France
Homoparentalité, Société | 27.10.2012 - 16 h 12 | 8 COMMENTAIRES
Les Pays-Bas envisagent la multiparentalité
Publié par
À la demande de la députée Verte Liesbeth van Tongeren, le ministère de la Justice a commandé un rapport sur l'opportunité de reconnaître qu'un enfant peut avoir 3 parents ou plus.

Après les États américains de l’Oregon et de Californie, les Pays-Bas s’interrogent sur la possibilité de reconnaître plus de 2 personnes comme parents d’un enfant.

Les Pays-Bas furent le premier pays au monde à ouvrir le mariage aux couples de même sexe, en 2001. Des élu-e-s souhaitent à présent aller plus loin et mieux refléter la «situation des familles modernes». Parmi ces élu-e-s, la députée Verte Liesbeth van Tongeren, auteure d’une motion parlementaire sur la question, qui estime que «la manière dont vit une famille est plus importante que la lignée biologique». «La réalité juridique doit prendre en charge ce qui est le mieux pour tous ceux qui sont concernés», a-t-elle déclaré, citée par Le Figaro.

La demande, soutenue par le parti libéral VVD et les sociaux-démocrates du PvdA, a été effectuée dans le cadre du débat parlementaire sur un projet de loi visant à simplifier la vie des familles homoparentales (et en particulier lesbiennes), afin notamment que la compagne de la mère soit automatiquement considérée comme parent de l’enfant qui naît, sans avoir à l’adopter.

Elle a été entendue puisque «le ministère de la Justice va mener une enquête et voir quelles sont les possibilités de reconnaître trois parents ou plus par famille», a déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère, Wiebe Alkema. L’objectif est de pouvoir prendre en compte, lorsque les personnes concernées le demandent, les parents non-biologiques (les parents sociaux, les beaux-parents…) et les donneurs de sperme.

«Souvent, le père d’un enfant de mères lesbiennes joue aussi un rôle dans la vie de l’enfant», souligne Liesbeth van Tongeren. «En pratique, des enfants sont déjà élevé-e-s par plus de deux parents, confirme le porte-parole du COC, le centre gay et lesbien néerlandais, Philip Tijsma, au Figaro. Par exemple, un couple de lesbiennes et un donneur, et quelquefois le partenaire du donneur. J’en connais qui vivent dans une même maison! Cela concerne aussi les couples hétérosexuels, quand par exemple les parents se séparent et se remarient… L’idée est d’épargner à ces personnes une procédure d’adoption longue, difficile et coûteuse.»

Au moins 25000 enfants vivraient dans des familles homoparentales aux Pays-Bas, selon le gouvernement.

Image HES

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (8)
  • Par Tuulikki 27 oct 2012 - 16 H 45
    Avatar de Tuulikki

    Ca c’est super!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par MJ 27 oct 2012 - 23 H 25

    Bon pas, mais ça ne sera parfait que lorsque le mariage ne sera plus exclusif, histoire de prendre tous les cas en compte.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par zphyr aujourd'hui - 11 H 54
    Avatar de zphyr

    Enfin un pays sur le terrain de l’intelligence. Je ne pense hélas pas que mes enfants élevés par deux hommes de mon côté et une femme et un homme chez leur mère ne verront cette reconnaissance de leur vie familiale. La France attendra encore 20 ou 30 ans avant de s’apercevoir comment vivent ses citoyens.
    C’est le problème de la focalisation pour le mariage : on laisse de côté l’évolution que le Pacs doit avoir !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par expatriées 29 oct 2012 - 16 H 03

    c’est dans ces moments là, que je suis fière que ma fille de 6 ans soit hollandaise par son père. Bravo ! les Pays-Bas.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par zuck 29 oct 2012 - 19 H 00
    Avatar de zuck

    … -_- Et l’évolution de l’enfant dans tout ça…? « 25000 enfants vivraient dans des familles homoparentales », très bien… Mais est-ce que les enfants issus de ces familles le vivent bien ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par fcpgismo 29 oct 2012 - 19 H 07
    Avatar de fcpgismo

    Bien les pays-bas, le noyau familial Papa Maman est une impasse dangereuse au même titre que le nationalisme.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Caro 29 oct 2012 - 19 H 21
    Avatar de Caro

    @jaba petit troll : beaucoup mieux qu’un enfant issu d’un couple hétérosexuel ou l’homme bat sa femme tous les soirs.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par zuck 29 oct 2012 - 22 H 40
    Avatar de zuck

    @Caro : oui, bien évidemment… Ou mieux qu’au sein d’un couple homosexuel où l’homme bat son homme… Je pense qu’au lieu de prendre les faits au cas par cas, il serait préférable de prendre le fait dans son ensemble.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.