Santé, Société | 25.09.2012 - 16 h 23 | 26 COMMENTAIRES
Don du sang: la Ligue des droits de l’Homme se joint au collectif Tous receveurs tous donneurs
Publié par
Les deux associations joindront leurs efforts ce week-end pour sensibiliser les passant-e-s à l’interdiction faite aux homosexuels de donner leur sang.

Dimanche à partir de 13h30 sur la place de la Nation, à Paris, la Ligue des Droits de l’homme et le collectif Tous receveurs tous donneurs rappelleront au gouvernement un engagement pris au tout début de la mandature. Le 13 juin dernier, Marisol Touraine, ministre de la Santé, assurait que les hommes ayant des relations homosexuelles (HSH) pourraient donner leur sang dans les prochains mois: «Le critère de l’orientation sexuelle n’est pas en soi un risque, avait-elle indiqué. En revanche la multiplicité des relations et des partenaires constitue un facteur de risque quels que soient l’orientation sexuelle et le genre de la personne».

La Ligue des droits de l’Homme rappelle que «la France manque cruellement de sang» et qu’empêcher une partie de la population de donner le sien est contre-productif. Aux côtés du collectif Tous receveurs tous donneurs, elle encouragera donc les passant-e-s à signer une pétition pour la levée de l’interdiction faite aux HSH.

Suivez Julien Massillon sur Twitter: julienmsln

Print This Post
Avatar de Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (26)
  • Par etienne 25 sept 2012 - 17 H 38

    Bonsoir: j »ai donné de mon sang depuis que j’ai eu 18 ans. On me convoquait même quelques fois, parce que j’ai hérité d’un groupe pas très répandu.Même au plus fort de la paranoïa que le SIDA a provoquée, je l’ai fait. Par le plus pur des hasards, je n’ai jamais eu de relations pouvant m’exposer à l’infection. En revanche, dès que j’ai appris la mise en « quarantaine » des LGBT, les services de transfusion sanguine n’ont plus revu ma bobine. Et ce, jusqu’à ce jour; c’est fini.L’affront est insupportable. Maintenant, c’est donnant-donnant; aux mêmes devoirs, les mêmes droits.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 25 sept 2012 - 18 H 35
    Avatar de Lechat

    @etienne :
    J’aimerais rappeler que le don du sang vise à sauver des vies.
    Faire une grève du don du sang et donc pénaliser les malades, c’est stupide…

    Ca me gène franchement de voir que le don du sang est présenté comme une revendication, un droit alors que c’est un DON, c’est censé être altruiste, désintéressé…
    On perd de vue totalement ces notions dans cette mobilisation pour transformer le don du sang en un symbole d’égalitarisme…

    Les seules victimes dans cette histoire, ce sont les malades, il serait bon de ne pas l’oublier…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 25 sept 2012 - 18 H 54

    Pour compléter ce que j’ai dit.La dernière fois que je me suis présenté à la caravane du CTS de la région où je vivais, le médecin m’a demandé: « êtes-vos homosexuel » ? Je lui ai répondu que cela n’avait rien à voir avec le don du sang. Il m’a rétorqué tout sèchement:  » je doute de votre sincérité, je refuse votre don ». Et voilà.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par cat 25 sept 2012 - 18 H 55
    Avatar de cat

    @mystigris
    Je ne peux pas te laisser dire qu’il est stupide de la part d’@etienne de faire « une grève du don du sang » : actuellement, quelque soit son comportement et son statut sérologique, un homme qui a eu une relation sexuelle avec un autre homme (HsH) ne peut donner son sang, sauf à mentir dans le questionnaire pré-don. Il est respectable de la part d’Etienne de ne pas vouloir mentir !
    Ce questionnaire est basé sur la confiance. A moi lesbienne, on me demande si j’ai changé de partenaire dans les 4 derniers mois, si j’ai pris de la drogue etc. et en fonction de mes réponses, en me faisant confiance, je vais pouvoir donner mon sang.

    Un HsH n’est pas digne de confiance voilà ce que véhicule cette interdiction.

    Militer pour que les HsH soient réintégrés dans le circuit transfusionnel est à mon sens un vecteur de lutte contre l’homophobie.
    Ce ne sont pas les orientations sexuelles qui sont à risque mais les comportements, et traiter différemment une catégorie de personnes est une discrimination. Ici les HsH ne sont pas traités de la même manière que les autres catégories de donneurs, ils ne sont pas jugés digne de confiance.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 25 sept 2012 - 19 H 05

    Perso j’ai encore jamais eut de rapport avec un autre homme donc je peux donner, mais je pense que même si je passe à l’acte je m’arrêterais pas pour autant (dans le respect des autres conditions genre pas de nouveau partenaire dans les trois derniers mois, un seul partenaire, pas de don s’il se drogue etc…)

    C’est vrai que cette discrimination fait mal, et fait un amalgame assez désolant entre les personnes à risque et personnes ne présentant pas plus de risques que le reste de la population, du fait d’une épidémiologie certes cohérente mais pas assez spécifique, mais entre la colère face à une interdiction biaisée et la possibilité qu’une poche, une seule poche, puisse être celle qui fasse la différence pour quelqu’un qui en a besoin, perso moi j’ai choisis.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par alexdj 25 sept 2012 - 19 H 08
    Avatar de alexdj

    @cat, militer pour que les HsH soient réintégrés dans le circuit transfusionnel n’est pas incompatible avec donner son sang, on peut très bien faire du lobbying, faire partie d’assoces, etc… sans pour autant refuser catégoriquement de le donner.
    Faut peut-être pas oublier que les malades ayant besoin de sang ne sont nullement responsables de cette loi discriminatoire et hypocrite, et avec des actions comme les grèves de don c’est pourtant EUX qui en paient les conséquences.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par cat 25 sept 2012 - 19 H 15
    Avatar de cat

    J’ai juste dit @alexdj que ce n’était pas stupide de ne pas vouloir donner son sang en mentant. Un HsH doit mentir s’il veut donner son sang, et c’est aussi respectable de ne pas vouloir mentir.
    Maintenant je milite pour la réintégration des HsH ET donne mon plasma quand je remplis les conditions, cependant c’est facile pour moi je n’ai pas à mentir.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 25 sept 2012 - 19 H 33

    Pour recompléter mon petit laïus,, je partageais ma vie avec le même garçon depuis quelques lurettes; je savais que j’étais « clean ». Ma façon d »appréhender l’existence, m’a toujours interdit des comportements criminogènes. J’avais très mal pris la sentence du médecin. J’ai eu l’impression qu’il mettait en doute ma fidélité à la personne que j’aime. Nobody is perfect..

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 25 sept 2012 - 19 H 43
    Avatar de Lechat

    -Mentir n’est pas une bonne solution, même avec les meilleures intentions du monde.
    – Faire une grève du don du sang non plus, car les victimes de cette grève, ce sont les malades. Dans le cas d’ etienne, ce n’est pas une grève puisqu’il ne peut plus donner.

    – Dernière chose, c’est un DON et non pas un DROIT. (désolé pour les majuscules mais les deux n’ont rien à voir)

    Concernant l’interdiction du don du sang aux HsH :
    – On sait que les homosexuels ont 50 à 70 fois plus de risque d’être contaminés par le VIH que les hétéro.
    – On sait que la moitié des dons du sang contaminés proviennent d’homosexuels alors qu’ils sont 10 à 20 fois moins nombreux que les hétéros et qu’ils n’ont théoriquement pas le droit d’être donneurs.
    – On manque d’une étude sur les couples homosexuels stables par rapport aux couples hétérosexuels stables.

    Dans le doute, le principe de précaution prévaut.
    Je ne comprends pas cette volonté de transformer le don du sang en combat contre l’homophobie. Franchement vous pensez que les personnes chargées du don du sang l’interdisent aux HsH par simple homophobie ?
    Il y a plein de personnes qui ne peuvent pas donner leur sang et qui n’en font pas toute une histoire, ceux qui ont voyagé au Royaume-Uni durant la crise de la vache folle par exemple ne peuvent pas donner leur sang.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par etienne 25 sept 2012 - 20 H 09

    Parce que, chez la madame ou le monsieur de la multitude, homosexuel est synonyme du SIDA; je dis bien DU SIDA, et non DE SIDA. Le rouleau compresseur de l’amalgame a commis beaucoup de perversion..Vous ajoutez la phrase qui tue: « DIEU A ENVOYE LE SIDA POUR PUNIR LES HOMOSEXUELS D’ETRE CE QU’ILS SONT », que vous pouvez lire sur les panneaux haineux que chérissent les « bons » chrétiens made in U.S.A. , nous n’avons pas fini de commencer le vaste programme d’éducation.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par cat 25 sept 2012 - 20 H 09
    Avatar de cat

    @mystigris je ne te comprends pas bien il faut que les HsH donnent ou pas ???
    sinon j’ai une chance sur 1,8 millions, je crois, de gagner au loto (probabilité). Sauf que comme je ne joue pas, je ne gagne pas ! (comportement)
    Effectivement la prévalence du VIH est plus élevée chez les HsH (mais c’est aussi le cas dans le département de la Guyane par rapport à la Creuse, et personne ne songe à interdire les habitants de la Guyane). Tous les HsH ne sont pas séropositifs, ce sont les comportements qui sont à risque pas l’orientation sexuelle.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sylvainj 25 sept 2012 - 20 H 41
    Avatar de sylvainj

    @mystigris j’espère que ce dessin va te faire comprendre ce qu’essaie de te dire @cat :
    http://dessins.yagg.com/2011/11/25/sang-pour-sang/

    @alexdj je dirais que je respecte tout autant les HsH qui mentent car ils savent qu’ils n’ont pas eu de comportement à risque que ceux qui refusent de mentir pour cela.

    Et pour tous je précise que @trtd encourage très vivement tous ceux qui ont le droit de donner et peuvent donner à le faire, d’ailleurs les filles du collectif sont d’actives donneuses :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 25 sept 2012 - 21 H 53

    On revendique pas la possibilité d’être HSH et donneur pour des raisons de lutte contre l’homophobie (enfin j’espère… la symbolique c’est bien mignon mais la faire au dépend de la santé d’autrui c’est juste immonde), c’est juste que le critère « t’as eut un rapport sexuel avec un homme alors que t’en es un toi aussi? => Out! » est franchement limitatif, basé sur des études rentrant pas assez dans le détail et au mode de sélection des sujets relativement biaisés (je ne pense pas qu’il soit totalement abbérant d’imaginer que les clients des saunas gays de Paris aient une prévalence qui ne correspond pas forcément à celle des HSH dans leur ensemble) et j’aimerais bien qu’à défaut de forcément donner l’ouverture qu’on attends, au moins on ait des raisons un peu plus spécifiques que juste « la prévalence des gens retrouvés dans nos études est plus élevée, vous êtes donc tous à risque »

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 25 sept 2012 - 21 H 54

    @cat : de ce que j’ai compris, il faut que les HsH donnent pas mais que les homos qui sont pas HsH continuent de donner

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 25 sept 2012 - 22 H 22
    Avatar de Lechat

    @cat :
    Ce n’est pas à moi d’en décider, je n’ai pas les compétences pour le faire.

    @ Klav’ :
    Comme je l’ai dit, on manque franchement d’études sur le sujet et dans ces conditions en général c’est le principe de précaution qui prévaut.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 25 sept 2012 - 23 H 12

    Il est quand même assez difficile d’avoir de VRAIS chiffres sur le risque relatif sans centrer justement l’étude sur les dons de sang, pour l’instant les seuls chiffres qu’on a c’est que la moitié des poches contaminées qui se font détectées viendraient d’HSH ayant donné malgré l’interdiction mais j’ai juste vu une étude de ce genre et ça concernait qu’une trentaine de poches..
    Il y aurait pas moyen d’avoir un échantillon un peu plus large avant de tirer des conclusions?

    C’est pour ça que j’en attends beaucoup des pays qui ont rouvert le don, même avec des conditions acrobatiques (10 ans d’abstinence et monogamie pas tolérée, nan mais WTF?!?), on pourra déjà voir un peu l’impact à grande échelle de l’ouverture du don de sang aux HSH, on pourra comparer aux chiffres d’avant et aux chiffres de pays voisins.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Manoel 26 sept 2012 - 2 H 13
    Avatar de Manoel

    Excusez-moi mais est-ce que vous relisez ce que vous écrivez ?

    Déjà @Klav’ à moins d’être vierge/puceau tout homosexuel homme est HSH (vu que ça veut dire homme ayant des relations sexuelles avec des hommes. Et ça s’applique même aux hétéros, vu que certains hétéros peuvent avoir eu une relation sexuelle avec un homme.)

    Puis @mystigris et @alexdj, vous dîtes une chose et son contraire c’est assez déstabilisant. Vous dîtes que c’est bête de faire la grève et qu’on peut militer tout en donnant son sang. C’est faux !
    Je ne donne pas mon sang, mais je ne fais pas la grève, je n’ai juste pas le droit.
    En plus vous semblez d’accord avec le fait que je refuse de mentir vu que vous prônez le principe de précaution.

    C’est un don je suis d’accord, mais vous nous accusez et dîtes que c’est stupide de ne pas donner, que ce sont les malades qui en souffrent, mais ce n’est pas NOTRE faute.

    Qu’est-ce qu’il faudrait faire ? Arrêtez d’avoir des relations sexuelles avec des hommes, arrêtez d’être gay, histoire de ne pas avoir à mentir, comme ça on peut donner notre sang sans nous trahir et sans trahir leur confiance, et puis quand la loi change, là on pourra recommencer.
    Quoiqu’en fait ça ne marche que pour les puceau/vierge, vu qu’il me semble qu’il suffit qu’un homme ait eu une relation, même si c’était une seule fois il y a 20 ans, avec un autre homme pour qu’il soit exclu du don du sang. Peu importe s’il a fait l’amour avec dix filles qu’il ne connaissait pas la veille de donner son sang. (preuve qu’il y a quand même un fond d’homophobie dans cette loi…)

    Moi quand l’interdiction sera levée, je m’assurerai de remplir les critère et j’irai donner mon sang.

    Enfin, je trouve assez surprenant des statistiques affirmant que la moitié des poches contaminer viennent de HSH qui ont menti… comment ont-ils su ? S’ils ont menti comment ils ont pu savoir qu’en vérité ils étaient HSH ?

    Bref, mettez-vous d’accord avec vous-même sur ce que vous défendez/accusez avant de venir critiquer les gens.

    Merci à @cat de donner son sang (C’est important pour les gens qui en ont besoin) et de militer pour que tout le monde puisse le faire ! (c’est important pour les malades qui en ont besoin)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Manoel 26 sept 2012 - 2 H 18
    Avatar de Manoel

    Oups en me relisant, ce que vous devriez faire ;), j’ai réalisé qu’une de mes phrases n’est pas claire.

    Le « peu importe qu’il est fait l’amour avec dix filles » devait être coupé. Un homme qui n’a jamais eu de relation sexuelle avec un autre homme peut donner son sang même s’il a eu dix relations par jour avec des inconnues depuis 10 ans. Alors que l’homme qui a eu des relation avec le même partenaire homme depuis 10 ans sans qu’aucun n’est jamais été infidèle sera exclu sur le simple fait que c’est un homme et un homme.
    Donc comme je disais, il y a bien un fond d’homophobie derrière cette loi.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 26 sept 2012 - 10 H 51

    @klav : le don du sang est un acte de solidarité citoyenne de première importance, auquel tout citoyen doit pouvoir prétendre sauf si son sang présente un risque *avéré* (par exemple un séropo déclaré ne le peut pas et c’est bien normal) ; de nombreux homos peuvent donner leur sang sans risque, mais en sont exclus pour un principe fallacieux qui rend tous les homos « à risque » alors que tous ne le sont pas, puisque ce sont les comportements qui font le risque et non l’orientation des rapports. *Les principes actuels d’exclusion des HSH sont totalement inefficaces, puisqu’ils n’empêchent nullement que des HSH (dont les homos font bien partie, contrairement à ce que tu affirmes) donnent leur sang*… Pourquoi ? parce que les règles en vigueur actuellement, basées sur une *discrimination*, *incitent à la dissimulation* de l’orientation homosexuelle des rapports. Il faut donc abandonner ce qui de toute façon ne marche pas et se centrer sur les comportements à risques et sur rien d’autre.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 26 sept 2012 - 11 H 01
    Avatar de Lechat

    @Manoel :
    Concernant la « grève » du don du sang, c’est un avis général.
    Je trouverais vraiment dommage par exemple qu’une lesbienne refuse de donner son sang par « solidarité » avec les gays.
    C’est plus clair ? :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par gwen 26 sept 2012 - 13 H 02
    Avatar de gwen

    @mystigris, séjourner en Angleterre est un « comportement ». On exclut du Don du sang les personnes qui ont été en Angleterre (là il y a un acte) et non les personnes qui sont le plus susceptibles (selon des probabilités) de séjourner en Angleterre (ex : les étudiants en Langues étrangères ou je ne sais quoi) qui aussi bien n’y mettront jamais les pieds. Selon moi c’est l’inverse avec le don du sang pour les HSH : On exclut une catégorie de personne et non des comportements.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par CollectifTRTD 26 sept 2012 - 16 H 51
    Avatar de CollectifTRTD

    Pour parler de notre action de dimanche, nous serons en direct ce soir sur France Info à 21h30.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par alexdj 26 sept 2012 - 17 H 39
    Avatar de alexdj

    @manoel, je ne comprends pas ton commentaire, je ne dis pas « tout et son contraire » contrairement à ce que tu affirmes. Je pense juste qu’on peut très bien militer ET donner son sang, l’un n’empêche pas l’autre (sauf si on considère que la SEULE façon de militer consiste à faire grève de don, évidemment, mais ce n’est pas mon avis). Il faut juste ne pas dire qu’on a eu des relations sexuelles avec des hommes, c’est tout. Et dans ce cas je comprends parfaitement qu’on puisse mentir.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Manoel 26 sept 2012 - 17 H 59
    Avatar de Manoel

    Ce que tu dis me trouble quelque peu @alexdj… Parce que pour moi mentir sur le fait que tu as eu des relations sexuelles avec des hommes c’est mentir sur qui tu es, c’est renié une partie de ta personnalité. Et quelque part accepter de mentir c’est accepter l’idée que c’est mal, etc.
    Je refuse de mentir, mais je ne fais pas la gréve pour autant… Je milite et je donnerais mon sang quand je n’aurais pas à mentir

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 26 sept 2012 - 21 H 47
    Avatar de Lechat

    @ gwen
    HsH : Homme ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes
    Ce n’est pas l’homosexualité en elle même qui entraîne l’interdiction mais le fait d’avoir des relations homosexuelles.
    Bon généralement les homosexuels ont comme tout le monde des relations sexuelles et sont concernés par l’interdiction, mais au niveau symbolique la nuance a son importance.
    Un hétéro qui a eu une relation homosexuelle juste une fois pour essayer est également concerné par exemple.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par gwen 26 sept 2012 - 22 H 29
    Avatar de gwen

    @mystigris oui oui je sais. Je suis un peu informée car je milite dans le collectif Tous receveurs, tous donneurs crée il y a bientôt un an par des yaggeurs ;-)

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.