Société
Égalité des droits, Mariage | 19.10.2012 - 13 h 25 | 38 COMMENTAIRES
La Caisse nationale des allocations familiales défavorable au mariage pour tous (+ mise à jour)
Publié par
Parmi les administrateurs contre le projet de loi figurent les trois représentants de la CGT.

[mise à jour, 20 octobre, 10h40] Précision de la CGT.

La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a émis jeudi 18 octobre un avis défavorable sur le projet de loi du mariage pour tou-te-s, selon un communiqué cité par l’AFP. Parmi les administrateurs, 11 ont voté contre, 8 pour, 2 ont pris acte et 12 n’ont pas pris part au vote.

REMISE EN CAUSE DE LA FAMILLE
Les administrateurs ayant exprimé un vote défavorable se sont notamment déclarés en désaccord avec la méthode employée – «une saisine du conseil d’administration de la Cnaf dans un délai d’urgence». Certains se sont opposés à la suppression dans le projet de loi des termes «père» et «mère», d’autres ont évoqué un projet remettant en cause la famille et la société française. Certains administrateurs ont enfin regretté le manque d’études d’impact.

Les administrateurs qui se sont exprimés en faveur du projet de loi ont  «salué l’extension des droits aux couples de même sexe qui s’inscrivait dans une logique d’égalité entre couples», selon le communiqué.

Parmi les opposants à la loi, l’Union nationale des associations familiales (Unaf), qui avait hué Dominique Bertinotti en juin dernier et qui refuse toujours l’adhésion des associations homoparentales. Beaucoup plus surprenant: les trois représentants de la CGT figurent parmi ceux qui ont exprimé un vote défavorable. Ce syndicat est pourtant plutôt en pointe sur les questions d’égalité des droits (lire la retransciption du chat avec Frédérique Bartlett du Collectif CGT de lutte contre l’homophobie pour l’Égalité et la non-discrimination des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans sur Yagg Pro).

Dans un communiqué, la CGT «tient à préciser que son vote ne signifie aucunement un quelconque rejet du mariage homosexuel [sic]. Son vote avait pour objet de signifier au gouvernement qu’on ne pouvait demander aux différentes caisses de Sécurité sociale concernées de donner un avis dans l’urgence, alors même que certaines dispositions du projet sont particulièrement problématiques, avec des conséquences fâcheuses notamment pour les femmes. 
Par exemple, le texte en l’état peut conduire à une remise en cause des droits spécifiques des femmes en matière de retraite. D’autre part, l’usage du féminin a été semble-t-il banni du texte… Une avancée incontestablement positive en ce qu’elle prend en compte les évolutions de la société ne peut pas se faire sans s’assurer qu’elle n’aura pas de conséquences négatives sur les droits des femmes».

Print This Post
 
LES réactions (38)
  • Par Abeegaelle 19 oct 2012 - 13 H 35
    Avatar de Abeegaelle

    au nom de quoi précisément les caf donnent-elles leur avis ? les réligions ok c’est en désacord avec leur croyance, les député ok, ils sont supposé votés, mais la caf ? c’est un peu comme avoir l’avis de pole emploi sur le sujet non ? encore si on leur avait demandé leur avis sur les modalité d’application d’une telle réforme (vu que ça doit impliquer qqch dans leur gestion administrative …) mais sur le fond ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 19 oct 2012 - 13 H 39
    Avatar de Numa Numantius

    La CGT doit rendre des comptes pour ce vote.
    Beaux principes affichés à l’extérieur, mais dès qu’il est question de voter, la CGT vote contre les droits LGBT.
    Yagg a-t-il tenté de joindre le service presse de la CGT ?
    http://www.cgt.fr/Service-de-presse.html

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pixel Rider 19 oct 2012 - 13 H 49

    En effet Abeegaelle, je pense qu’il faudrait également recueillir l’avis de Pôle Emploi, sans compter celui de la SPA (mon dieu, s’ils savaient combien d’homosexuel-le-s élèvent des chats et des chiens !) et de la SNCF !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 19 oct 2012 - 13 H 50
    Avatar de tof81

    C’est à peine compréhensible la position de la CGT à la Cnaf, car la CGT s’est déjà prononcé pour le mariage pour tous et pour l’adoption.

    Comme quoi rien n’est gagné quand des personnes qui semblent être dans ton camp te poignardent.

    Même si c’était un avis consultatif, le résultat est là : « La Caisse nationale des allocations familiales défavorable au mariage pour tous »

    Cela fait son chemin dans les esprits de tout le monde …

    Je trouve qu’au niveau com cela merde un peu , sans compter le report de l’examen de la loi à janvier, on voit bien que les anti mariage pour tous auront le temps d’encore pourrir les médias avec leurs arguments discriminatoires.

    C’est encore des arguments donnés aux discriminateurs (aux opposants pour la mariage pour tous) et ils n’en ont pas besoin au vue des sondages.

    Étant de la CGT, j’ai fait remonté l’article, mais j’ai bien peur qu’il n’ira pas bien loin …

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 19 oct 2012 - 13 H 54
    Avatar de Numa Numantius

    D’autre part, impossible de trouver les noms des membres du conseil d’administration qui ont voté pour ou contre. On ne trouve que le nom du président du Conseil d’Administration : Jean-Louis Deroussen (CFTC).

    Serait-il possible à Yagg de contacter la Cnaf pour avoir le nom des membres du conseil d’administration et leur statut précis, pour qu’on sache un peu qui pense quoi, en toute transparence ?

    Cnaf – Contact presse
    Guillaume Peyroles
    Tél. : 01 45 65 54 05
    Fax : 01 45 65 53 65
    guillaume.peyroles@cnaf.fr

    Cnaf – Directeur de la communication
    Pascal MARTIN
    Téléphone : +33 1 45 65 54 55
    Télécopie : +33 1 45 65 53 65
    Courriel : pascal.martin [ à ] cnaf.fr

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Parker 19 oct 2012 - 13 H 54

    Ils sont défavorables mais considère les homos belle et bien en couple qu’à d cela leur permet de ne pas verser 2 ras par exemple et il verse bien les apl couples aussi faudrait savoir ce qu’il gratte !!!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 19 oct 2012 - 13 H 56
    Avatar de tof81

    voici un lien montrant la CGT pour le mariage pour tous avec les droits qui vont avec :

    http://www.humanite.fr/droit-des-homosexuels/marche-des-fiertes-lgbt-de-paris-samedi-30-juin-marche-pour-gagner-les-memes-d

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 19 oct 2012 - 14 H 33
    Avatar de Numa Numantius

    Tof81, le vote officiel au conseil d’administration de la Cnaf compte bien davantage que la participation symbolique à un événement.

    Ces trois administrateurs engagent la CGT : ils montrent clairement que la CGT est opposée, officiellement, à l’égalité des droits entre les couples homos et hétéros. A moins que la CGT se désolidarise de cette prise de position par un document officiel, et considère que ces trois administrateurs ne font plus partie de ses rangs.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par larapascroft 19 oct 2012 - 14 H 48
    Avatar de larapascroft

    Je crois que celle-là c’est la meilleure !!!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par alexdj 19 oct 2012 - 14 H 56
    Avatar de alexdj

    La CNAF ? Ah ok… Euh sinon mon boulanger est contre aussi…
    (+1000 @Abeegaelle)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sylvainj 19 oct 2012 - 15 H 02
    Avatar de sylvainj

    j’attends avec impatience l’avis du syndicat des cordonniers, il parait que la bataille fait rage et que le choix promet d’être très serré :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Benoit 19 oct 2012 - 15 H 07

    @ sylvainj :D

    Ce qui est plus drôle c’est de recevoir des leçons d’égalité de leur part !! C’est de la pure instrumentalisation. L’inter LGBT est truffée…!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 19 oct 2012 - 15 H 10
    Avatar de tof81

    @numanumantius , je suis un simple militant CGT, je ne peux pas dire ce que va faire la CGT.

    Dans l’article tu lis ce que défends la CGT : « La CGT revendique des mesures immédiates pour assurer l’égalité pour les LGBT : – Intégration dans le code du travail des mêmes droits pour les PACS que pour les mariages pour tous les salarié-e-s avec, entre autres : l’harmonisation des congés, l’accès aux mutuelles, une retraite et pension de reversions pour tous les couples, des droits pour la naissance ou l’adoption d’enfant de conjoint (congés, complément de salaire…), etc. è La reconnaissance de l’identité revendiquée par les trans, opéré-e-s ou non »

    Je pense que c’est clair, maintenant, il faut demander à la CGT de rendre des comptes. Ils ne peuvent pas dire qu’ils sont pour le mariage pour tous et laisser 3 de leurs représentants faire l’inverse de leur choix de combat.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 19 oct 2012 - 16 H 23
    Avatar de Numa Numantius

    @tof81 : je suis bien d’accord avec toi : la CGT doit rendre des comptes sur ce vote. Les représentants de la Cnaf se sont exprimés au nom du syndicat : il est donc clair que la CGT, si elle ne désolidarise pas de ce vote et n’exclut pas ces trois administrateurs de ses rangs, a pour position officielle de s’opposer à l’égalité des droits entre couples hétéros et homos.

    J’espère que yagg, par l’intermédiaire de @christophe par exemple, pourra en apprendre plus. En particulier :
    1) Quelle est la réaction officielle de la CGT face à ce vote, qui montre clairement que le syndicat est opposé à l’égalité des droits ?
    http://www.cgt.fr/Service-de-presse.html

    2) Qui sont les membres du CA de la Cnaf (nom + statut) qui ont voté pour ou contre l’égalité des droits ?

    Cnaf – Contact presse : Guillaume Peyroles
    Tél. : 01 45 65 54 05
    Fax : 01 45 65 53 65
    guillaume.peyroles@cnaf.fr

    Cnaf – Directeur de la communication : Pascal MARTIN
    Téléphone : +33 1 45 65 54 55
    Télécopie : +33 1 45 65 53 65
    Courriel : pascal.martin@cnaf.fr

    Si on laisse passer ça de la part de la CGT, on laissera tout passer.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 19 oct 2012 - 18 H 10

    PARCE QUE CE SONT, TOUT SIMPLEMENT, DES HOMOPHOBES, DE LA PIRE EXTRACTION, POUR LE COUP.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Manon544 19 oct 2012 - 18 H 14
    Avatar de Manon544

    Depuis quand les fonctionnaires donnent ils leurs avis sur ce qui ne va en tout état de cause pas bouleverser leur quotidien ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Fabtoulouse 19 oct 2012 - 19 H 54
    Avatar de Fabtoulouse

    Bonsoir,

    Ce qui est intéressant dans ce vote -outre le retour des vieux démons historiques des communistes anti homosexualité – c’est que l’on voit les vraies raisons de l’opposition au mariage homo, dans toute leur nudité : l’argent et la filiation.

    Si nos associations doivent travailler quelque chose et insister de manière très forte c’est sur la filiation… Sur la sainte famille idéale on peut aussi rappeler que le modèle proposé est très proche de la GPA avec Marie en mère porteuse…

    Revenons à la filiation :

    1) Il y a des enfants déjà nés et il faut régler leur sort en leur accordant des papiers français de manière à simplifier leur vie quotidienne. Ce serait d’ailleurs pas mal que la France respecte sa propre loi pour les enfants nés par GPA… puisqu’ils ont un parent français (article 18). Pourquoi seraient-ils privés de la nationalité de leur père en raison d’une fraude à la loi alors que la loi reconnaît les reconnaissances frauduleuses comme valables. Il me semble qu’il y a là quelque chose d’illogique.

    2) Si on refuse la PMA aux couples de lesbiennes, on repousse l’échéance à plus tard et on fragilise la situation des enfants qui naîtront car on voit mal ce qui permettrait à l’Etat d’empêcher des êtres humains de faire ce qu’ils veulent ou ce qu’ils jugent le meilleur pour eux en termes d’enfantements.

    3) Pourquoi faudrait-il que des femmes ou des hommes homosexuels subissent « la loi de la nature » alors que des couples…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Fabtoulouse 19 oct 2012 - 20 H 00
    Avatar de Fabtoulouse

    hétérosexuels infertiles bénéficieraient d’une aide?

    4) Et puisque c’est d’évidence une question d’argent, pourquoi ne pas regarder les réalités économiques en face : qui coûterait le plus cher à inséminer : des femmes célibataires ou des couples de femmes non stériles mais homosexuelles ou des couples hétérosexuels dont l’un des membres est stérile?

    5) Et puisqu’on parle d’argent, pourquoi ne pas envisager une prise en charge modulable des remboursements en fonction des revenus? La PME serait un droit et une commission déciderait qui payerait et combien dans la mesure où la PMA serait pour « infertilité d’origine sociale » (quelle expression moche). Dans les faits cela ne changerait pas grand chose (cf la probable sociologie des bébés Thalys) mais permettrait aux plus démunies d’avoir l’enfant de leur rêve.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 19 oct 2012 - 22 H 42
    Avatar de

    Depuis quand les caisses d’allocation prennent-elles position ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Christophe Martet 19 oct 2012 - 23 H 37

    @numa numantius. Je n’ai pas pu appeler la CGT cet après midi mais nous prendrons contact lundi pour suivre cette affaire. Je voudrais aussi contacter Frédérique Bartlett qui avait participé à un chat sur Yagg pro.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 20 oct 2012 - 0 H 53
    Avatar de Numa Numantius

    Merci @christophe !

    Je pense que la CGT essaiera de s’en sortir de deux manières :
    1) Elle publiera un communiqué où elle rappellera qu’elle est favorable à l’égalité des couples (on sera donc encore dans le registre du symbolique et non dans les actes…)
    2) Elle dira que ses représentants ont voté contre le projet non pas pour des raisons de conviction ou d’idéologie, mais parce que le texte a été présenté trop tard aux membres du CA pour en prendre réellement connaissance, et que c’est un mépris à l’égard des membres et des institutions.

    Mais le point 2 ne tient pas non plus : le vote « non » signifie clairement un désaccord avec le projet : c’est d’ailleurs comme cela que toute la presse française a interprété le résultat du vote.

    Enfin, ce qui est terrible, c’est que le vote de la CGT a fait basculer le résultat complet du vote : s’ils avaient voté pour, la presse aurait pu titrer : « la Cnaf est favorable au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe ».

    Il faut donc que la CGT répare le tort qui a été commis par ses trois représentants : un simple communiqué et des paroles n’y suffiront pas.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Hinageshi 20 oct 2012 - 1 H 18
    Avatar de Hinageshi

    Le texte exact est ici :

    http://www.caf.fr/sites/default/files/cnaf/Documents/DCom/Presse/Communiques_P2012/cpca181012.pdf

    On notera ces deux curieuses phrases en bas de page :
    « L’identité sexuelle d’une personne ne constitue jamais un critère pris en compte pour le versement des prestations.
    Les couples hétérosexuels (mariés, pacsés, concubins) ou homosexuels (pacsés ou non) peuvent donc bénéficier des mêmes droits, à situation familiale égale. »

    Que vient faire dans cette affaire la notion d’« identité sexuelle » ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Hinageshi 20 oct 2012 - 2 H 08
    Avatar de Hinageshi

    Arrêté du 10 octobre 2011 portant nomination au conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (en substance…) :

    « Par arrêté du ministre du travail, de l’emploi et de la santé et de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale en date du 10 octobre 2011, sont nommés membres du conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales :

    CGT :
    Titulaires : M. Mergel (Francis), M. Giacomel (Alain), Mme Hilpert (Birgit).
    Suppléants : M. Coronas (Michel), Mme Lefebvre (Monique).

    CFDT :
    Titulaires : Mme Cabanal-Duvillard (Jocelyne), M. Langlois (Michel), M. Morin (Bruno).
    Suppléants : Mme Bagault (Elisabeth), Mme Foin (Marie-Christine), Mme Lambert (Marie-Hélène).

    CGT-FO :
    Titulaires :
    M. Brillet (Patrick), M. Rimeize (Jacques), M. Aubossu (Didier).
    Suppléants : M. Gueguen (Jean-Jacques), Mme Largeron (Chantal), M. Vinciguerra (Pio).

    CFTC :
    Titulaires : M. Deroussen (Jean-Louis), Mme Pattier (Marie-Madeleine).
    Suppléants : M. Cailliau (Christian), M. Dublé (Ludovic).

    CFE-CGC :
    Titulaires : M. Delannoy (Jean-Yves), M. Nocquet (Jean-Marie).
    Suppléants : M. Chauvet (Gilbert), Mme Paul (Denise).

    MEDEF :
    Titulaires : Mme Besset (Lucie), M. Delabrière (Eric), Mme Gruau-Racine (Béatrice), M. Lequeux (Gérard), M. Mazel (Jean-Pierre), M. Peraldi (Olivier).
    Suppléants : M. Adam (Gilles), Mme Lanneau (Claire), M. Marty (Christian), M. Norie (Philippe), M. Rabaté (Laurent).

    CGPME :
    Titulaires : M…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Hinageshi 20 oct 2012 - 2 H 09
    Avatar de Hinageshi

    […]
    CGPME :
    Titulaires : M. Attard (Jean-Marie), M. Renié (Stanislas).
    Suppléants : M. Paverani (Maurice), Mme Chataigner (Annick).

    UPA :
    Titulaires : Mme Riblet (Danièle), Mme Postel (Corine).
    Suppléants : Mme Bricard (Isabelle), Mme Hautin (Agnès).

    CGPME :
    Titulaire : M. Collas (Olivier).
    Suppléant : M. Wartel (Brice).

    UPA
    Titulaire :
    Mme Munoz (Fabienne).
    Suppléant :
    M. Puyal (Richard).

    Union nationale des professions libérales & Chambre nationale des professions libérales :
    Titulaire : M. Béguin (Patrick).
    Suppléant : Mme Molitor (Estelle).

    UNAF :
    Titulaires : M. Clevenot (Laurent), Mlle Cohen (Elsa), M. Feretti (Alain), Mme Therry (Christiane), Mme Fromageau (Françoise), M. Lebegue (François).
    Suppléants : Mme Bellec (Véronique), M. Bernardelli (Stephane), M. Buisson (Jacques), Mme Lefeuvre-Delahaye (Nathalie), Mme Le Tarnec (Marie-Hélène).

    Personnes qualifiées :
    M. Ballarin (Jérôme).
    Mme Gambrelle (Aliette).
    Mme Thery (Irène).
    Mme Vignau (Martine). »

    Lien :
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024683229

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Hinageshi 20 oct 2012 - 2 H 18
    Avatar de Hinageshi

    Autrement dit, sachant qu’ont *voté contre* : 3 CGT, 2 CFTC et 5 UNAF. Sachant que figurent au conseil d’administration 3 CGT, 2 CFTC et 6 UNAF, l’étau de l’ignominie se resserre sur quelques noms biens précis.
    À moins qu’il ne faille prendre en compte des suppléants.

    Comme l’explique Christophe Martet ci-dessus, rien de très étonnant venant de l’UNAF ; remarquons aussi que CFTC signifie « Confédération française des travailleurs chrétiens »… Comprenne qui veut.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Fabtoulouse 20 oct 2012 - 8 H 35

    A y bien réfléchir, ce matin, il m’apparaît qu’il y a une solution toute simple : la CGT peut très bien demander à ses administrateurs de démissionner. Après tout ils représentent les salariés et pas eux-mêmes. Si elle ne le fait pas c’est que la direction est d’accord avec le vote quoi qu’elle en dise.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Yannick S! 20 oct 2012 - 12 H 13
    Avatar de Yannick S!

    Mais tout ça ne nous dit pas la raison de ce vote ? A propos de quoi se sont-ils exprimés ? Pourquoi était-ce à l’ordre du jour ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par cossart.andre 20 oct 2012 - 12 H 32

    ARRAS- 62 le 20.10.2012

    Je pense qu’il doit y avoir des personnes qui sont pour le mariage gay : Dans tous les Administrations- Dans tous les religions – Dans les milieux politiques etc…
    Mais les gay se cachent pour mieux vivrent en cachette

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Karedig 20 oct 2012 - 16 H 12
    Avatar de Karedig

    La CAF n’est pas une caisse d’Etat, elle donne un avis consultatif sur toutes les lois qui impactent le système de prestations familiales.
    Le vote contre de la CFTC n’est guère surprenant car la délégation CFTC à la CAF fait partie de l’aile la plus « tradi ».
    Le vote de la CGT est plus surprenant, car pour protester contre la consultation d’urgence sur la base de dispositions non finalisées elle pouvait montrer sa mauvaise humeur en s’abstenant comme les délégations patronales plutôt que de voter contre avec l’UNAF et la CFTC et envoyer ainsi un message négatif (majorité contre), cela manque de cohérence et le communiqué « après coup » de la CGT n’efface pas cette erreur politique.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Abeegaelle 20 oct 2012 - 18 H 16
    Avatar de Abeegaelle

    C’est habituel alors ? @karedig *découvre le fonctionement des institutions françaises* (bon je maintiens que je trouve la question mal posé/formulé puisque ne distinguant pas la forme et le fond …)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par mra 21 oct 2012 - 1 H 10

    Je ne comprends pas en quoi la disparition des termes « père » et « mère » seraient un danger pour les droits des femmes. Quelqu’un peut m’expliquer?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 22 oct 2012 - 14 H 25
    Avatar de Numa Numantius

    @christophe : est-ce que tu as l’occasion de les appeler aujourd’hui ?

    Leur communiqué est terriblement flou :
    1) Qu’entendent-ils précisément par les « dispositions du projet particulièrement problématiques, avec des conséquences fâcheuses notamment pour les femmes » , la « remise en cause des droits spécifiques des femmes en matière de retraite » et « l’usage du féminin banni du texte » ?
    2) Pourquoi avoir voté contre et non s’être abstenu, s’ils sont pour le principe mais contre certains points annexes du projet ? Leur vote a suffi pour faire basculer le résultat complet, faire passer la CGT pour un bastion d’homophobes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par mra 22 oct 2012 - 23 H 38

    Pas de nouvelles?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Jeonard aujourd'hui - 17 H 00
    Avatar de Jeonard

    Je découvre l’article quelques mois après mais je suis allé chercher une réponse à toutes vos interrogations auprès d’un secrétaire régional CGT :

    « C’est un concours de circonstances déplorable qui en est la cause:
    1- personne pour se rendre à la CAF >> on envoie 2 « volontaires » qui n’étaient pas au courant de l’ordre du jour
    2 – ils remarquent des phrases qui ne leur conviennent pas dans le projet de loi >> et vote « contre » tout en bloc!!!

    3- depuis la CGT n’a pas fait « méa culpa », mais a tenté d’expliquer la chose pour se dédouaner… Il y a eu de gros débats assez houleux dans les sections départementales suite à ça entre militants de base et direction qui ne veut pas accepter que même la CGT peut dire des conneries, car c’est sûr que pour une grosse boulette c’est une grosse boulette! Et comme il n’y a pas eu de méa culpa ferme, c’est normal que cette affaire ressorte au grand jour de temps en temps, et ça ne redore pas le blason de la CGT!!!

    Voila l’explication… Cette « non » action ne va pas changer le cours des votes des députés, rien à craindre donc de ce coté, mais la CGT n’en sort pas indemne! Mais ne nous trompons pas de cible et tournons nous plutôt du côté des intégristes catho! « 

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Jeonard aujourd'hui - 17 H 06
    Avatar de Jeonard

    Je pense qu’on commet tous des erreurs et maintenant qu’il y a une réponse il vaut mieux garder la tête froide et comme il le dit très justement ne pas se tromper de cible dans l’histoire.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par PascalVanves aujourd'hui - 17 H 25
    Avatar de PascalVanves

    @ Jeonard :
    euh, la cégète était présente à la manif de dimanche en nombre… mis à part cet article sur un vote de représentants peu informés personne ne tape sur la CGT ici.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.