Roselyne Bachelot n’a jamais eu sa langue dans poche. Si quelqu’un pouvait sortir ce qui deviendra peut-être une phrase culte, c’est bien elle. Dans l’enquête que le Nouvel Observateur consacre à Nicolas Sarkozy, la co-animatrice du Grand 8, sur la nouvelle chaîne de télévision D8, affirme, pour expliquer pourquoi elle ne croit pas à un retour de l’ex-Président de la République en politique: «Un détail a échappé à nos fins politologues: il arbore la barbe! Oui, une barbe style bad boy homo revisité. Et ce n’est pas avec un look pareil qu’on reconquiert le cœur d’un électorat hanté par la respectabilité».

C’est vrai, Nicolas Sarkozy en bad boy homo, on ne l’avait pas vu venir…

Photo D8

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis