Société
Égalité des droits, Homoparentalité, Mariage | 18.10.2012 - 19 h 57 | 11 COMMENTAIRES
Mariage pour tous: les péripéties du calendrier
Publié par
Le projet de loi sera présenté le 7 novembre en Conseil des ministres et dans la seconde quinzaine de janvier à l'Assemblée nationale.

[mise à jour, 19 octobre, 11h58] Confirmation par Jean-Marc Ayrault de la date du 7 novembre.

Dans un communiqué, Alain Vidalies, le ministre chargé des Relations avec le Parlement, indique que le projet de loi visant à ouvrir le mariage aux couples de personnes de même sexe sera inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale de la seconde quinzaine du mois de janvier 2013, soit un mois après la date annoncée précédemment.

Cette décision fait suite à la demande du président de la Commission des Lois Jean-Jacques Urvoas et du rapporteur du projet Erwann Binet en raison du grand nombre de demandes d’audition (lire Mariage pour tous: l’examen de la loi pourrait être reporté à fin janvier 2013).

D’autre part, alors que le texte devait être présenté en Conseil des ministres le 31 octobre, il ne le sera que le 7 novembre. En cause: un embouteillage au Conseil d’État, selon Erwann Binet, cité par l’AFP: «Nous voulons des auditions dignes sur un texte très attendu, sur lequel chaque Français veut ou va avoir son avis». En déplacement à Singapour, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé cette date, rapporte l’AFP: «Quand on fait des réformes de cette importance, je trouve légitime que le Parlement demande du temps pour les faire bien. (… ) L’objectif n’est pas de contraindre mais de convaincre».

«On a besoin de temps pour auditionner tout le monde, il y a sept pages de demandes d’auditions! Cela fait environ 80 auditions. On n’aurait pas pu voir tout ce monde en quinze jours, ce n’est ni possible, ni sérieux», a déclaré Jean-Jacques Urvoas à Francetvinfo. «Nous prenons ce texte au sérieux, or, quand on travaille vite, on travaille mal».

Photo Yagg

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (11)
  • Par sossourires 18 oct 2012 - 20 H 05
    Avatar de sossourires

    C’est quand la St Glinglin ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Quinn 18 oct 2012 - 20 H 12

    « Quand on travail vite on travail mal. » Alors déjà non, pas forcément. Et prendre du retard ça n’est pas un gage de qualité, bien au contraire, surtout quand on voit la proposition…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par cat 18 oct 2012 - 20 H 44
    Avatar de cat

    Franchement si les parlementaires demandent du temps pour pouvoir consulter (des associations LGBT ainsi que les Eglises ou autres) et qu’ils voient la nécessité de voter les amendements (de EEVL, de socialistes (qu’en est-il du Front de Gauche ?)), ce serait – sera une bonne chose. Je crois que c’est plutôt une bonne chose.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Spyro 18 oct 2012 - 21 H 36
    Avatar de Spyro

    Phoebus : un Etat laïc ne veut pas dire ANTI-religion. Faisant partie de la société française, et en représentant une partie, les religions ont parfaitement le droit d’être entendues sur ce point.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Yann 19 oct 2012 - 2 H 47

    Bravo les curés ! Chaque jour, on leur laisse un plus de terrain avec ce gouvernement qui tergiverse. En quoi l’avis des imams des rabbins et des curés nous interessent-il ?!!
    Non seulement on aura un texte déjà annoncé a minima (service minimum PS) mais il va falloir attendre. Le changement c’est pas maintenant, c’est après demain et encore… on verra ce qu’il en reste ! Des annonces dans le journal La Vie, une interview de Taubira à la Croix, des politesses faites par Belkacem à cet intégriste de Barbarin… Voilà les consignes du PS !. Pas de vague, faut ménager les curés. Et demain ces lâches nous parlerons de référendum. Ils ne sont meme pas capables de nous expliquer en quoi cette proposition de référendum est aberrante. Comme si le référendum en soi était nécessairement un signe de plus de démocratie. Pourquoi pas en faire un sur le droit de vote des femmes aussi ? Sur la peine de mort ? Le droit à l’avortement ?
    Qu’on ne s’étonne pas de la chute de Hollande dans les sondages, un président qui arrive à se mettre à dos tout le monde en un temps record à force de vouloir ménager la chèvre et le chou.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 19 oct 2012 - 10 H 11

    Moi, je commence à devenir HETEROPHOBE, sans rire. Y’en a marre des tergiversations stériles. Il faut leur montrer que nous aussi, nous pouvons montrer des manières politiquement incorrectes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 19 oct 2012 - 11 H 17
    Avatar de Numa Numantius

    Eh bien oui, mais alors ceux qui ont prévu de jeûner le 31 octobre pour s’opposer à ce projet, ils vont faire comment ?
    :D

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 19 oct 2012 - 11 H 39

    Ils ne leur reste plus qu’à  » s’asseoir  » sur leurs cactus.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 oct 2012 - 11 H 41

    en Espagne non plus ce ne fut pas simple et il fallut une année complète pour que le texte soit enfin voté : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_homosexuel_en_Espagne

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 19 oct 2012 - 12 H 03
    Avatar de Lechat

    Les députés de gauche ont plusieurs fois déposé des propositions de lois sur ce sujet.
    Cela voudrait donc dire qu’à l’époque ces propositions étaient mauvaises et réalisées dans la précipitation ?
    Ensuite le report est censé permettre un débat serein, sauf que dans la réalité les dérapages et l’homophobie se multiplient…
    Apparemment Hollande fait machine arrière à la moindre protestation pour chaque mesure, chaque loi qu’il défendait.
    Ca ne m’étonnerait pas que le projet soit abandonné de manière lamentable et couarde…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par REY Michel 20 oct 2012 - 21 H 21

    @Lechat Tout à fait d’accord avec toi. Beaucoup desocialistes sont réac. et contre le projet. C’est à peu près certain qu’ Hollande vacéder ou proposer le référendum qui sera perdu car seuls les opposants religieux vont se mobiliser. cela fera comme la loi sur l’école laïque sous le premier septennat de Mitterrand: il a attendu, laissé les opposants se mobiliser, il ya eu une grande manif, le projet a été abandonné et Mauroy a dû démissionner.
    La France sera un des derniers pays à adopter le mariage pour tou-e-s, comme pour le vote des femmes

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.