Société | 10.09.2012 - 12 h 54 | 0 COMMENTAIRES
  • François Hollande
  • le refuge
  • MAG
  • Najat Vallaud-Belkacem
  • nicolas noguier

Journée mondiale de prévention du suicide: Le Refuge interpelle François Hollande

Publié par
L'association craint que le gouvernement ne focalise toute son attention sur le projet de loi ouvrant le mariage à tous les couples.

refuge«À l'occasion de la Journée mondiale de prévention du suicide, terrible fléau qui touche toute notre société, je me permets d'attirer votre attention sur la situation souvent dramatique que connaissent les adolescents qui découvrent leur homosexualité et leur transsexualité, isolés, souvent dans le déni d'eux-mêmes et sans soutien de la part de leur entourage familial», écrit Nicolas Noguier dans une lettre/pétition adressée au Président de la République.

Dans un communiqué, l'association «rappelle que les jeunes LGBT ont 13 fois plus de risques de faire des tentatives de suicide que les jeunes hétérosexuels. Les chiffres sont connus. L’Inpes note d’ailleurs dans un rapport daté de 2010 que “l’homophobie est aujourd’hui le facteur de risque le mieux identifié pour comprendre la sursuicidalité des jeunes des minorités sexuelles”. (…)

«Le gouvernement actuel, lui, tarde à tenir ses promesses: “Les conseillers ministériels semblent uniquement préoccupés par le mariage pour tous, déclare Nicolas Noguier, président du Refuge. C’est une avancée symbolique, importante pour beaucoup, mais elle ne doit pas se faire au détriment des questions essentielles de santé publique: l’homophobie et ses conséquences sur les minorités sexuelles, en particulier chez les jeunes en souffrance.”»

La ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, à laquelle le Premier ministre Jean-Marc Ayrault vient de confier une mission de lutte contre l'homophobie, ne disait pas autre chose vendredi, lors d'une rencontre avec les jeunes du MAG. «Le projet de loi ouvrant le mariage et l'homoparentalité n'épuise pas les questions liées à l'accès aux droits des personnes LGBT, a-t-elle déclaré à Yagg (vidéo à venir). Il y a beaucoup de problématiques qui continueront à se poser. Se poseront toujours des questions de discriminations dans le monde du travail, de préjugés, de reconduction de stéréotypes dans le monde de l'éducation, dans le monde du sport, dans le monde de la culture…

«Se poseront des questions d'homophobie, de violences notamment à l'égard des plus jeunes, de mal-être des plus jeunes, du niveau de suicide qu'on connaît aujourd'hui malheureusement chez les jeunes homosexuel-le-s ou chez les jeunes trans', de transphobie aussi…»

Print This Post
Photo du profil de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.