Culture & Loisirs
Sport | 14.09.2012 - 10 h 46 | 5 COMMENTAIRES
Angela Merkel encourage les footballeurs gays à faire leur coming-out
Publié par
«Vous ne devez pas avoir peur», a déclaré la Chancelière allemande.

Alors que la Chancelière Angela Merkel s’obstine à ne pas vouloir reconnaître les couples homosexuels comme une famille, notamment en matière de droit au mariage et à l’adoption ou d’imposition sur les personnes physiques, elle a cependant affirmé hier, jeudi 13 septembre, à Berlin, lors d’un forum sur l’intégration dans le sport, que les footballeurs ne doivent pas avoir peur de faire leur coming-out en Allemagne. Elle évoquait une récente interview accordée de manière anonyme par un footballeur de première division au magazine Fluter dans laquelle il évoquait sa peur de faire son coming-out.

«Toute personne qui en trouve la force et en a le courage doit savoir qu’elle vit dans un pays où elle ne doit en fait pas avoir peur de cela. Nous pouvons donner un signal: vous ne devez pas avoir peur. Tel est mon message politique.»

Voila ce qu’a déclaré la Chancelière lors de la présentation d’une campagne en faveur de l’intégration des personnes de toutes origines dans le sport: des sportifs de toutes disciplines arboreront  ce week-end des maillots portant l’inscription «Vis ta vie!» (traduction libre du slogan «Geh deinen Weg!»)

N’ayez pas peur… Ce message aux connotations très bibliques d’une fille de pasteur coûte moins cher, tant sur le plan politique que sur le plan financier, qu’une politique d’égalité réelle, mais prenons-le comme un petit pas dans la bonne direction…

Luc Lebelge

Photo Bundesregierung/Bergmann

Via Queer.de

En partenariat avec Munich and Co.

soutien yagg

Print This Post
 
LES réactions (5)
  • Par Poteaurose 14 sept 2012 - 10 H 55
    Avatar de Poteaurose

    N’ayez pas peur… Comme disait la vieille à Hansel et Gretel.

     
  • Par Alex 14 sept 2012 - 11 H 19
    Avatar de Alex

    Venez ! Venez ! Nous ne vous ferons aucun mal !

     
  • Par Daniel 14 sept 2012 - 11 H 43

    Le travail le plus important est la lutte contre l’homophobie; qui fréquente les lieux libertins sait à quel point les formes de bissexualité sont nombreuses; naturellement il faut aussi permettre l’égalité des couples s’aimant. Le mariage au Portugal a plutôt, pour l’instant, exaspéré l’homophobie. C’est dur car les sociétés humaines acceptaient mieux ces pratiques dans la clandestinité. voire la sodomie imposée dans l’armée russe et jamais condamnée à comparer avec l’homophobie de la société russe. Ma réflexion se veut modeste et sans conclusion.

     
  • Par François 14 sept 2012 - 18 H 27

    Quelle hypocrite.
    Elle s’est encore récemment opposée à l’ouverture du mariage, et ça ne lui coûte pas grand chose de dire aux autres de prendre des risques. Elle me débecte.

     
  • Par Silvius 15 sept 2012 - 12 H 47
    Avatar de Silvius

    Oui, oui, certes, en soi, c’est un petit pas dans la bonne direction. Mais ça me laisse plus que sceptique. « Venez, vous allez continuer à être des sous-citoyens qui n’ont pas les mêmes droits que les autres, et d’ailleurs je n’annonce aucune politique particulière en la matière, c’est à vous de faire tous les efforts, venez faire des coming out et vous prendre l’homophobie ambiante dans la tronche ». Mouais. On fait plus crédible. C’est un peu comme le gay-friendly version UMP, quoi.

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.