France
Société | 18.10.2012 - 12 h 56 | 13 COMMENTAIRES
Le maire UMP de Sète présente ses «regrets» après avoir parlé de «gays femelles»
Publié par
Lors d’une conférence de presse, François Commeinhes a parlé de «gays femelles» pour parler des lesbiennes.

[mise à jour, 17h] Ajout de la réaction de GayLib.

François Commeinhes, maire UMP de la ville de Sète (Hérault), a déclaré hier lors d’une conférence de presse qu’il trouvait l’idée de marier des couples de même sexe «un peu absurde» car cela «n’apporte qu’une couverture sociale», rapporte Midi Libre. «Mes adjoints le feront à ma place», avait-il indiqué. Qu’on n’y voie pas là la moindre homophobie puisque ce gynécologue de formation assure avoir «beaucoup d’amis gays». Il a confié en outre que dans le cadre de sa profession, il a «accouché des gays femelles».

Cette déclaration a provoqué une réponse du Collectif contre l’homophobie (CCH). Dans un communiqué, son président, Hussein Bourgi a fustigé «le mépris que [François Commeinhes] porte aux homosexuels qu’il semble considérer comme des animaux». «Nous lui demandons de retirer ces propos abjects et de présenter des excuses à toutes et tous ceux qu’il a offensés», a ajouté le CCH, qui demande au secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé de «condamner ces propos et de rappeler ses troupes à l’ordre». De son côté, GayLib reprend vertement François Commeinhes, arguant qu’il se sert «lâchement de sa profession pour justifier ses propos qui sont en fait homophobes, misogynes, et d’une bêtise profonde». L’organisation proche de l’UMP condamne les dires du maire et demande à l’Ordre des médecins de faire de même «pour discrimination».

MARCHE ARRIÈRE
Contacté hier par l’AFP, le maire de Sète avait déclaré que ce ne sont pas des journalistes qui vont lui «apprendre à différencier des gamètes mâles des femelles». Aujourd’hui, il fait marche arrière, puisque dans un communiqué relayé par Midi Libre, François Commeinhes présente «[ses] regrets à l’ensemble des personnes [qu'il a] pu heurter en utilisant des termes un peu abrupts». Il ne retire pas ses propos pour autant: «En tant que médecin et dans la bouche du gynécologue que je suis, il est bien évident que les mots “mâle” et “femelle” n’ont aucune connotation discriminatoire, assure-t-il. Bien au contraire, le terme de “femelle” est pour moi synonyme de reproduction.» Le jour où les médecins mâles épouseront des femelles, François Commeinhes sera crédible.

Photo Capture

Print This Post
Avatar de Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (13)
  • Par vaugoubert 18 oct 2012 - 13 H 15

    C’est tellement gros que ça m’a fait marrer !
    A l’AFP, il a expliqué qu’il connaissait « la question » et que ce n’était pas des journalistes qui allaient « (lui) apprendre à différencier des gamètes mâles des femelles ».
    Entre animaux et gamètes, il se surpasse, ce brave homme.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pelle Svanslös 18 oct 2012 - 14 H 01

    A force d’examiner des c… de près voilà ce qui arrive, ce type est devenu un gros c… lui-même, doublé d’un goujat.
    Ce commentaire a été modéré.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 18 oct 2012 - 14 H 21

    Un gros blaireau. On va peut-être croire à ses excuses bidon, aussi !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sylvio 18 oct 2012 - 15 H 30
    Avatar de sylvio

    Sa femme serait donc un hétéro femelle?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Fablyon 18 oct 2012 - 15 H 42
    Avatar de Fablyon

    Ha ben même pas surpris mais au moins lui à l’honnêteté de le dire clairement qu’il nous voit ainsi.
    Ces gens traites les autres en annimaux depuis des années (roms, « étrangers » selon leurs dires, musulmans) donc pas surpris qu’ils nous voient ainsi…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Raphaël 18 oct 2012 - 16 H 18
    Avatar de

    ah oui là quand même, c’est du lourd…
    Bon sur ce je vous laisse j’ai rdv avec mon vétérinaire, je me sens patraque.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 18 oct 2012 - 16 H 20

    Bonsoir. Le FOND, vous dis-je, le fond est là. Ils ont beau l’habiller, le « travestir », (n’y voyez pas mauvaise intention de ma part), il parle avec un naturel qui les confond. Un proverbe de Madagascar dit avec beaucoup de limpidité : LES HOMMES SE FONT PRENDRE PAR LA LANGUE, COMME LES BOEUFS PAR LES CORNES.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sossourires 18 oct 2012 - 16 H 27
    Avatar de sossourires

    Au lieu de la PMA, il va demander une ovariectomie aux lesbiennes : ça ne coûte que 110 € pour les chats !!!!! Quoi ? C’est la crise.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 18 oct 2012 - 16 H 52
    Avatar de

    Bon je crois qu’on peut dire que lui c’est un con mâle.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 18 oct 2012 - 17 H 22
    Avatar de tof81

    Quand on n’est pas assez intelligent pour tenir un poste à responsabilité, on démissionne. On fait honte a sa fonctionne et aux gens que l’on représente (ses administrés).

    C’est vrai que les cons cela ose tout, c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnait …

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Ankou 18 oct 2012 - 18 H 12

    En plus je ne vois absolument pas le rapport avec les gamètes… Il voulait faire son malin à sortir un mot scientifique aux journalistes ? C’est raté, il a juste l’air c*n.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Sophisticket 18 oct 2012 - 18 H 16
    Avatar de Sophisticket

    Assh*le.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Benoit 19 oct 2012 - 11 H 10

    Pourquoi SOS Homophobie ne porte pas plainte systématiquement ? Cela risque de se reproduire ! (lui aussi risque de se reproduire :D)

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.