Dans un texte à prendre au 48e degré (tout le monde ne l’a pas compris, au vu des commentaires), La p’tite Blan prend les anti-mariage pour tous à rebrousse-poils, en réinterprétant leurs arguments:

«A-t-on pensé à ces milliers d’enfants potentiels qui seront, non seulement mis au monde, bonjour le cadeau, mais qui en plus seront pour la plupart enrôlés de force dans les bataillons de Dieu; les cathos appellent cela “baptiser”: des enfants obligés de suivre un programme d’endoctrinement intensif; des enfants frustrés, vêtus de Cyrillus bleu marine et pour qui sexe, drogues et rock’n roll seront assimilés à diablerie, maux et péchés.»

À lire sur Mediapart.