array(26) { ["SERVER_SOFTWARE"]=> string(6) "Apache" ["REQUEST_URI"]=> string(70) "/2012/10/24/une-journaliste-de-cnn-fiere-dappartenir-a-la-gestapo-gay/" ["REDIRECT_STATUS"]=> string(3) "200" ["HTTP_HOST"]=> string(8) "yagg.com" ["HTTP_X_REAL_IP"]=> string(15) "173.252.106.115" ["HTTP_X_FORWARDED_FOR"]=> string(15) "173.252.106.115" ["HTTP_CONNECTION"]=> string(5) "close" ["HTTP_ACCEPT"]=> string(3) "*/*" ["PATH"]=> string(28) "/usr/local/bin:/usr/bin:/bin" ["SERVER_SIGNATURE"]=> string(0) "" ["SERVER_NAME"]=> string(8) "yagg.com" ["SERVER_ADDR"]=> string(9) "127.0.0.1" ["SERVER_PORT"]=> string(2) "80" ["REMOTE_ADDR"]=> string(15) "173.252.106.115" ["DOCUMENT_ROOT"]=> string(32) "/home/yagg/public_html/yagg.com/" ["SERVER_ADMIN"]=> string(18) "[no address given]" ["SCRIPT_FILENAME"]=> string(41) "/home/yagg/public_html/yagg.com/index.php" ["REMOTE_PORT"]=> string(5) "46200" ["REDIRECT_URL"]=> string(70) "/2012/10/24/une-journaliste-de-cnn-fiere-dappartenir-a-la-gestapo-gay/" ["GATEWAY_INTERFACE"]=> string(7) "CGI/1.1" ["SERVER_PROTOCOL"]=> string(8) "HTTP/1.0" ["REQUEST_METHOD"]=> string(3) "GET" ["QUERY_STRING"]=> string(0) "" ["SCRIPT_NAME"]=> string(10) "/index.php" ["PHP_SELF"]=> string(10) "/index.php" ["REQUEST_TIME"]=> string(10) "1464297580" }
Médias, Société | 24.10.2012 - 16 h 03 | 0 COMMENTAIRES
  • afa
  • bryan fischer
  • Carol Costello
  • cnn
  • teaching tolerance

Une journaliste de CNN «fière» d’appartenir à la «Gestapo gay»

Publié par
Insultée par un opposant à l’égalité des droits, Carol Costello a fait preuve d’un sens de la répartie cinglant.

Le président de l’Association des familles américaines (AFA), Bryan Fischer, était invité à s’exprimer sur l’antenne de CNN la semaine dernière. Il donnait son opinion sur le Mix It Up at Lunch Day, un événement organisé chaque année par l’association Teaching Tolerance pour encourager les écolier-e-s à déjeuner avec une personne qu’ils/elles ne connaissent pas et qui n’appartient pas à leur groupe d’amis. Ce mélange permet d’agir contre les préjugés et de promouvoir l’acceptation de l’autre. Mais pour Bryan Fischer, c’est avant tout un grand danger pour les enfants, car ils pourraient être amenés à discuter avec des jeunes LGBT. Or, d’après lui, il y a des «risques pour la santé connus» liés à l’homosexualité.

HITLER
Pendant près de quatre minutes, il a tenté d'argumenter à ce sujet avant d'expliquer à la journaliste Carol Costello qu’Adolf Hitler aurait recruté des gays pour perpétrer ses exactions les plus «bestiales». Petit saut dans le temps: en 2010, alors que le Congrès s'apprêtait à se prononcer sur Don't ask, don't tell, le président de l'AFA a écrit sur le site web de son organisation: «L'homosexualité nous a donné Hitler, et les homosexuels dans l'armée nous ont donné les Chemises Brunes [les SA, une branche paramilitaire du parti nazi, ndlr], la machine de guerre nazie et six millions de Juifs morts». Il n’a pas eu le temps d’expliquer tout cela à l’antenne de CNN la semaine dernière puisque la présentatrice l’a rapidement interrompu, expliquant qu’il s’agissait là de «propos haineux» et «non avérés».

Très remonté, il s’est exprimé à ce sujet dans une vidéo publiée sur le site de l’AFA. Il y indique que «l’homosexualité est immorale, contre-nature et malsaine» mais que la «Gestapo gay», à laquelle appartiendrait Carol Costello, trouve cela «insultant». La journaliste aurait prouvé son appartenance à ce mouvement en le coupant lorsqu’il a commencé à évoquer «les risques pour la santé liés au comportement homosexuel». Mais Carol Costello ne s’est finalement pas démontée puisque c’est à l’antenne qu’elle a réagi: «Eh bien, M. Fischer, si telle est la définition de la "Gestapo gay", je suis fière d’en avoir la carte de membre!».

Pour voir la vidéo (en anglais), cliquez sur la photo ci-dessous:

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln

Print This Post
Profile photo of Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.