Égalité des droits, Mariage, Société | 18.09.2012 - 15 h 43 | 17 COMMENTAIRES
Le cardinal Barbarin revient sur ses propos homophobes
Publié par
Après avoir comparé le mariage pour les couples de même sexe à la polygamie et à l’inceste, l’archevêque de Lyon prétend que ses propos ont été «mal reflétés».

Invité de France Info ce matin, le cardinal Philippe Barbarin s’est exprimé sur la comparaison controversée qu’il a faite la semaine dernière sur RCF et TLM (lire Le mariage pour tous les couples ouvrirait la voie à la polygamie et à l’inceste). En parlant du mariage pour les couples de même sexe, il avait alors glissé: «Ça a des quantités de conséquences qui sont innombrables. Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l’interdiction de l’inceste tombera». Pour Bertrand Delanoë, cette sortie «franchement moche» tend à indiquer que le cardinal a «pété les plombs», a-t-il déclaré sur Europe 1. Le maire de Paris s’est par ailleurs dit étonné d’entendre cela venant d’une personne d’ordinaire si «sage».

Pour tenter d’apaiser les esprits, l’archevêque de Lyon a assuré que «tout cela est dû au titre d’une dépêche de presse qui a reflété bien mal [ses] propos», et il va même jusqu’à citer l’édile parisien pour appuyer ses dires: «Monsieur Delanoë a dû s’en douter puisqu’il a dit: “Pourtant, quand même, le cardinal Barbarin est un sage”». La dépêche a bon dos et tronquer les propos du maire de Paris est habile, mais l’homme d’Église a été enregistré et ses propos homophobes sont sans équivoque. Sa tentative de démenti est finalement un échec cuisant, au point que France Info avait d’abord intitulé son article: «Le cardinal Barbarin pris en flagrant délit de mensonge», avant d’opter pour un titre plus mesuré. Le prélat a toutefois raison quand il affirme n’avoir jamais prononcé le mot «polygamie». Il a préféré dire «faire des couples à trois ou à quatre»…

Sans jamais présenter d’excuses, le cardinal Barbarin a même répété ses arguments, sans toutefois parler «d’inceste» ou de poly…, pardon, «couples à trois ou quatre». Le mariage pour tous et toutes serait pour lui le franchissement d’une limite. «Qu’est-ce que vous ferez demain matin devant une autre limite puis encore une autre?», s’interroge-t-il avant d’ajouter: «J’aime les gens et j’aime la société, alors je n’ai pas envie qu’on fasse sauter ce socle majeur, fondamental, de toutes les civilisations, les cultures, les religions, etc.».

L’égalité des droits? D’après lui, ça ne peut passer par le mariage, car cette «institution» est une «merveille» (à laquelle il échappe en raison de son vœu de célibat). Idem pour la famille (un privilège qu’il refuse aux homosexuel-le-s). Le cardinal Barbarin exclut les homosexuel-le-s de ces «merveilles», mais tient à préciser qu’il les «respecte tous et qu’ils ont leur place dans la société, et en tout cas dans l’Église». «[Les homosexuels] construisent le royaume des cieux autant et mieux que moi, assure-t-il, ils se battent pour essayer d’être fidèles, d’être chrétiens, chacun selon son chemin parce qu’on est tous de pauvres pécheurs.» Égaux en tant que «pauvres pécheurs» donc, mais pas dans l’accès aux «merveilles».

Photo Medef

Suivez Julien Massillon sur Twitter: julienmsln

Print This Post
Avatar de Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (17)
  • Par Agnès aujourd'hui - 16 H 31

    J’aime bien comme tous ces cathos « pur jus » disent qu’ils nous respectent…tout en nous considérant comme inférieurs aux hétéros et en nous refusant des droits qui, pourtant, devraient aller de soi.
    M’enfin bref. C’est toujours la même rengaine. Ils sont et seront toujours des hypocrites qui prêchent la haine au lieu de l’amour. On ne va pas épiloguer 107 ans.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Largo aujourd'hui - 16 H 45
    Avatar de Largo

    En introduction je tiens à dire que je suis gay, je n’ai aucun problème avec ça, je suis pour le mariage gay et l’adoption. Et aussi athée, plus précisément déiste.

    Cependant, ses propos ne sont en rien homophobes. Peut être sont-ils choquant pour beaucoup, mais il sont cependant tout à fait sensés. Si notre société est assez évoluée pour comprendre que bien des situations existent et qu’elles méritent reconnaissance légale, pourquoi mettre de côté et stigmatiser des situations telles que la polygamie, la polyandrie et l’inceste entre majeurs consentants et conscients de leur situation ?

    De quels droit (et particulièrement nous, homos, vu notre  » passif  » face à la société) doit-on décider que ces unions sont inférieures aux autres et ne méritent pas reconnaissance légale ?

    Je pense que justement dans la société telle qu’elle est, à son niveau d’avancement, il serait une évolution normale de pouvoir se marier avec les adultes consentants de son choix, et avec le nombre que l’on trouve satisfaisant.

    Alors, certes mes propos peuvent choquer, j’en ai conscience, mais saurez vous dire, expliquer pourquoi ces unions serait néfastes à notre société ? En quoi dérangerait-elle les autres ? Ne trouvez-vous pas que dans une telle situation, vous avez le même rôle que les homophobes anti mariage gay ? L’appellation  » mariage pour tous  » est d’ailleurs totalement usurpée.

    J’espère avoir des réponses à mes questions.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Largo aujourd'hui - 16 H 47
    Avatar de Largo

    Mes excuses pour les quelques fautes d’accord, on ne peut pas éditer.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Julien Massillon aujourd'hui - 17 H 03
    Avatar de Julien Massillon

    Je crois comprendre ton questionnement, @Largo. Mais je pense qu’il y a une confusion en terme de concepts.

    L’inceste, la polyandrie et la polygamie peuvent être pratiqués par tous, hétérosexuels comme homosexuels. On interdit l’inceste parce qu’il n’est pas sain (psychiquement et physiquement) pour deux membres d’une même famille de s’unir. Surtout que souvent, un mineur est impliqué et son consentement n’est pas vraiment éclairé. Quant au fait d’avoir plusieurs compagnons/compagnes, c’est juste que le mariage, dans la forme que nous connaissons, est prévu pour deux personnes. Libre à ces deux personnes de former un couple libre et d’avoir des partenaires à côté.

    L’ouverture du mariage aux couples de même sexe n’a pas fait exploser le nombre de cas d’inceste ou de polygamie et de polyandrie dans les États où cette mesure a été adoptée. Ranger l’homosexualité au rang de la polygamie, de la polyandrie et de l’inceste, c’est nier aux personnes homosexuelles la même dignité que les personnes hétérosexuelles.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par cissinato aujourd'hui - 18 H 21

    les futures générations se moqueront de ce fait de société; surtout par envers le flux religieux qui n apporte que polémique.
    Les prétres n ont qu a bien se tenir.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 aujourd'hui - 19 H 11
    Avatar de tof81

    Sois disant il respecte les homosexuels, mais il faut qu’ils restent à leur place de sous citoyens (avec moins de droits que tout le monde).

    Foutage de gueule et mensonge. Il dit tout et son contraire : nous respecter tout en nous déniant le droit de vivre le droit comme tout le monde.

    Qu’est ce qu’il dirai si je le respectais en lui disant qu’il était un moins que rien ?! et qu’il n’a pas sa place dans la société … je pense qu’il comprendrait au vue de ses propos (vue qu’il a la même démarche envers nous).

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pelle Svanslös aujourd'hui - 20 H 11

    Oui, foutage de gueule complet. Ils respectent tellement la personne homosexuelle ces cathos de m…. qu’ill leur déconseille la prêtrise????? Il est où le respect? Il est où l’accueil de la personne homosexuelle au sein de l’Eglise?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Nique Drake 19 sept 2012 - 8 H 38

    La polygamie est hors-sujet, c’est un débat aussi intéressant qu’un autre mais c’est un argument d’opposition au mariage civil ouvert à tous totalement nul, le mariage étant l’union de deux personnes.
    Ensuite, l’évoquer en permanence permet à nos amis traditionnalistes ou aux simples opposants convaincus à cette réforme de sourcer artificiellement l’idée selon laquelle le vilain lobby homosexuel viserait la polygamie. Alors qu’il aurait pu être lancé bien avant, par les mêmes, au prétexte que le mariage civil des hétéros en montrait la voie.
    Une fois le mariage civil ouvert à tous les Français, cela sera donc l’objet d’une revendication spécifique des polygames de toutes natures, cela ne nous regarde donc pas. Ne vous laissez pas avoir.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 sept 2012 - 10 H 16

    Ce qu’il faut bien comprendre, Largo, c’est qu’il n’y a pas dans la société de demande forte, et portée haut et fort, en faveur de la polygamie ; de plus la société n’y serait de toute façon pas favorable. C’est donc complètement HORS-SUJET.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 sept 2012 - 10 H 27

    « Un document relance le débat sur le mariage de Jésus »
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/09/19/un-document-relance-le-debat-sur-le-mariage-de-jesus_1762129_3224.html

    Mgr Barbarin sur France Inter : « Pourvu que ce ne soit pas un mariage gay ! »

    ^^

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 sept 2012 - 10 H 45

    Barbarin de Barbascon, tu n’es qu’un vieux fossile, l’Eglise a mis 400 ans à reconnaitre qu’elle s’était trompée sur Galilée, mettra-t-elle 400 ans à reconnaitre qu’elle se trompe sur les homos ???

    Les vieux fossiles qui la dirigent, qui plus est protecteurs des actes pédophiles de leurs subalternes, la décrédibilisent aux yeux de la société : l’Eglise est devenue inaudible et a perdu toute crédibilité.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 sept 2012 - 11 H 46

    En fait ce qui se passe c’est que si elle ne dit rien contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, l’Eglise reconnaitra implicitement que toute sa doctrine familiale, fondamentalement erronée, ne tient plus et s’effondre. Elle préfère donc se montrer discriminatoire et homophobe plutôt que de reconnaitre qu’elle est dans l’erreur : péché d’orgueil ! Elle a préféré condamner Galilée plutôt que de reconnaitre ses erreurs, elle récidive en clouant les homos au piloris des citoyens de seconde zone. Eh bien moi, je suis devenu athée et anticlérical grâce à cette Eglise-là et finalement, elle m’a rendu un grand service en me libérant de son idéologie sectaire.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par keupkeup 19 sept 2012 - 13 H 45
    Avatar de keupkeup

    c’est normal qu’il ait confondu pour la polygamie : un homme inverti en vaut deux, donc un couple homo en vaut quatre
    à bon entendeur ;)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par luc 19 sept 2012 - 14 H 44
    Avatar de luc

    C’est quand même terrible de lire qu’ils nous respectent. Ils nous détestent et nous haïssent. Et Barbatruc n’est qu’un représentant de toutes ces sectes

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 sept 2012 - 14 H 57

    Les propos homophobes répugnants, insultants, de ces vieux croutons cathos et de certains politiciens de droite devraient être *passibles de la prison*, tout comme le sont les propos racistes ou antisémites.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par nileju 19 sept 2012 - 17 H 44
    Avatar de

    C’est pas un peut facile de ce défaussé sur la presse ? Il pourrait au moins avoir le courage d’assumer ses paroles, encore une fois il se ridiculise tout seul…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sébastien 03 jan 2014 - 17 H 52
    Avatar de sébastien

    L’embêtant c’est que la haine est plus rassembleuse que l’amour.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.