Xavier Bongibault est un adhérent UMP qui a créé il y a quelques semaines le collectif + gay sans mariage. À 21 ans, il considère que l’ouverture du mariage aux couples de même sexe est une mauvaise idée car «le projet du gouvernement est loin de faire l’unanimité au sein de la communauté gay», assure-t-il. L’égalité des droits serait une «revendication» minoritaire et parmi les personnes LGBT, «la plupart s’en moquent». Des arguments qui permettent à cet homosexuel «athée» d’être mis en avant par les médias et les personnalités politiques opposé-e-s à l’ouverture du mariage. À lire sur Valeurs Actuelles.

Son point de vue est d’ailleurs partagé par Philippe Ariño, un catholique gay qui a choisi l’abstinence. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Homosexualité en vérité, qui sortira le 13 octobre prochain. Faisant usage sans retenue d’un «nous» fédérateur englobant l’ensemble de la communauté homosexuelle, il se place toutefois au-dessus de la masse pour réclamer en son nom ce qu’il y a de mieux pour elle: le maintien de «nos repères anthropologiques fondamentaux». Tout un programme. À lire sur son blog.