France
Société | 17.10.2012 - 20 h 22 | 5 COMMENTAIRES
Le 2e débat Obama/Romney vu par Susan Wood et Paige Braddock
Publié par
L'arrogance de Mitt Romney est sans doute ce qui a le plus marqué notre «fil rouge» Susan Wood et l'auteure du «Monde de Jane».

Le deuxième débat entre le président sortant Barack Obama et son adversaire dans la course à la Maison Blanche Mitt Romney a eu lieu hier soir, mardi 16 octobre, à Hofstra University, dans l’État de New York. Alors que la première et la troisième rencontre (qui aura lieu le 22 octobre, soit 15 jours avant l’élection) sont des débats classiques, celle d’hier était présentée comme une rencontre avec le public. La modératrice Candy Crowley, journaliste politique de CNN. Comme pour le premier débat et pour celui entre les co-listiers, Susan Wood, lesbienne californienne, a accepté de partager son regard avec les internautes de Yagg (les intertitres sont de la rédaction). Son amie Paige Braddock, l’auteure du Monde de Jane, a résumé la soirée en un dessin.

«La deuxième confrontation entre les candidats à la présidence a pris la forme d’un débat avec le public, une rencontre au cours de laquelle des personnes ordinaires pouvaient poser des questions ordinaires… des questions liées à leur vie quotidienne. Cette formule a pour objectif de montrer les candidats sous un jour plus familier tandis qu’ils interagissent avec des «vrais gens». Rafraîchissant et, qui plus est, intéressant.

Il y a environ un an, tandis que Romney se maintenait dans la campagne des primaires du Parti républicain, on aurait pu croire que la campagne électorale de 2012 serait la plus polie, ou en tout cas la moins agressive que les États-Unis aient vécu depuis longtemps. Le Président est à n’en pas douter un homme d’état aux manières impeccables. Et pendant les débats des primaires, Mitt a paru se comporter en gentleman. Cette élection aurait donc pu être différente des autres. Mais les choses ont changé. Peut-être le vernis de la politesse s’est-il tout simplement écaillé. Mitt a récemment été traité de petite brute, et, comme l’a dit un expert, «ce soir, la brute s’est pris une fessée».

DE NOUVEAUX SUJETS, DES RÉPONSES INTÉRESSANTES
La majeure partie du débat s’est concentrée sur l’économie: les questions habituelles et les réponses prévisibles que nous avons déjà entendues à de nombreuses reprises. Mais quelques questions ont abordé de nouveaux sujets et provoqué des réponses intéressantes.

Tout d’abord, une question adressée à Romney par une électrice qui n’a pas encore fait son choix entre les candidats et s’inquiétait de répéter les erreurs du passé: “Quelle est la principale différence entre George W. Bush et vous?” Hmm, je crois que j’ai la réponse:
Bush, c’était celui qui en voulait au monde entier.
Mitt, c’est celui qui se croit tout permis.

Voir Mitt se dépatouiller de cette question avait quelque chose d’amusant, il a tenté de prendre ses distances avec le dernier gouvernement républicain sans se mettre les supporters de Bush à dos. Au passage, il lui a fallu admettre que Bush avait laissé le pays avec un déficit gigantesque et un déséquilibre commercial avec la Chine.

Entendre Obama parler des différences entre Mitt et Bush était tout aussi surprenant, parce qu’il a décrit Bush comme quelqu’un de plus humaniste. Aïe! C’est ce qui s’appelle placer la barre très bas.

Les prix du carburant ont bondi récemment. Et cette augmentation a été régulière pendant le mandat d’Obama. Bien sûr, selon Mitt, c’est lui le responsable. Peu importent la loi de l’offre et de la demande, les manipulations des spéculateurs de Wall Street et la complexité des mécanismes de production du pétrole et du gaz. Mitt ramène tout au forage. Fore, chéri, fore. Il faudrait rendre plus de terres appartenant à l’État accessibles au forage, insiste Mitt. Mais il faut se poser la question de savoir où se situent ces terres. Je parie que certaines se trouvent dans des parcs nationaux. Mitt n’est pas très favorable à ce que le gouvernement préserve les grands espaces. Il préférerait confier cela au secteur privé.

INSULTE AUX PARENTS CÉLIBATAIRES
Passons à la violence due aux armes à feu. Que vont faire les candidats pour endiguer la hausse des agressions avec arme à feu dans ce pays? Tous deux veulent réduire la violence mais Mitt est contre le vote de nouvelles lois interdisant les armes automatiques (j’imagine que la National Rifle Association trouverait cela trop restrictif). Comme Obama, Mitt voit dans l’éducation une façon de prévenir la criminalité. Le mariage, aussi. Mitt pense que les gens doivent se marier avant d’avoir des enfants et que cela réduira la criminalité. Il associe le fait d’élever seul-e un enfant à la hausse de la violence. En quelques mots, il insulte tous les parents célibataires de la planète. (Sans parler des parents homos, célibataires ou non, qui n’ont pas la possibilité de se marier!). Peut-être se mélange-t-il un peu les pinceaux… c’est l’absence de régulation des naissances et la triste réalité des enfants non désiré-e-s qui contribuent à la hausse de la criminalité dans ce pays et dans le monde entier. Dommage que Mitt ne soit pas favorable à la régulation des naissances et à l’ouverture du mariage!

DES TORRENTS D’AMOUR…
Lorsqu’on lui a demandé si les Américain-e-s avaient une image fausse de Romney, l’homme, Mitt a répondu ainsi: “Je me préoccupe de 100% des Américains”. Un véritable love-in! Tout cet amour… Cette réponse ne lui a pas apporté beaucoup de points en termes de sincérité. Quid des 47%? Vous savez, ces glandeurs qui se nourrissent de la générosité publique. Se préoccupe-t-il vraiment de ces gens? Et les 12 millions de sans-papiers? C’est la vie de ces gens qu’il a l’intention de rendre tellement inconfortable qu’ils quitteront le pays d’eux-mêmes. Est-ce qu’il se préoccupe d’eux, aussi? Oh, pardon. Il n’a pas besoin. Ils ne sont pas américains.

Pendant un certain temps, on a juste vu Mitt comme un gamin blanc, riche et arrogant. Mais plus il parle, plus il ressemble à un loup déguisé en brebis.

ET LES FEMMES?
Tout l’amour que nourrit Mitt s’étend-il aux femmes? Si oui, pourquoi ne soutient-il pas la loi Lilly Ledbetter pour l’égalité salariale? Il n’a pas vraiment répondu, mais il a fait état de ses efforts pour trouver et embaucher des femmes compétentes dans son cabinet de gouverneur:

“Et je… je suis allé voir mon staff, et j’ai dit, ‘Comment se fait-il que tous ceux qui occupent ces postes soient… soient tous des hommes?” Ils ont répondu, ‘Eh bien, ce sont des gens qui ont les compétences’. Et j’ai dit, ‘Alors ça! Est-ce qu’on ne peut pas… est-ce qu’on ne peut pas trouver des… des femmes qui ont aussi les compétences nécessaires?’ Et… alors nous… nous avons décidé de faire la démarche d’aller à la recherche de femmes qui ont une formation et les qualifications pour être membres de notre cabinet. J’ai rencontré un certain nombre d’associations de femmes et j’ai demandé, pouvez-vous nous aider à trouver des gens? Et je suis revenu avec des classeurs entiers pleins de… de femmes.”

Des classeurs pleins de femmes? Pourquoi est-ce que cela me fait penser à des cages pleines de chiens…
Allons bon, Mitt, est-ce que tu attacherais aussi ta grand-mère sur le toit de ta voiture

La vidéo du débat:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur ‪Complete Second Presidential Town Hall Debate 2012: Barack Obama vs. Mitt Romney – Oct 16, 2012‬

Le débat doublé en français:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: chômage (1ère partie) – 17/10/12

La transcription du débat par Le Monde.fr.

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: vifs échanges sur la politique énergétique (2ème partie) – 17/10/12

<

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: les impôts (3ème partie) – 17/10/12

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: inégalités homme-femme au travail (4ème partie) – 17/10/12

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: comparaison Bush-Romney (5ème partie) – 17/10/12<

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: bilan politique des démocrates (6e partie) – 17/10/12

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: immigration (7e partie) – 17/10/12

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: la sécurité en matière de politique étrangère (8e partie) – 17/10/12

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: la question des armes à feu (9e partie) – 17/10/12

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: la délocalisation (10e partie) – 17/10/12

<

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur 2e débat: les candidats à visage découvert (11e partie) – 17/10/12

Retrouvez la version originale du texte sur From Paris with Yagg.

Illustration Paige Braddock (titre: L’Amérique de Mitt Romney; bulle de Mitt Romney: «Ça alors, je suis l’homme blanc le plus blanc que je connaisse»; bulle de Big Bird (l’équivalent de Toccata dans la version française de l’émission pour enfants Sesame Street): «Au secours!»)

Print This Post
 
LES réactions (5)
  • Par Christophe Martet 17 oct 2012 - 21 H 07

    Comme si on y était. Merci a Susan et à Paige.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 17 oct 2012 - 21 H 29
    Avatar de

    La version de Touche pas à mon poste est meilleur :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par vaugoubert76 18 oct 2012 - 0 H 03
    Avatar de vaugoubert76

    C’est la première fois que j’écoute Romney longtemps, et je suis assez fasciné, il a vraiment une voix d’acteur O_o
    Très posée, ça rappelle un peu Martin Sheen dans The West Wing, même si sa voix ressemble à celle de quelqu’un d’autre.
    Pour le reste, je ne suis pas fan, mais c’est plus agréable à écouter que les débats français !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par vaugoubert76 18 oct 2012 - 0 H 07
    Avatar de vaugoubert76

    Ou peut-être Michael Douglas dans Wall Street ^^

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 18 oct 2012 - 9 H 48
    Avatar de tof81

    Merci pour ce très intéressant point de vue.

    J’espère que Mit Romney sera battu. Il fait peur !

    J’imagine sa politique internationale … à la Bush … :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.