Les tourments qui agitent Emmanuel, le jeune séminariste qui tente de lutter contre son homosexualité, n’auront pas échappé aux téléspectateurs assidus d’Ainsi soient-ils sur Arte. Son histoire d’amour avec Guillaume, que les auteurs de la série ont voulu la plus banale possible, n’a pas manqué d’interpeller le père Jonathan, prêtre catholique gay.

Sur son blog, il a adressé une lettre au personnage de la série pour lui prodiguer quelques conseils et l’aider à surmonter ses peurs. Première préconisation: se confier, parler à quelqu’un doté du sens de l’écoute. Petit deux: se renseigner, par tous les moyens possibles. Il y a Internet dans les séminaires! Mais il faudra aussi s’armer contre les propos insultants et l’homophobie de l’institution. Pourtant, le père Jonathan en est convaincu: rien ne s’oppose à ce qu’un homosexuel devienne «prêtre, un bon prêtre, un “saint prêtre”, même». À lire sur Père Jonathan.