auprès de la chaîne, le bras d’honneur n’était pas destiné aux LGBT. Pendant le générique, alors que les micros étaient coupés, la journaliste a simplement fait remarquer qu’elle n’avait pas eu le temps de le questionner sur une demande de reconnaissance des Algériens des crimes perpétrés par la colonialisation française. Les internautes jugeront du sens de cette réponse de la part d’un ancien militant d’extrême droite. La chaîne a depuis supprimé la vidéo de son site.

Photo Capture d’écran, Couleurs Gaies.

Suivez Xavier Héraud sur Twitter: Folkfurieuse