Dimanche à partir de 13h30 sur la place de la Nation, à Paris, la Ligue des Droits de l’homme et le collectif Tous receveurs tous donneurs rappelleront au gouvernement un engagement pris au tout début de la mandature. Le 13 juin dernier, Marisol Touraine, ministre de la Santé, assurait que les hommes ayant des relations homosexuelles (HSH) pourraient donner leur sang dans les prochains mois: «Le critère de l’orientation sexuelle n’est pas en soi un risque, avait-elle indiqué. En revanche la multiplicité des relations et des partenaires constitue un facteur de risque quels que soient l’orientation sexuelle et le genre de la personne».

La Ligue des droits de l’Homme rappelle que «la France manque cruellement de sang» et qu’empêcher une partie de la population de donner le sien est contre-productif. Aux côtés du collectif Tous receveurs tous donneurs, elle encouragera donc les passant-e-s à signer une pétition pour la levée de l’interdiction faite aux HSH.

Suivez Julien Massillon sur Twitter: julienmsln