Société
Marches des Fiertés 2014
Égalité des droits, Homoparentalité, Mariage | 12.09.2012 - 17 h 46 | 1 COMMENTAIRES
Christiane Taubira recevra l’Inter-LGBT demain
Publié par
L'Inter-LGBT profitera de ce rendez-vous pour remettre les signatures de la pétition lancée par AllOut.org pour que le projet de loi sur le mariage et l'homoparentalité inclue la PMA.

Certain-e-s veulent y voir de la prudence, voire une logique, la procréation médicalement assistée (PMA) entrant dans une hypothétique révision des lois bioéthiques plutôt que dans une loi censée consacrer l’égalité des citoyen-ne-s en matière de mariage et de famille. Toujours est-il que l’absence de disposition sur l’accès à la PMA pour les couples lesbiens dans le futur projet de loi sur l’ouverture du mariage à tous les couples tel qu’il a été présenté par Christiane Taubira dans l’entretien qu’elle a accordé au quotidien catholique La Croix pose question.

AllOut.org a lancé une pétition en ligne, rappelant l’engagement de François Hollande pendant la campagne présidentielle. Les signatures seront remises à la ministre de la Justice demain, jeudi 13 septembre, par l’Inter-LGBT. «La très grande majorité des couples de lesbiennes qui souhaite fonder une famille a recours à une PMA (Belgique ou en Espagne) et non à l’adoption pour lesquelles les démarches sont souvent bien plus longues, écrit Nicolas Gougain, le porte-parole de l’Inter-LGBT, sur Le Plus du Nouvel Observateur. D’autre part, la PMA étant déjà ouverte aux couples hétérosexuels, il s’agit ici de garantir – comme avec le mariage et l’accès à l’adoption – une stricte égalité entre les couples homos et hétéros.»

«Tout le monde s’accorde à dire que les occasions de présenter de telles lois sont rares, ajoute-t-il. Je ne crois pas en la possibilité de morceler le projet et le débat parlementaire en plusieurs étapes. Tout du moins, ce serait prendre le risque d’enterrer une partie des engagements de campagne. Il faut donc une loi, une seule, qui soit la plus complète possible dès maintenant pour sécuriser la situation des 300.000 familles homoparentales et garantir l’égalité d’accès à la parentalité: mariage, adoption, PMA, filiation et réforme du partage de l’autorité parentale!»

Au sein du Parti socialiste, l’exclusion de la PMA ne satisfait pas tout le monde. Ainsi, selon l’AFP, Bernard Roman, député du Nord, a-t-il écrit une lettre ouverte à Christiane Taubira, dans laquelle il se dit prêt à défendre des amendements incluant la PMA, voire en déposer lui-même.

Sa position est soutenue notamment par le Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), dont un communiqué précise qu’ils «seront attentifs à ce que les engagements de François Hollande soient pleinement respectés et à ce que le projet de loi ouvre à tous les couples l’autorité parentale et la procréation médicalement assistée».

La sénatrice EELV Esther Benbassa, auteure d’une proposition de loi sur le mariage et l’homoparentalité qui prévoit, elle, l’accès à la PMA, a également fait savoir qu’elle proposerait un amendement en ce sens si nécessaire. Ce qui a été confirmé par Noël Mamère, invité à débattre avec Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l’enfant, dans Le Grand Journal, hier. Noël Mamère, député EELV, a été le premier maire à célébrer un mariage entre 2 hommes, en France. C’était à Bègles, en 2004. En fin de débat, Jean d’Ormesson glisse son grain de sel: «J’aime tellement les homosexuels que j’aurais voulu leur éviter le mariage». Réponse de Noël Mamère: «Si on procède à un mariage comme celui que j’ai fait à Bègles, c’est justement pour que les homosexuels puissent dire “je n’ai pas envie de me marier”. aujourd’hui ils ne peuvent pas le dire».

Voir le débat (conseil: faire abstraction de l’utilisation par les différent-e-s intervenant-e-s de l’expression «mariage homosexuel»):

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur LE GRAND JOURNAL du 11/09/12 – Part.1 Le mariage homosexuel

Photo Capture

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (1)
  • Par etienne 15 sept 2012 - 12 H 09

    Quand les convictions ancestrales du plus grand nombre, basées sur la foi religieuse et passées dans la vie profane, au point de les ériger en mode de vie quotidienne..Notre combat pour l’égalité des droits est évidemment très compliqué;mais je ne dèsespère pas..Et puis, pourquoi eux et pas nous?

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.