array(28) { ["SERVER_SOFTWARE"]=> string(6) "Apache" ["REQUEST_URI"]=> string(81) "/2012/09/28/entre-tradition-modernite-leglise-catholique-doit-choisir-sa-famille/" ["REDIRECT_STATUS"]=> string(3) "200" ["HTTP_HOST"]=> string(8) "yagg.com" ["HTTP_X_REAL_IP"]=> string(12) "54.167.38.50" ["HTTP_X_FORWARDED_FOR"]=> string(12) "54.167.38.50" ["HTTP_CONNECTION"]=> string(5) "close" ["HTTP_USER_AGENT"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" ["HTTP_ACCEPT_LANGUAGE"]=> string(28) "en-us,en-gb,en;q=0.7,*;q=0.3" ["HTTP_ACCEPT"]=> string(63) "text/html,application/xhtml+xml,application/xml;q=0.9,*/*;q=0.8" ["PATH"]=> string(28) "/usr/local/bin:/usr/bin:/bin" ["SERVER_SIGNATURE"]=> string(0) "" ["SERVER_NAME"]=> string(8) "yagg.com" ["SERVER_ADDR"]=> string(9) "127.0.0.1" ["SERVER_PORT"]=> string(2) "80" ["REMOTE_ADDR"]=> string(12) "54.167.38.50" ["DOCUMENT_ROOT"]=> string(32) "/home/yagg/public_html/yagg.com/" ["SERVER_ADMIN"]=> string(18) "[no address given]" ["SCRIPT_FILENAME"]=> string(41) "/home/yagg/public_html/yagg.com/index.php" ["REMOTE_PORT"]=> string(5) "53387" ["REDIRECT_URL"]=> string(81) "/2012/09/28/entre-tradition-modernite-leglise-catholique-doit-choisir-sa-famille/" ["GATEWAY_INTERFACE"]=> string(7) "CGI/1.1" ["SERVER_PROTOCOL"]=> string(8) "HTTP/1.0" ["REQUEST_METHOD"]=> string(3) "GET" ["QUERY_STRING"]=> string(0) "" ["SCRIPT_NAME"]=> string(10) "/index.php" ["PHP_SELF"]=> string(10) "/index.php" ["REQUEST_TIME"]=> string(10) "1461924378" }
Égalité des droits, Mariage, Société | 28.09.2012 - 17 h 52 | 0 COMMENTAIRES
  • ADFH
  • AFCC
  • Alexandre Urwicz
  • Association des familles catholiques du Calvados
  • Association des familles homoparentales
  • Église catholique

Entre tradition et modernité, l’Église catholique doit choisir sa famille

Publié par
Tandis que l’Association des familles catholiques du Calvados met tout en œuvre contre l’ouverture du mariage, l’ADFH réclame une meilleure reconnaissance de l’épiscopat.

«Nos enfants sont aussi des enfants de Dieu», écrit le co-président de l’Association des familles homoparentales (AFDH) dans une tribune publiée aujourd’hui dans le journal La Croix. L’homosexualité n’est «pas une forme familiale souhaitable pour l’adoption des enfants», semble lui rétorquer l’Association des familles catholiques du Calvados (AFCC) sur son site web.

«PRINCIPE DE PRÉCAUTION» OU «AMOUR UNIVERSEL»?
Deux approches de la famille entre lesquelles les catholiques sont appelé-e-s à trancher. L’épiscopat semble l’avoir déjà fait, puisque la Conférence des Évêques de France a convenu que le mariage était une mauvaise idée et qu’il valait mieux se rabattre sur une «solution originale» qui contenterait tout le monde. Parmi tout ce petit monde, il faudrait notamment plaire aux responsables de l’AFCC, qui ont récemment envoyé un courriel à leurs adhérent-e-s pour les inviter à soutenir une initiative en ligne. Le site consultation-nationale.fr – la seule consultation à ce jour porte sur l’ouverture du mariage – recense les opposant-e-s aux mariages pour toutes et tous (avec des doublons parmi les signataires).

La liste des détracteurs/trices de l’égalité des droits est précédée d’un argumentaire cinglant. «L'homosexualité doit avoir sa place dans notre société, peut-on y lire. Elle doit néanmoins trouver sa juste place et cette juste place ne peut pas être la même que celle de l'hétérosexualité, seule susceptible par elle-même d'assurer la pérennité de notre humanité.» La messe est dite. Au nom «du principe de précaution», la réforme doit être annulée. Celle-ci ne manquera à personne puisqu’elle n’est réclamée que “par quelques associations dont la représentativité est au demeurant contestable et contestée”. Les femmes et hommes politiques qui font droit à cette demande le font pour des raisons “électoralistes”». Car c’est bien connu, les associations ont le droit de vote…

En face, le co-président de l’AFDH appelle les responsables de l’Église catholique à accepter l’ouverture du mariage pour la sécurité juridique des enfants élevé-e-s dans des foyers homoparentaux. Mais il en appelle aussi aux valeurs d’ouverture, d’humanisme et de progrès qu’une certaine frange de la communauté chrétienne revendique. «Le christianisme ne prône-t-il pas l’amour universel?», demande Alexandre Urwicz. Pas sûr qu’il soit entendu, quand bien même «catholique» signifie justement «universel» en latin.

L'ANTHROPOLOGIE À LA RESCOUSSE
À en croire consultation-nationale.fr, il ne saurait en effet exister d’égalité entre les couples hétérosexuels et les couples homos. Ces derniers existent bel et bien, mais toute institutionnalisation est à bannir car contraire à la réalité anthropologique. L’ADFH a pourtant pris soin de citer quelques spécialistes de la question et ils/elles ne partagent pas cet avis. «L’anthropologue Maurice Godelier déclarait dans Le Monde en décembre 2010 que “l’homoparentalité constitue une évolution irréversible”, écrit Alexandre Urwicz. L’anthropologue et ethnologue Françoise Héritier indique [dans son essai Une pensée en mouvement] que “le mariage homosexuel n'est donc ni une rupture, ni l'affranchissement individuel de normes pensées comme naturelles, ni un contresens par rapport aux exigences fondamentales de la société: la cohabitation paisible et fructueuse avec les autres”.» Las, «faute de place», ces citations ont dû être retirées de la tribune d’Alexandre Urwicz telle qu’elle a été publiée par La Croix – un choix «assumé» par la rédaction, qui estime que cela «n’apportait pas grand-chose à l’argumentation» et qui souligne par ailleurs que les autres textes présents sur la même page ont été «davantage rabotés».

L’homosexualité est un «fait social», il est «inutile d’aller plus loin», conclut consultation-nationale.fr. L’ADFH, elle, se montre plus spirituelle et espère qu’à terme, l’Église fera le choix d’une «société qui sait aimer tous ses enfants et les met à égalité devant Dieu».

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln

Print This Post
Profile photo of Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.