Égalité des droits, Homoparentalité, Mariage, Société | 24.10.2012 - 12 h 34 | 0 COMMENTAIRES
  • france inter
  • Jean-Marc Ayrault
  • pma

Jean-Marc Ayrault: La loi sur la famille «ne sera pas renvoyée aux calendes grecques»

Publié par
Alors qu'hier Najat Vallaud-Belkacem laissait entendre que le gouvernement ne s'opposerait pas aux amendements sur la PMA, le Premier ministre, invité de France Inter ce matin, a donné un avis sensiblement différent.

Alors qu'hier, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, également ministre des Droits des Femmes et chargée d'une mission de lutte contre l'homophobie et la transphobie, laissait entendre que le gouvernement ne s'opposerait pas aux amendements sur la PMA (procréation médicalement assistée) qui seront déposés lors du débat au Parlement du projet de loi visant à ouvrir le mariage et l'adoption aux couples gays et lesbiens, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, invité du 7/9 de France Inter ce matin, a donné un avis sensiblement différent.

La question était étrangement posée, la réponse, elle, était attendue. Le gouvernement est-il favorable à la PMA pour les couples lesbiens?, a demandé le journaliste Patrick Cohen. «Le sujet, c'est est-ce que le gouvernement va proposer un projet de loi qui permettra le mariage pour tous, quel que soit leur sexe, et l'adoption? C'est l'engagement de François Hollande pendant la campagne présidentielle, commence par rappeler Jean-Marc Ayrault. (…) Le projet de loi sera effectivement adopté par le Conseil des ministres le 7 novembre, qui comprendra à la fois le mariage pour les couples de même sexe et donc pour tous, et le droit à adopter. Dans le débat parlementaire, il est possible qu'il y ait des amendements qui soient présentés pour l'aide à la PMA (…). Le gouvernement sera attentif, comme il l'est toujours, aux propositions qui viennent des parlementaires. Mais le débat aura lieu au Parlement. Il aura lieu au sein même du groupe de la majorité, au sein même du groupe socialiste, où des avis divergents existent aussi.»

«Et quelle sera la position du gouvernement?», demande Patrick Cohen. «La position du gouvernement, c'est le projet de loi du gouvernement, répond Jean-Marc Ayrault. Après, il écoutera les parlementaires. Simplement si vous me demandez mon avis pour bien expliquer le sens de ce que veut le gouvernement, c'est que toutes ces questions qui concernent la parentalité, la famille… Il y a beaucoup de questions, il n'y a pas que la PMA, il y a aussi les questions d'accouchement sous X, il y a les questions du droit des tiers, les questions des droits des beaux-parents…»

«SÉRÉNITÉ»
«La famille française évolue dans notre société de façon très très importante, donc la position du gouvernement, c'est que ces questions devraient être renvoyées à une loi «famille», qui ne sera pas renvoyée aux calendes grecques, mais qui serait abordée avec la totalité des questions, pas au détour d'un texte, poursuit le Premier ministre. Mais le débat aura lieu. Je pense que ce qui est très important, c'est que le débat ait lieu dans la sérénité.»

«Ce que je souhaite, c'est qu'on ait un débat qui soit respectueux et serein sur cette question, parce que c'est quand même un vrai changement de société d'accepter le mariage pour tous. Pour certains, ça a l'air d'être simple, mais vous voyez bien qu'il y a une controverse, il y a des points de vue philosophies, il y a des points de vue religieux qui sont différents. ils sont respectables. Alors acceptons le débat, et dans les groupes parlementaires y compris de la majorité il y a des sensibilités différentes. Donc le gouvernement prend ses responsabilités, mais il les prend sur la base des engagements du Président de la République devant les Français.»

Jean-Marc Ayrault a raison de le rappeler, l'ouverture du mariage est un changement de société (on notera l'habile placement du terme qui a symbolisé la campagne de François Hollande), un changement vers une société plus égalitaire, plus équitable. Un changement qui s'est bien trop longtemps fait attendre. Il est plus surprenant d'entendre le Premier ministre évoquer une nouvelle fois les points de vue religieux, dans la mesure où le débat porte sur le mariage civil.

Écouter l'émission (à partir de 2'20):

Si le player ne fonctionne pas, cliquez sur Le 7/9 - Jean-Marc Ayrault

Photo Radio France - 2012 / Anne Audigier

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis

Print This Post
Profile photo of Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.