France
Marches des Fiertés 2014
Égalité des droits, Société | 28.09.2012 - 20 h 47 | 62 COMMENTAIRES
Campagne «Ferme-la!»: le collectif Dur-e-s à Queer s’explique
Publié par
«Notre campagne a pour but d'affirmer notre légitimité à réclamer très fort ce qui devrait être une évidence: nous ne valons pas moins que les hétérosexuels, alors nous voulons leurs droits», affirme Xavier, du collectif transpédégouine nantais.

La nouvelle campagne des Dur-e-s à Queer, le collectif transpédégouine nantais, fait beaucoup parler d’elle (sur Yagg notamment) depuis ce vendredi matin. «À propos du mariage gay… Ferme-la! On veut tes droits, pas ton avis!» fait partie des slogans qui ne mâchent pas leurs mots.

Xavier, des Dur-e-s à Queer, explique pour Yagg la démarche du collectif avec cette campagne choc.

Votre nouvelle campagne suscite de nombreux commentaires depuis ce matin. Certain-e-s l’adorent, d’autres la détestent. Vous vous attendiez à de telles réactions? Comment avez-vous choisi les slogans? Quel est l’objectif? Difficile de savoir à quoi on s’attendait. L’idée de la campagne est venue suite aux réactions multiples (Monseigneur Vingt-Trois, Christine Boutin, Natacha Polony…) qui ont la prétention de s’immiscer dans la décision politique et qui demandent un référendum pour savoir si oui ou non nous devons continuer à être exclu-e-s de la citoyenneté pleine et entière. Qui accepterait qu’on pose la question de savoir si tel groupe social (les fans de foot, les profs, les porteurs de marcel…) doit avoir les mêmes droits que le reste de la population?

C’est bien à ça que nous répondons «la ferme!», à ça que nous disons qu’il n’y a pas de débat. L’article 1 de la Constitution garantit l’égalité des droits. Il existe des droits dont les gays et les lesbiennes sont exclu-e-s, au législateur de faire le travail pour rétablir cette injustice.

Certain-e-s vous reprochent d’utiliser un ton agressif («ferme-la!») pour répondre à l’homophobie. Que leur répondez-vous? Et sur le fait que le «ferme-la!» serait un refus de débat, donc un déni de démocratie? Non il n’y a pas de débat là-dessus. D’ailleurs, pour nous, l’égalité des droits doit être garantie quel que soit le sexe, l’identité de genre, la sexualité, le lieu de naissance, l’état de santé, l’origine… L’idée même de débattre est une extrême violence, et je crois que les réactions positives montrent à quel point nombre de gouines et de pédés n’en peuvent plus d’entendre à tour de bras des gens parler de nous en se demandant si on est assez bien pour avoir les mêmes droits qu’eux! Pour qui ils se prennent?

Ceux qui souhaitent un référendum ne débattent pas, il nient notre valeur sociale.

Par ailleurs, on ne les empêche pas de débattre, on refuse simplement que leur «goût» personnel dicte la loi. Moi je n’aime pas les jeans slim, je n’interdis à personne d’en porter et l’appel à un référendum serait un peu excessif.

Soyons clair, le fond du problème de ces gens c’est de maintenir la hiérarchie entre les sexualités, de continuer à faire de l’homosexualité au pire une perversion, au mieux un exception.

De cet état de fait découle le mal-être de nombreux jeunes gays et lesbiennes, les violences, les discriminations… Et bien notre campagne a pour but d’affirmer notre légitimité à réclamer très fort ce qui devrait être une évidence: nous ne valons pas moins que les hétérosexuels, alors nous voulons leurs droits. Ni plus ni moins. Dans le même temps, à l’heure où des incertitudes apparaissent quant au projet de loi gouvernemental, il s’agit aussi d’affirmer que nous n’accepterons pas un sous-projet, un sous-mariage, avec la PMA en moins ou autre chose… que serait tenté de proposer le gouvernement pour «calmer le jeu». Notre message c’est de dire que ces revendications n’ont rien d’extravagant, de maximaliste, de radical même! C’est l’application simple d’un principe constitutionnel.

Print This Post
Avatar de Yannick Barbe
Publié par
Directeur de la rédaction de TÊTU
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (62)
  • Par Pelle Svanslös 28 sept 2012 - 21 H 00

    Entièrement d’accord. Il n’y a pas de sujet de débat.

     
  • Par Nique Drake 28 sept 2012 - 21 H 06

    Vous n’avez pas à vous excuser. Certains sont trop marqués par l’image de l’autre joue qu’il faudrait tendre. Vous êtes bien courtois encore lorsqu’on entend évoqués pédophilie, inceste, polygamie ou zoophilie. Nous n’arriverons jamais aussi près du caniveau. Continuez sur ce ton, il faut toutes les nuances de la protestation.
    ND

     
  • Par laurentv 28 sept 2012 - 21 H 24
    Avatar de laurentv

    je rejoins ceux qui trouvent cette agressivité contreproductive.

    oui, sur le moment et si on n’y réfléchit pas, ça peut défouler, faire du bien… mais ça n’a surtout aucune chance de convaincre qui que ce soit qui avait des doutes sur l’ouverture du mariage et à l’inverse, ça a beaucoup de chances d’en braquer d’autres contre nous.
    pensez à un autre sujet tendu comme par exemple le droit de vote des étranger (qu’on soit pour ou contre)… quels serait l’effet probable d’une telle campagne?

    parce que oui, il y a un débat. le nier ou simplement marteler « c’est un droit et c’est comme ça » n’y changera rien parce que dans une démocratie, l’avis des autres compte.
    à la limite on pourrait se permettre cette attitude si on considère que le mariage et l’adoption, c’est maintenant presque gagné. mais si on s’était retrouvé avec un referendum à devoir convaincre suffisamment de gens de se bouger pour nous, la réponse à ce genre de message arrogant risquerait fort d’être « bah si vous vous fichez de ce qu’on peut penser, cool, démerdez vous ».
    pareil pour l’ouverture de la pma, sur laquelle l’opinion peut encore jouer un rôle important.

    après, dans certains cas les campagnes choc, voire agressives et sans argument, peuvent être utiles lorsqu’il s’agit avant tout d’attirer l’attention sur une question ignorée du grand public. mais ce n’est clairement pas le problème pour le « mariage gay » qui est devenu à la fois un sujet porteur pour les media,…

     
  • Par laurentv 28 sept 2012 - 21 H 26
    Avatar de laurentv

    … un cheval de bataille pour les réacs et, faut pas se mentir, un bon moyen de détourner l’attention d’autres sujets pour le gouvernement.

     
  • Par tof81 28 sept 2012 - 21 H 39
    Avatar de tof81

    Je suis d’accord avec ce que dit Xavier dans l’interview.

    L’agressivité du message est du même ordre que l’agressivité qu’on les opposants à l’égalité qui est normalement garantie par notre constitution.

    Si on est scandalisé par l’agressivité du message, alors on doit aussi être scandalisé par l’agressivité des opposants à l’égalité.

    L’égalité est un droit constitutionnel, on ne devrait pas réclamer ce qui nous est dû et on ne devrait pas s’opposer à ceux qui demande l’égalité.

     
  • Par Visibine 28 sept 2012 - 22 H 09

    Bravo!
    Encore!

     
  • Par laurentv 28 sept 2012 - 22 H 10
    Avatar de laurentv

    @tof81 au cas où cela t’aurait échappé, le débat réside dans ce qui « nous est dû » ou constitue « un droit constitutionnel ». ceux qui ont rédigé et la constitution n’ayant certainement pas eu en vue le mariage pour les personnes de même sexe, ça reste une question d’interprétation et d’évolution de la société.

    et je crois que personne parmi ceux qui ont désapprouvé ce message sur yagg n’approuve pour autant celui des opposants à l’égalité. la question est de savoir si cette agressivité est productive ou non. pour moi elle ne l’est clairement pas, tout comme les débordements de certains opposants peut en fait desservir leur cause.

     
  • Par cat 28 sept 2012 - 22 H 20
    Avatar de cat

    1. avant le vote d’une loi il y a le débat parlementaire, alors oui ça m’intéresse de connaitre au moins l’avis de celles et ceux qui vont amender, voter …

    2. c’est pas parce qu’on trouve que des personnes tiennent des propos immondes qu’on est obligé de se rabaisser à leur niveau

    3. ce message il est adressé à tous les hétéros, quelque soit leurs positions. C’est un message de haine contre les hétéros. Moi je suis désolée je suis contre cette campagne haineuse et violente.

    En plus on oublie vite que selon d’autres point de vue, on peut être dans la majorité, celle qui a un emploi par rapport aux chômeurs, celle qui est bien logée par rapport aux mal logés etc … et alors notre avis ne compte pas ???

     
  • Par Spendius 28 sept 2012 - 22 H 36
    Avatar de Spendius

    Plus nous nous rapprocherons de la date à laquelle sera proposé le projet de loi, plus les positions des deux camps se durciront, et vu comment ça a commencé ça ne présage rien de bon pour la suite.
    Et je ne suis pas sûr que les opposants à qui s’adresse ce « ferme-la » soient particulièrement sensibles à ce genre d’argument.

     
  • Par Violette 28 sept 2012 - 22 H 37
    Avatar de Violette

    Je trouve ce genre de campagne contre productif et antidémocratique. Je n’aime pas les extrêmistes, d’où qu’ils viennent, quelle que soit leur cause. Et ce visuel noir et blanc ! Trop faf !

     
  • Par Igua 28 sept 2012 - 22 H 46

    Oui mais en même temps il sait d’une réponse à la hauteur des propos entendus ces derniers jours … Je suis pour ! Ras le …. De se taire !

     
  • Par theban 28 sept 2012 - 22 H 50
    Avatar de theban

    Laurent TV > Tout pareil.

     
  • Par Spyro 28 sept 2012 - 23 H 09
    Avatar de Spyro

    Tout a été dit, je rejoins largement @cat @laurentv et @nileju
    Je tiens juste à en remettre une couche en disant que c’est :
    - violent (« ferme-la »)
    - une négation de la démocratie (« pas ton avis »)
    - une erreur de français (et de sens donc) monumentale (« on veut tes droits »).

    Bouh :(.

     
  • Par nileju 28 sept 2012 - 23 H 31
    Avatar de

    « 2. c’est pas parce qu’on trouve que des personnes tiennent des propos immondes qu’on est obligé de se rabaisser à leur niveau »
    Tout à fait d’accord avec @cat sur ce point, faut leur montrer que nous valons mieux qu’eux, c’est aussi ce que je pense à propos de l’outing et tous ce genre de trucs. Il faut s’attaquer à l’homophobie pas a l’homophobe, l’homophobe t’en chasse un, un autre revient.

     
  • Par tof81 29 sept 2012 - 0 H 02
    Avatar de tof81

    Au cas où tu ne l’ai pas compris @laurentv, la constitution Française édicte des principes qui organisent la vie de notre nation : comme l’égalité.

    La constitution ne regarde pas si le citoyen est noir ou blanc, si il est catholique ou juif, si il est homo ou hétéro … elle dit que tout le monde est égal en droit.

    On ne va pas revenir sur un élément fondateur de notre nation ?! (même si les catho le veulent)

    L’égalité ne peut pas être interprété du style : les hétéros sont plus égaux que les LGBT , car sinon ce ne serait plus l’égalité. Ce serait une inégalité.

    Maintenant, nous refuser ce que l’on devrait avoir de base, ce n’est pas normal, tout comme ce n’est pas normal de s’opposer au principe fondateur de notre nation.

    Si toi cela ne te choque pas, moi cela me choque.

    Et que des religieux essayent de dire que tout le monde (dans la société civile) n’a pas droit à l’égalité, cela me choque.

    C’est cela qu’a voulu montrer les Dur-e-s à Queer , comme l’a expliqué Xavier. Si vous êtes choqué par l’agressivité de l’affiche , alors on devrait encore plus être choqué par l’agressivité de ceux qui contestent les fondements de notre nation.

     
  • Par daliloo 29 sept 2012 - 0 H 34

    Je n’adhère pas à la campagne, que je trouve trop agressive, mais j’adhère pleinement aux propos de Xavier. ça fait du bien d’entendre ça : » L’article 1 de la Constitution garantit l’égalité des droits. Il existe des droits dont les gays et les lesbiennes sont exclu-e-s, au législateur de faire le travail pour rétablir cette injustice. » parce que des fois, fasse aux propos tenus par les homophobes on arrive même plus à trouver quoi leur répondre tellement c’est atterant ! Merci pour cette phrase ! :)

     
  • Par greee 29 sept 2012 - 4 H 50
    Avatar de greee

    J’eus préféré de loin à « on veut tes droits » (qui semble privatif pour la ‘victime’) une formule du genre « on veut les mêmes droits que toi »

     
  • Par Rock 29 sept 2012 - 8 H 43
    Avatar de Rock

    Ça fait plus de vingt ans qu’on explique aux gens que nous sommes normaux et qu’on mérite d’être traité comme tel. Et vous voulez encore qu’on débatte?
    Non. Comme des gens normaux que nous sommes, il est un peu temps de frapper du poing sur la table. Cette campagne redonne un peu de fierté. Assez de blabla, assez de splaining. Y en a marre de devoir ménager tout le monde, d’être lisse, de ne pas choquer et y en a marre d’attendre. Comme dirait @leslieknope cela nous revient de droit.
    Où tu es pour l’égalité des droits pour tous, ou tu es contre et dans ce cas, je ne vois pas pourquoi j’écouterais ce que t’as à dire (surtout si ça vient de la part d’une personne privilégiée).

     
  • Par alexdj 29 sept 2012 - 9 H 01
    Avatar de alexdj

    Ce sont quelques-unes de ces « personnes privilégiées » dont tu parles qui voteront ou pas la loi sur le mariage, leur avis compte que ça ne te plaise ou pas, les convaincre en utilisant ce genre de méthodes me laisse vraiment sceptique.

     
  • Par Rock 29 sept 2012 - 9 H 09
    Avatar de Rock

    Je ne parle pas des gens au gouvernement, qui si ils font un minimum leur boulot savent ce qu’il en est. Débattre avec eux, ok, si il le faut.
    Je parle des personnes lambda qui réclame un débat public au nom de la « démocratie ». Que dalle, Google est leur ami, les LGBT se sont assez expliqués. Sinon ce n’est que de la double oppression: « je t’opresse et je te demande de m’expliquer pourquoi ». Ces gens n’ont juste aucune conscience politique et veulent juste garder leurs priviléges.

     
  • Par cat 29 sept 2012 - 9 H 29
    Avatar de cat

    Sinon je trouve toujours étonnant que ce type de « campagne » se produisent alors que le Gouvernement s’engage à modifier la loi et non il y a deux ans quand le Président et le Gouvernement y étaient hostile !

     
  • Par Notsoblind 29 sept 2012 - 9 H 39

    BRAVO !… à peine à la hauteur des torrents de M**** qu’on peut lire et entendre, … et ce n’est pas fini !

     
  • Par nileju 29 sept 2012 - 10 H 43
    Avatar de

    @knockana les gens dont tu parle n’ont pas de pouvoir, donc à la limite on se fiche de ce qu’il peuvent dire.

     
  • Par Yossi 29 sept 2012 - 11 H 11

    Cat va faire un tour sur le Facebook des dures à queers: cela fait 3 ans qu ils multiplient les actions et campagne sur cette question…. Donc évitons les faux procès et la désinformation , merci !

     
  • Par luc 29 sept 2012 - 11 H 19
    Avatar de luc

    Cela suffit !

    Depuis des décénnies que l’on nous traite comme des moins que rien, des anormaux etc…………

    Nous avons bien le droit aussi de nous défendre

    Cela fait aussi des années que j’entends des LGBT dire :
    - Ne faites pas de bruit, ne vous faites pas remarquer etc….

    Quand c’est insupportable,
    On ne supporte plus

     
  • Par Caro 29 sept 2012 - 11 H 39
    Avatar de Caro

    @alexdj nous devons donc les convaincre que nous sommes des gens biens et que nous Devons, légitimement, avoir les mêmes droits que les hétéros parce que nous sommes des citoyens comme les autres ? Les convaincre :O

     
  • Par nileju 29 sept 2012 - 11 H 48
    Avatar de

    @luco il ne s’agit pas de pas se défendre, il s’agit de la faire correctement, la violence n’a jamais rien arrangé.

     
  • Par luc 29 sept 2012 - 11 H 54
    Avatar de luc

    nileju

    Il ne s’agit quand même pas de violence mais plutôt de défense
    mais je comprends le raisonnement de chacun

     
  • Par tof81 29 sept 2012 - 12 H 14
    Avatar de tof81

    Et qui décide de ce qui est « correct » ou pas @nileju ?

    Toi ? , la société bien pensante qui ne veut pas de nous ? …

     
  • Par nileju 29 sept 2012 - 12 H 45
    Avatar de

    Mais la société bien pensante elle veut de nous, ce sont les homophobes qui ne veulent pas de nous.

     
  • Par Rock 29 sept 2012 - 12 H 52
    Avatar de Rock

    @nileju Ces gens n’ont pas de pouvoir, juste celui de nous blesser, et de blesser les plus jeunes qui se découvre ou tente de se construire. Moi, je ne veux pas donner l’exemple de quelqu’un qui tend l’autre joue. Je me suis prise assez de coups. Ce « Fermez-la » je ne le trouve pas agressif, je le trouve justifié. Et si ça ne tenait qu’à moi, je dirais pire (mais je suis une aberration anthropologique bien trop polie).

     
  • Par tof81 29 sept 2012 - 13 H 35
    Avatar de tof81

    Je ne parlais pas de la société bien pensante qui voulait bien de nous, mais de ceux qui ne nous voulaient pas (qui sont contre l’égalité).

    Il n’empêche @nileju que tu n’as pas répondu à ma question :

    Qui décide de ce qui est correct ?

     
  • Par Jauricin 29 sept 2012 - 15 H 47

    Vouloir « tes droits » n’englobe pas le DROIT à l’enfant,
    un beau raccourci qui ne sera jamais expliqué au grand public.
    Vouloir copier/coller les slogans d’act-up est outrancier.
    Il y a 20 ou 30 ans, ceux qui scandaient des phrases chocs, le faisaient en leurs noms, pour leurs libertés d’exister, leurs libertés d’être visibles, leurs libertés d’être respectés et d’être soignés. C’est comme si tout ça, n’avait jamais existé.
    Je ne supporte pas que les familles homoparentales se substituent à leurs progénitures pour agiter un peu plus le drapeau de l’homophobie.
    Ça en devient pathétique, et les droits simples que nous revendiquons (comme la pension de réversion), sont alors mis sur le même plan que ce DROIT à l’enfant qu’une minorité de nous réclame.C’est un affront odieux pour les milliers de gays et de lesbiennes qui ont perdu leurs compagnes/compagnons dans cette bataille contre le Sida.

     
  • Par nileju 29 sept 2012 - 15 H 59
    Avatar de

    @knockana mais je pense que tu a tord de donner trop d’importance aux propos des homophobes. Dans le cas présent ce n’est pas tellement le « ferme-la » qui me choque, parce que comme toi je pense bien pire, c’est la suite « on veut tes droits, pas ton avis », on veut tes droits comme on veut te prendre tes droits, on veut les accaparer et ta rien à dire, donc en gros on déclare la guerre, bas je ne pense pas que ce soit la bonne méthode pour y parvenir. Il ne s’agit pas de tendre l’autre joue ou quelconque connerie de ce genre, mais d’user d’un peu d’intelligence.

    @tof81 Donc il y a une société bien pensante qui veut de nous, et une autre société bien pensante qui ne veut pas de nous… Tu racontes un peu n’importe quoi… J’ai répondu à ta question mais comme de toute façon tu ne comprends pas ou tu fait mine de ne pas comprendre, comme d’habitude, bas je ne vais pas continuer à discuter avec toi.

     
  • Par Sandrine 29 sept 2012 - 17 H 14

    Ce message est juste clair et ferme. Il dit « ça suffit votre bullshit ». Il ne contient ni haine, ni agressivité -il tape du poing sur la table.

     
  • Par tof81 29 sept 2012 - 17 H 32
    Avatar de tof81

    Je t’ai déjà expliqué ci-dessus @nileju que je parlais de ceux qui ne voulais pas de nous dans la société bien pensante. C’est clair, qu’est ce que tu ne comprends pas ?
    Il n’y a pas deux sociétés, c’est complètement idiot.
    Qu’est ce qu’il ne faut pas dire pour ne pas répondre à une question simple …

    Il n’empêche que tu ne m’as toujours pas répondu à ma question, mais je crois que tu as envie de mal comprendre parce que cela t’arrange de ne pas répondre à une demande d’éclaircissement d’un de tes propos.
    Pourtant la question est simple : Qui décide de ce qui est correct ?

    C’est intéressant comme tactique de dénigrer l’autre en disant qu’il ne comprends pas. Ici pas de chance, les posts sont court, donc les autres lecteurs verront bien que tu tournes autour du pot pour ne pas répondre.

     
  • Par Violette 29 sept 2012 - 18 H 20
    Avatar de Violette

    Ca me fait effectivement penser à certains slogans très maladroits d’act up. En voulant faire des slogans chocs, on en vient à des phrases choquantes et à des raccourcis hasardeux. Comme cet horrible « On est lesbienne on veut du sperme » pour le droit à la PMA. Beurk ! C’était limite un appel au viol correctif !

     
  • Par nileju 29 sept 2012 - 18 H 32
    Avatar de

    Mais @tof81 y a pas de réponse à ta question et tu le sait très bien, tu insiste sur ce point car tu pense m’avoir coincé, le truc c’est que je n’ai pas à me justifier devant toi, tu me cherches sur presque tous les post que je commente, tu transformes mes propos comme ça t’arrange et etc… Donc je te le dis une fois pour toute, lâche moi un peu la grappe, merci.

     
  • Par Caro 29 sept 2012 - 18 H 42
    Avatar de Caro

    Quoiqu’on en pense bravo au collectif Dur-e-s à Queer, le but d’une campagne c’est qu’on fasse parler d’elle, c’est fait \o/

     
  • Par tof81 29 sept 2012 - 18 H 55
    Avatar de tof81

    Je suis désolé @nileju que tu penses que je te cherches.

    Bonne soirée

     
  • Par alexdj 29 sept 2012 - 22 H 12
    Avatar de alexdj

    @Caro, un des principes de la démocratie c’est que chacun a le droit de donner son avis. Que les gens soient pour ou contre le fait de créer ce nouveau droit (le mariage) pour les couples de même sexe ils ont le droit de parler, je ne cautionne pas le « ferme là », c’est tout.

    Il ne s’agit pas de « convaincre que nous sommes des gens biens » mais de convaincre que le droit de ce marier est une nécessité pour les couples de même sexe, certaines personnes qui doutent peuvent très bien ne pas se rendre compte de l’enjeu sans pour autant être homophobes, et je ne pense pas que ce genre d’action va leur montrer en quoi le droit de se marier est nécessaire.

    C’est juste mon avis, merci de le respecter.

     
  • Par alexdj 29 sept 2012 - 22 H 15
    Avatar de alexdj

    … et je parle juste de ma propre expérience là, je connais certaines personnes qui au départ étaient plutôt contre le « mariage homo » car ils ne comprenaient pas pourquoi les homos voulaient se marier (la tradition, tout ça…) et je ne les ai pas convaincu en leur disant « ferme-là »…

     
  • Par ChristelleT78 30 sept 2012 - 1 H 41
    Avatar de ChristelleT78

    Citation des propos de Luc :
    « Cela fait aussi des années que j’entends des LGBT dire :
    - Ne faites pas de bruit, ne vous faites pas remarquer etc…. »

    On peut faire du bruit en contrant un par un, les arguments homophobes, ou sans être homophobes, anti-mariages, ou anti-égalité de droits, objectivement, en les criant hauts et forts. Dans l’émission, « on n’est pas couché » il y a, si je me rappelle bien le délai, deux semaines : quand Polony déblatérait ses propos incohérents, sans véritable fond, la Réponse de la ministre était faible. Il vaut mieux préparer une véritable réponse que d’hurler des propos agressifs.

    Non, Luc, si la défense est le « oeil pour oeil, dent pour dent », ce n’est pas se montrer très responsable d’une part, et, d’autre part, comme je viens de le répondre sur l’article précédent celui-ci de Yagg, cette idée est appliqué dans différents endroits du monde, et elle fait des morts : tu as tué mon frère, je tue ta soeur. Contre-productif ! La violence engendre la violence qui engendre la violence…Aux sophismes ou paradigmes, il faudrait éviter de répondre par des anathèmes, mais démonter chacun de ces premiers.

    Christelle

    P.S. : interdire aux autres de s’exprimer, on peut le faire sur tous les sujets. Avant, on disait « il est interdit d’interdire ». Aujourd’hui, il faut quasiment tout interdire, : interdire le mariage aux homosexuels pour certains, interdire de s’exprimer pour d’autres, interdire etc. On s’arrête où ?
    Ce…

     
  • Par ChristelleT78 30 sept 2012 - 1 H 44
    Avatar de ChristelleT78

    Ce n’est pas parce qu’autrui, sans raison valable, veut interdire, qu’il faut se montrer plus extrêmiste que l’extrêmiste.
    (Dernière phrase qui n’a pas tenu !)

     
  • Par etienne 30 sept 2012 - 6 H 41

    Bonjour, depuis La Reunion, il est 07h 30 ici. Violence? Violence? En face, Comment qualifieriez-vous leur campagne? Ce n’est que violence pure; je ne veux pas me voiler la face. La leur se montre au grand jour. C’est d’une époque révolue, de « tendre l’autre joue », lorsqu’on m’assène un coup; je ne suis pas masochiste. Les intégristes le pratiquent,(cilices, carêmes, pénitences, autoflagellations, et autres chemins de croix..) Ils pratiquent toutes sortes de perversions, dont le sado-masochisme. Pour « gagner leur ciel ». S’embarrassent-ils de scrupules, pour nous mettre au bout de l’index? L’injure, l’insulte, le mensonge, l’agression, etc, ils font feu de tout bois. Ne nous leurrons pas; ils ne peuvent plus faire autrement. sinon, ils seraient passibles de poursuites pénales. Mais, ils dissimulent à peine leur haine; ils la délèguent; les prêches sont des appels à la violence; leurs termes sont généralement très lourds de sous-entendus: inceste, polygamie, abomination, contre nature, pédéraste, anormaux, et dégénérés, et encore, et encore.. Tombés dans des oreilles dénuées de discernement, ces mots-là sont très lourds de signification. Moi, je suis opposé à toutes les violences, physiques, verbales, psychologiques, littéraires; aucune ne peut prévaloir. Je suis poli,correct, mais je dis qu’un chat est un chat, je le qualifie de chat et pas de chien. un point c’est tout, je ne dis pas plus que je le pense. Est-ce que je pense qu’un hétéro est anormal? ou…

     
  • Par Silvius 30 sept 2012 - 12 H 32
    Avatar de Silvius

    Je fais également partie des gens qui trouvent cette campagne maladroite et contre-productive. Pour plusieurs raisons :

    - On ne peut pas dir « Ferme-la » à des homophobes. Je sais, c’est tentant. Mais ce n’est jamais comme ça qu’on les convaincra. Il faut réfuter leurs arguments, pas les faire taire. Les faire taire, c’est tomber dans la même tactique d’oppression qu’eux, un comble. (Notez qu’il y a des points précis sur lesquels on *peut* se contenter de demander à des homophobes de se taire. L’Eglise catholique, par exemple, n’a pas son mot à dire sur l’ouverture du mariage *civil* à tous les couples. Mais on ne peut pas généraliser cette attitude à tous les homophobes.)

    - Le visuel des affiches est nanardesque. Entre le look « éclair » des bulles de textes, le noir et blanc sans nuances de gris et la tête de mort sur le logo, on se croirait vraiment devant une affiche du FN ou d’un groupuscule crypto-fasciste. Bravo. De ce point de vue là, on fait difficilement plus raté.

    - La formulation « On veut tes droits » me paraît particulièrement maladroite. Cela donne l’impression qu’on va prendre quelque chose aux autres, alors que ce n’est pas du tout le cas. Il faut dire : « On veut les mêmes droits que toi ». La nuance est de taille, parce que c’est précisément un argument des homophobes que de faire croire que l’ouverture du mariage à tous les couples va ôter des droits aux couples de sexe différent, alors que c’est absurde. Attention, la recherche…

     
  • Par Silvius 30 sept 2012 - 12 H 34
    Avatar de Silvius

    (Zut, la dernière phrase de mon message précédent a été coupée. Je la remets.)
    Attention, la recherche d’expressions ramassées et de formules-choc ne doit pas conduire à entretenir les amalgames !

     
  • Par Risah 30 sept 2012 - 12 H 42
    Avatar de

    « L’idée même de débattre est une extrême violence »
    ^^^^^^ THIS

     
  • Par laurentv 30 sept 2012 - 18 H 48
    Avatar de laurentv

    je ne comprends toujours pas ce que les tenants du « c’est eux qu’ont commencé » pensent voir arriver avec ce genre de message.
    ok, les opposants sont pires, « l’idée même de devoir en débattre est une violence », « frappons du poing sur la table », très bien, c’est justifié… et après… quoi? les opposants au mariage se mettent à pleurer? ils se taisent soudainement? ceux qui avaient des doutes sont tout d’un coup acquis à notre cause? ou c’est l’inverse qui a plus de chances de se produire?

    parce que c’est triste à dire mais oui, dans une démocratie, les droits de chacun dépendent en grande partie de l’adhésion des autres.
    et le mariage entre personnes de même sexe n’est un droit constitutionnel ou une question d’égalité que si suffisamment de gens l’interprètent comme tel. ça n’était certainement pas envisagé au moment où l’article 1 a été rédigé et le PS ne l’aurait certainement pas mis dans son projet si une bonne partie de l’opinion n’y était pas favorable (de la même manière que les lesbiennes pourront s’asseoir sur la pma si elle rencontre une forte opposition).

    aussi évidents que ces droits nous paraissent, on est en tant que minorité obligé dans de passer par le débat, de convaincre les autres et ce n’est pas avec des tracts comme celui-ci qu’on y arrive. contrairement à ce que dit @caro, le but d’une campagne n’est pas de faire parler d’elle juste pour faire parler d’elle mais d’avoir un impact particulier.

    d’ailleurs, le…

     
  • Par laurentv 30 sept 2012 - 18 H 49
    Avatar de laurentv

    d’ailleurs, le discours des opposants aux droits lgbt n’est pas tellement dangereux parce qu’il est violent mais parce qu’il présente des arguments (ou des semblants d’argument) qui peuvent trouver écho auprès de certains. s’ils se contentaient de dire « ferme-là, t’auras pas nos droits », on aurait moins à s’inquiéter.
    encore une fois, ceux qui donnent dans l’agressivité sans argumentation font généralement du tort à leur camp. on a tout à gagner à se montrer plus malins.

     
  • Par Violette 30 sept 2012 - 20 H 40
    Avatar de Violette

    Enfin bref, les Dur-e-s à Queer ne sont ni des pubards, ni des communicants talentueux.

     
  • Par joe 01 oct 2012 - 4 H 08

    <3 BIG UP Nantes!! ^=^ ça change de l eau tiède de certaines asso, qui en sont presque à s'excuser de réclamer les mêmes droits! je comprends pas les gens ici présent qui ressentent de la violence dans ces affiches! ils sont totalement en dehors d'une réalité beaucoup plus violente: l homophobie. hello Yagg en parle souvent! Des actions comme le fait ce collectif nantais (ou act up, etc…) sont juste nécessaires et devraient être plus visible.
    @violette, tu parles de facho à cause du visuel noir et blanc! ta réaction me sidère!! ton arc en ciel est en papier ou koi

     
  • Par hklrdft 01 oct 2012 - 10 H 13

    d’accord avec BIG UP 3nantes. C fou comme beaucoup d’homos,même militants LGBT,ont 1discours édulcoré: »surtout ne pas faire de vagues,restons correct »,etc. Réveillez vous:nous sommes toujours des sous-citoyens tant que tous les couples et personnes n’ont pas droits égalitaires!(mariage,transphobie,..)cet état de fait montre déjà que la démocratie et les droits humains ne sont PAS respectés,et ici des gens réclament de laisser la parole aux homohobes alors qu’on a déjà obtenu1loi qui punie celle-ci!arrêtez donc de parler de démocratie contre vous-même!cette attitude est celle d’opprimés craintif qui se censurent et sonne comme un appel au placard..

     
  • Par hklrdft 01 oct 2012 - 10 H 23

    Et la liberté d’expression c’est aussi celle des collectifs comme celui des durs à queer, qui elleux, au passage, n’oublient pas le T de TPG comme des militants oublient trop souvent celui de LGBT… c’est une preuve d’ouverture bien +grande…

    un conseil pour finir: sachez voir et reconnaître où est la REELLE « violence », en particulier sous ses formes les + surnoises ou « bien pensantes ».. pour moi je n’en vois pas dans cette campagne de gen-te-s qui défendent leur droits!

     
  • Par nileju 01 oct 2012 - 12 H 00
    Avatar de

    A lire certain j’ai l’impression qu’on est en train de mener une guerre contre les opposants à l’ouverture du mariage. Vous êtes conscient que nous ne sommes qu’une minorité de la population et que ous ne pourrons jamais imposer notre vision du monde, nous ne pourrons nous contenter que de ne pas subir celle des autres.

    Par ailleurs je n’arrive pas à comprendre que certains homo puissent accepté d’abaisser leur niveau intellectuel à celui des homophobes…

     
  • Par jasmine 01 oct 2012 - 14 H 13

    je ne suis pas les personnes choquées par ces visuels, qui s’expliquent très bien dans l’article: « L’idée de la campagne est venue suite aux réactions multiples (Monseigneur Vingt-Trois, Christine Boutin, Natacha Polony…) » . Il faut replacer ce ton choc dans ce contexte, c’est très bien justifié par « Ceux qui souhaitent un référendum ne débattent pas, il nient notre valeur sociale ». Négocier avec tempérance des propos violemment homophobes est parfois une erreur, on ne voit que trop cette attitude modérée dans les médias, à ce train là l’égalité se fera dans 20 ans! Alors bravo pour les affiches des durs à queer qui ne font pas de compromis !

     
  • Par joe 02 oct 2012 - 2 H 44

    @nileju , euh ton commentaire explique moi juste, si je résume ça fait : nous les LGBTI on est minoritaire, on doit faire avec et ne pas s imposer, puisqu on est en démocratie c’est la majorité qui gagne, alors on doit rester entre nous et on se tait.
    tu ne comprends pas que certains homos acceptent d être aussi con que les homophobes ? mais de quels homos tu parles ??
    nilejus, souvent je suis d accord avec toi, c’est rare dans la communauté yagg des commentaires comme les tiens, assez radical, pas niais ni en train de dire wouah t es génial ( :-), mais parfois on dirait tu provoques exprès. (alors que moi jamais!, ja-mais;)

     
  • Par laurentv 02 oct 2012 - 15 H 25
    Avatar de laurentv

    @joe je ne peux pas répondre à la place de @nileju mais son commentaire me semble assez clair… il ne dit pas qu’en tant que minorité on ne *doit* pas s’imposer, il dit qu’on ne *peut* pas imposer notre vision sans d’abord convaincre et donc débattre (ou alors ce n’est plus une démocratie).

    et un message tel que « ferme la, on veut pas ton avis » va tout faire sauf convaincre qui que ce soit. ça risque plus de braquer ceux qui avaient des doutes et, loin de faire taire les opposants au mariage, ça va leur donner du grain à moudre, de la même manière que les homophobes agressifs et sans un semblant d’argument desservent plutôt leur cause.
    on a aucun intérêt à s’abaisser à leur niveau.

     
  • Par nileju 02 oct 2012 - 17 H 18
    Avatar de

    Exactement @laurentv c’est tout à fait ce que je pense, et je rajouterais que le jour ou nous serons majoritaire (si ce jour arrive) alors seulement nous pourrons imposer nos points de vue au reste du monde sans demander l’avis de personne. En attendant nous sommes obligé d’essayer de convaincre par le dialogue.

    Sinon @joe (créer toi un compte, ce sera plus simple ;) ), oui effectivement il m’arrive, parfois, de faire de la provoc, mais pas gratuitement et je ne le fais jamais sur un sujet aussi important.

     
  • Par joe 02 oct 2012 - 22 H 35

    ça fait trop longtemps … débattre de quoi ? expliquer quoi ?! on est comme on est point barre. :)http://www.youtube.com/watch?v=V-eQNeo20sU !!
    y en a marre c aussi simple qu un SHUT UPPPP !!
    <3 et perso j aurais rajouté FERME LA ET SUCE! ^^hu hu

     
  • Par REY Michel 29 oct 2012 - 15 H 02

    Enfin une association qui se bat vraiment alors que l’attitude grandit dans le milieu LGBT sur la volonté du gouvernement d’aller jusqu’au bout.
    BRAVO, BRAVISSIMO
    Ce n’est pas en étant bien gentil « parce que c’est un gouvernement de gauche, gan, gna, gna, bla, bla bla » qu’on va faireb bouger la gauche molle toute prête à céder.

     
  • Par REY Michel 29 oct 2012 - 15 H 05

    Enfin une association
    Je voulais dire « alors que l’INQUIETUDE grandit  » et non pas « l’attitude ». Désolé pour ce lapsus calami (et calamiteux)

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.