Société | 05.10.2012 - 13 h 35 | 10 COMMENTAIRES
21 secrétaires nationaux de l’UMP condamnent les propos de François Lebel [+ mise à jour]
Publié par
«Nous souhaitons voir notre famille politique, à travers sa représentation parlementaire, participer avec dignité et responsabilité au débat qui s'ouvrira fin octobre», écrivent les benjamin-e-s du parti.

[mise à jour, 15h30] Ajout de la réaction de GayLib.

Lui qui n’avait jusqu’ici comme seul fait d’armes d’avoir marié Nicolas Sarkozy et Carla Bruni aura décidément eu son quart d’heure de célébrité. Non content d’avoir beaucoup fait réagir à gauche (en témoignent notamment les 3 communiqués du Parti socialiste), François Lebel a également eu droit, malgré le soutien de Christine Boutin, à quelques commentaires outrés à droite – Chantal Jouanno, Roselyne Bachelot, mais rien d’officiel.

Elle l’a montrée avec Christian Vanneste et Christine Boutin, entre autres, l’UMP s’accommode volontiers des déclarations homophobes de certain-e-s de ses membres ou partenaires, qui lui évitent d’avoir à plonger dans les eaux sales mais font passer un message qui ne lui est pas étranger. Ce matin, néanmoins, 21 secrétaires nationaux* de l’UMP et/ou membres du collectif La Nouvelle Donne, les «benjamins» du parti – dont quelques-uns sont ouvertement homosexuels –, condamnent «avec la plus grande fermeté les propos intolérables et injurieux tenus par François Lebel».

«Mettre sur un pied d’égalité l’ouverture du mariage à tous et pédophilie, polygamie et inceste, comme le fait cet élu, relève d’une forme d’irrespect intolérable mais aussi d’une incapacité à respecter ses propres concitoyens, leurs familles, leurs amis, écrivent-ils/elles. De tels propos n’ont pas leur place au sein de l’UMP, ils ne doivent pas être acceptés. Au-delà des opinions de chacun sur cette question sensible, des convictions personnelles sur ce sujet de société, nous souhaitons voir notre famille politique, à travers sa représentation parlementaire, participer avec dignité et responsabilité au débat qui s’ouvrira fin octobre. Nous souhaitons que l’UMP fasse entendre la diversité de ses sensibilités et continue, de façon constructive et à l’écoute de la société à poser les jalons d’un nouveau projet pour la France, ferme et généreux.»

Pour sa part, GayLib juge les écrits de François Lebel de «particulièrement abjects et homophobes» et dénonce «des amalgames idiots, honteux et indignes d’un élu de la République».

«Le débat d’idées doit vivre, c’est le fondement des règles démocratiques, M Lebel peut bien être contre l’ouverture du mariage civil aux couples homosexuels, mais l’injure n’est pas tolérable, écrit Catherine Michaud, la présidente du mouvement. Nous sommes toutes et tous garants de la qualité et sérénité des débats, l’exemple doit venir en premier lieu des représentants de la République. Si M Lebel ne souhaite pas célébrer des mariages de couples homosexuels, qu’il soit rassuré, ses adjoints ou conseillers municipaux pourront s’en charger. Enfin, si cette réforme lui est insupportable, je ne doute pas que M Delanoë acceptera sa démission.»

* Marie-Do Aeschlimann, Samia Badat, Pierre-Yves Bournazel, Fréderic Bouscarle, Sébastien Chenu, Coumba Dioukhane, Geoffroy Didier, Cecilia Durieu, Nathalie Fanfant, Xavier Fournier, Charles Givadinovitch, Benjamin Haddad, Jonas Haddad, Stéphane Jacquot, Vincent Jeanbrun, Géraldine Poirault-Gauvin, Hamida Rezeg, Salima Saa, Laurence Sailliet, Chenva Tieu, David-Xavier Weiss, secrétaires nationaux de l’UMP et Florian Silnicki, délégué de La Nouvelle Donne.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (10)
  • Par Numa Numantius 05 oct 2012 - 13 H 47
    Avatar de Numa Numantius

    @Judith : la nouvelle pourrait sembler bonne, mais je pense qu’il manque une précision importante : il y a 225 secrétaires nationaux à l’UMP.
    Autrement dit, il y à peine un responsable de l’UMP sur 10 (!) qui condamne les propos de Lebel…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 05 oct 2012 - 13 H 58

    C’est la quadrature du cercle pour l’UMP, cette affaire…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pelle Svanslös 05 oct 2012 - 14 H 02

    Et bien faisons les comptes : 204 gros cons qui s’accommodent de l’homophobie la plus crasse et 21 personnes ayant un minimum de dignité. Merci tout de même à ces 21 là.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par cyril 05 oct 2012 - 15 H 16

    vos oublier de citer dans les réactions à droite la condamnation par communiqué de Gaylib

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 05 oct 2012 - 17 H 08

    Le ramage de toute la basse-cour UMP est invariable; pourquoi voudrions-nous qu’il change? Et encore, nous n’entendons que celui des éternels bavards. J’entends des silences assourdissants parmi toute la Droite.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Numa Numantius 05 oct 2012 - 17 H 19
    Avatar de Numa Numantius

    « si cette réforme lui est insupportable, je ne doute pas que M Delanoë acceptera sa démission »

    La véritable info est là : c’est la première fois que GayLib fait un communiqué à la hauteur de la situation, avec une pointe d’humour et en appuyant là où ça fait mal.

    Le réveil de GayLib après 20 ans de sommeil – on jurerait revivre Hibernatus.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Dautricourt 05 oct 2012 - 23 H 33

    Toutes personnes ayant des propos de la sorte comme le formule Monsieur LEBEL est répréhensible par la loi que celle -ci s’applique enfin !! et non que pour les Landas dignes
    d’un pleuple Français républicain avec sa richesse de diversité en tout genre…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par PhilHotFrench 06 oct 2012 - 13 H 58

    En effet ces « secrétaires nationaux là sont très minoritaires par rapport à la masse des autres ayant ce titre à l’UMP, ils sont bien peu connus, pas députés, pas maires, pas ex ministres ou sénateurs… :-(

    Gay Lib a mis du temps à réagir.
    Et ils ont tapé plutôt à coté de la plaque: un maire d’arrondissement n’a pas besoin de l’autorisation de quiconque pour démissionner (on doute qu’il le fasse), encore moins d’un élu d’un bord opposé (dans tous les sens du terme!)… il envoie ça au préfet, qui prend acte.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jay1 06 oct 2012 - 14 H 34

    après que Vanneste est annoncé comme renonçant à son poste et même sommé d’y renoncer et qu’à la fin il n’en était strictement rien… mon coeur est brouillé avec l’UMP jusqu’à la nausée. et je ne prends aucun plaisir à le dire, le centre-gauche que je pense être.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.