Revue de web
Égalité des droits, Homoparentalité, Revue de web | 12.09.2012 - 12 h 32 | 4 COMMENTAIRES
Pourquoi, même après la loi Taubira, les homos auront des difficultés à adopter [StreetPress]
Publié par
Les couples gays et lesbiens qui pensaient pouvoir adopter un enfant lorsque la loi le leur permettrait peuvent redescendre sur terre: ce sera quasiment mission impossible.

Les couples gays et lesbiens qui pensaient pouvoir adopter un enfant lorsque la loi le leur permettrait peuvent redescendre sur terre: ce sera quasiment mission impossible. C’est ce que montre l’article de StreetPress «Pourquoi, même après la loi Taubira, les homos auront des difficultés à adopter», où l’on peut lire des témoignages – guère encourageants – des principales associations en faveur de l’adoption en France. Extrait (d’une citation de Jacques Chomilier, vice-président du MASF):

«Même pour les homosexuels, c’est une loi désavantageuse: au moins, aujourd’hui, ils se cachent derrière leur célibat, même l’APGL leur conseille de taire leur orientation sexuelle. Mais une fois qu’ils seront mariés, quel pays va leur permettre d’adopter? C’est simple: aucun.»

Print This Post
Avatar de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef adjoint / Responsable développement.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (4)
  • Par Balivrn 12 sept 2012 - 13 H 17
    Avatar de Balivrn

    L’article oublie quand même toutes les familles homoparentales existantes qui vont pouvoir donner un cadre juridique stable à leurs enfants.
    Les agences ne sont pas le seul moyen pour avoir un enfant…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Boyspirit 12 sept 2012 - 14 H 35

    L’agence n’oublie rien puisqu’elle ne titre que sur la question de l’adoption par des parents homos… En l’occurrence, en Belgique, les couples de même sexe qui ont pu adopter un enfant se comptent sur les doigts.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 12 sept 2012 - 16 H 42

    Adopter un enfant reste un parcours du combattant en général, en France il y a 2000 adoptions par an, c’est un chiffre ridicule comparé au nombre de parents qui ont entamé des procédures.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Balivrn 12 sept 2012 - 16 H 44
    Avatar de Balivrn

    @Boyspirit, Je dis ça car bien qu’à la fin la journaliste évoque la possibilité d’adopter l’enfant de son conjoint, c’est assez rapide. L’article tend a faire croire qu’il s’agit d’une loi « pour rien » et devrait selon moi rappeler à tous que l’adoption va surtout permettre de stabiliser des situations déjà existantes et de laisser la liberté aux couples homos d’avoir des enfants en sachant qu’ils pourront légaliser la situation.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.