Vidéo Buzz
Marches des Fiertés 2014
Égalité des droits, Mariage, Musique, Vidéo Buzz | 09.10.2012 - 13 h 30 | 3 COMMENTAIRES
Référendum sur le mariage: l’État de Washington inversera-t-il la tendance?
Publié par
L'ouverture du mariage a été soumise à référendum dans 32 États et rejetée à chaque fois. Mais cette année, il se pourrait que les choses se passent différemment.

Le 13 février, l’État de Washington a ouvert le mariage aux couples de même sexe. Comme prévu, les opposant-e-s se sont mobilisé-e-s pour empêcher l’entrée en vigueur de la loi le 7 juin, et le texte sera soumis à référendum lors des élections du 6 novembre (lire aussi Découvrez l’émouvante pub pro-mariage des couples de même sexe d’Expedia). Parmi les initiatives lancées pour soutenir l’approbation du «Référendum 74» (aussi appelé «Ref 74»), celle de Music for Marriage Equality (MME).

Créée par des membres de l’industrie musicale de Seattle, MME veut se servir des labels, des scènes, des sites et de toutes les ressources liées au milieu de la musique dans l’État de Washington pour récolter des fonds et pousser les jeunes, notamment, à aller voter le 6 novembre pour l’égalité des droits, peut-on lire sur le site. «Lorsque nous gagnerons, Washington deviendra le premier État du pays à défendre le mariage par un vote public», affirme MME, qui rappelle que dans les 32 États où l’ouverture du mariage a été soumise à référendum, les opposant-e-s l’ont toujours emporté, mais qu’il est très possible que l’État de Washington inverse la tendance.

Les soutiens à l’ouverture du mariage sont en effet plus divers que lors des précédents référendums. Des Républicain-e-s se sont engagé-e-s dans la bataille, comme Maureen Walsh, élue de Walla Walla, qui s’était déjà exprimée en février (son discours avait beaucoup ému), et qui dans la vidéo ci-dessous explique qu’elle a perdu son mari, qu’il lui manque tous les jours, qu’elle ne voit pas au nom de quoi elle interdirait à qui que ce soit de se marier, et qu’en tant que républicaine, elle estime que l’État n’a pas à décider qui une personne peut ou non épouser:

‪Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur «Freedom»‬

Il y a quelques heures, 63 ex-prêtres catholiques ont également annoncé leur soutien au Ref 74, en réponse aux 4 évêques de l’État, qui se battent contre: «L’opposition agressive des évêques catholiques au Referendum 74 nous met mal à l’aise et nous voulons apporter notre soutien aux 71% de catholiques qui estiment qu’ouvrir le mariage civil aux homosexuels est une position catholique valable», affirment-ils dans un communiqué.

Selon un sondage récent, le Référendum 74 pourrait être approuvé par 55% des votant-e-s, contre 40% d’opposant-e-s et 6% qui n’ont pas encore d’avis. Dans les autres états où des référendums semblables sont au menu des élections du 6 novembre, le maryland et le Maine, les pro-ouverture du mariage semblent également en tête (Maine: 57% pour, 36% contre, 7% d’indécis-e-s; Maryland: 60% pour, 34% contre.

Parmi les nombreux soutiens – plus traditionnels – qu’a reçu la campagne pour l’ouverture du mariage dans l’État de Washington, celui du chanteur Macklemore et de son producteur Ryan Lewis. À une semaine de la sortie de son premier album, The Heist (disponible aujourd’hui), le duo a mis en ligne la vidéo de la chanson Same Love (feat. Mary Lambert), sortie en juillet, sur les stéréotypes que l’on met dans la tête des enfants sur ce qui fait que l’on est ou non homo, sur les «traitements» contre l’homosexualité, sur les clichés qui peuvent être répandus à tort et à travers («Si j’étais gay, je penserais que le hip-hop me déteste, avez-vous lu les commentaires sur YouTube récemment?», “c’est tellement pédé” est écrit tous les jours»).

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur MACKLEMORE & RYAN LEWIS – SAME LOVE feat. MARY LAMBERT (OFFICIAL VIDEO)

Le refrain revient à la chanteuse ouvertement lesbienne Mary Lambert, qui a écrit les paroles de la chanson: «Et je ne peux pas changer/même si j’essayais/Même si je le voulais/Mon amour, mon amour, mon amour/Elle me tient au chaud». Je ne suis pas comme celles et ceux qui se taisent et protègent leur petit confort au lieu de se battre pour les êtres humains dont les droits ont été volés, dit aussi la chanson, il n’y aura pas de liberté tant que nous ne serons pas tous égaux. Le texte dénonce aussi un monde tellement plein de haine que certain-e-s préfèrent mourir. «Un certificat de papier ne va pas tout résoudre mais c’est un drôlement bon début, poursuit la chanson. Aucune loi ne nous changera, nous devons nous changer nous-mêmes, quel que soit le dieu dans lequel on croit, nous venons du même. Lorsqu’on se débarrasse de la peur, en-dessous c’est le même amour.»

Lorsque la vidéo a dépassé le million de vues sur YouTube, il y a quelques jours (elle est maintenant à près de 3 millions), Mary Lambert a écrit sur son blog: «Ma girlfriend m’a envoyé un sms pour me dire de rentrer à la maison l’autre soir parce qu’il y avait des vidéos de Ben [le vrai prénom de Macklemore, ndlr] chantant Same Love en concert en Europe sur Youtube. J’étais en larmes (incroyable, je sais). Des milliers de gens qui chantent les paroles que j’ai écrites. C’est dingue. C’est quelque chose dont j’ai toujours rêvé en tant qu’artiste, mais c’était tellement improbable que je l’avais laissé à l’état de rêve.»

La chanson fait aussi référence aux oncles gays de Macklemore, qui en juin expliquait qu’il avait toujours soutenu l’ouverture du mariage aux couples homos et trouvait hallucinant qu’il ait fallu attendre 2012 pour que cela puisse devenir une réalité. Il s’étonnait aussi que les homos soient le dernier groupe de personnes dont il soit parfois considéré normal de se moquer, d’insulter, d’opprimer. Il appelait au dialogue sur le sujet, notamment par le biais de la musique:

‪Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Music For Marriage Equality – Macklemore

Same Love, par Macklemore et Ryan Lewis, à la Maroquinerie, à Paris, le 20 septembre dernier:

‪Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Macklemore & Ryan Lewis / Same Love‬

Via Cyrilou

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (3)
  • Par etienne 09 oct 2012 - 18 H 40

    Combien faut-il de preuves, que l’Amour, cela n’est pas une affaire explicable; qu’il défie les genres; qu’il met à l’épreuve toutes les certitudes, même les plus profondément ancrées. Même les pierres savent cela.

     
  • Par Eric Martin 09 oct 2012 - 18 H 53

    Sur ce thème, voir l’article que j’ai commis hier : http://www.ndf.fr/vu-des-etats-unis/08-10-2012/etats-unis-malgre-des-batailles-referendaires-difficiles-les-defenseurs-du-mariage-gardent-espoir

     
  • Par Hinageshi 10 oct 2012 - 17 H 26
    Avatar de Hinageshi

    On n’oubliera pas non plus le soutien à cette juste cause — à hauteur de 2,5 millions de dollars — apporté par Jeff & MacKenzie Bezos (Amazon).
    Précédé par des soutiens financiers moins importants de Bill Gates et Steve Ballmer (Microsoft).

    Voir ici par exemple :
    http://management.fortune.cnn.com/2012/08/08/same-sex-marriage-fortune-500/

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.