France
Notre histoire, Société | 15.10.2012 - 11 h 25 | 2 COMMENTAIRES
Comment l’Allemagne va-t-elle réhabiliter les personnes condamnées en raison de leur homosexualité après 1945?
Publié par
Volker Beck (Verts) demande l'abrogation des plus de 50000 jugements émis par les tribunaux de la République fédérale d'Allemagne et de l'Allemagne de l'Est jusqu'à la fin des années 60.

Les hommes qui ont été condamnés en Allemagne après 1945 pour avoir eu des rapports sexuels entre eux pourront peut-être bénéficier d’une réhabilitation et espérer des indemnités. À l’initiative du Sénat berlinois, le Sénat fédéral allemand, le Bundesrat, exige à présent du gouvernement qu’il émette des propositions en vue de dédommager tant sur le plan juridique que sur le plan financier les homosexuels qui pendant des décennies ont été condamnés en raison de la pratique de leur sexualité.

Affiche du mouvement gay (1973) contre le paragraphe 175

PARAGRAPHE 175
De quoi s’agit-il? Après la deuxième guerre mondiale, l’Allemagne avait laissé subsister le tristement célèbre paragraphe 175 dans son code pénal. Ce paragraphe condamne depuis 1871 la fornication contre nature entre hommes (Unzucht zwischen Männer). Le nazisme l’avait encore renforcé. Il avait fallu attendre 1969 pour qu’il soit assoupli, et 1994 pour qu’il soit définitivement supprimé, après la réunification allemande. Depuis, les homosexuels qui avaient été jugés sous le coup du paragraphe 175 pendant la période national-socialiste ont été réhabilités par le Parlement allemand, le Bundestag: ils sont considérés comme des victimes de la juridiction inique du national-socialsime et peuvent demander à être indemnisés. Ce n’est pas le cas des personnes jugées après 1945.

ABROGATION
Le monde politique est cependant perplexe. L’actuelle ministre de la Justice, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger (libérale, FDP) dit s’engager contre la discrimination sexuelle et prendre le sort des homosexuels très au sérieux. Mais peut-être pas assez aux yeux de certains puisque les socialistes et les écologistes ont annoncé qu’ils présenteraient très bientôt leur propre initiative parlementaire. Le parlementaire Volker Beck, qui dirige le groupe parlementaire des Verts, demande l’abrogation des plus de 50000 jugements émis par les tribunaux allemands de la République fédérale d’Allemagne (RFA) et de l’Allemagne de l’Est (DDR) jusqu’à la fin des années 60. Selon Volker Beck, ces lois étaient inconstitutionnelles et contraires aux droits de l’homme. Le parlementaire vert craint cependant qu’une proposition d’abrogation ne rencontre pas l’aval de l’actuelle coalition au pouvoir.

Carte d’identité de victime du fascisme invalidée par la justice de la DDR qui refusait de reconnaître les triangles roses en tant que victimes

L’abrogation peut d’ailleurs se heurter au problème de la séparation des pouvoirs dans un état de droit: l’exécutif ne peut abroger des décisions prises par le judiciaire. Il faudra dès lors trouver des moyens adéquats d’organiser la réhabilitation qui soient conformes au droit constitutionnel. Pour Volker Beck, il convient d’indemniser les victimes individuellement. Beaucoup des homosexuels condamnés ont été socialement rejetés et stigmatisés, et nombreux sont ceux qui ont perdu leur travail suite à ces condamnations. La plupart des condamnés ne sont plus en vie, et parmi ceux qui le sont encore la plupart ne veulent pas se hasarder à évoquer publiquement ce qu’il leur est arrivé.

Tous les médias allemands, relevés par lsvd.de dans son Pressespiegel. Et notamment l’excellent article du Süddeutsche Zeitung, Zerstörte Leben (Des vies détruites).

Luc Lebelge

En partenariat avec Munich and Co.

Print This Post
 
LES réactions (2)
  • Par etienne 15 oct 2012 - 17 H 59

    Bonsoir. Tout n’est pas si simple que nous pouvons le supposer, dans ce beau pays. Chez eux aussi, sévissent les malfaisants religieux, qui ont beaucoup plus de pouvoirs qu’en France. Les homosexuels allemands ont peut-être plus souffert que ceux des autres pays d’Europe, sous le joug des nazis.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par oulounice1958 aujourd'hui - 21 H 36

    Bonsoir à tous : L’article de Luc Lebelge sur la situation des homos allemands qui ont subi par le passe ce paragraphe ; nous montre que les mentalites ne sont pas pretes d’évoluer à notre égard , nous les homos ,meme dans certaines contrees que nous croiyons plus tolerantes que d’autres; sinon comment se fait il que l’allemagne géant europeen dans plusieurs domaines se trouve coincé à ce jour dans des considerations d’un autre age et d’une autre époque .Que les nazis maitiennent et renforce le fameux article 175 celà né’tonne personne car ils ont montre de quoi ils sont capables en matiere de crimes contre l’humanite ;mais là où le bat blesse c’est le maintien de ce paragraphe par la REPUBLIQUE fédérale d’allemagne après tout ce qui s’est passé durant la guerre. Et le malheur dans celà est qu’elle soit pays amis et allié politico- economiqueles des états europeens democrates et pays des droits de l’homme telle que la france de la revolution de 1789.cette dernière qui est en couple géostrategique avec l’allemagne continuera t elle à fermer les yeux devant une telle injustice?

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.