France
Ciné, Médias | 06.09.2012 - 19 h 06 | 19 COMMENTAIRES
Quand le «New Yorker» parle du nouveau film des Wachowski sans en faire des tonnes sur la transition de Lana
Publié par
Le «New Yorker» se distingue, une fois de plus, par sa capacité à absorber ce qui, pour d'autres médias, serait le centre de l'article: la transition de Lana Wachowski.

Le New Yorker consacre 8 pages à Lana et Andy Wachowski, à quelques semaines de la sortie aux États-Unis, le 26 octobre, de leur nouveau film, Cloud Atlas, co-réalisé avec l’Allemand Tom Tykwer (Cours, Lola, cours). Ce sont ces articles au long, fouillés, profonds, qui ont fait la réputation du magazine. Qui, une fois de plus, se distingue par sa capacité à absorber ce qui, pour d’autres médias, serait le centre de l’article: la transition de Lana.

Qu’elle soit née homme et alors prénommée Larry est mentionné pour la première fois au 5e paragraphe, et cette mention s’explique par la volonté de remettre la genèse de Cloud Atlas dans son contexte. Il en est à nouveau question bien plus loin, toujours pour les mêmes raisons – c’est sous le nom de Larry Wachowski que Lana a réalisé, avec son frère, les films qui l’ont rendue célèbre (la trilogie Matrix, Bound…) – lorsque l’article évoque l’inspiration qu’a été 2001, L’Odyssée de l’Espace pour les enfants Wachowski, alors âgé-e-s de 10 et 7 ans. C’est à la même époque, indique l’article, que Lana a commencé à prendre conscience qu’elle était coincée entre 2 genres.

Tout au long des 8 pages, l’article jongle habilement avec les prénoms, évoquant Larry jusqu’à sa transition en 2002, intercalant sans hésitation les citations de Lana aujourd’hui. Au passage, Lana raconte la dépression dont elle a souffert sur le tournage des Matrix («Pendant des années, je n’ai pas pu prononcer les mots “transgenre” ou “transsexuel”»), sa décision d’accepter qui elle était, son coming-out à sa famille – qui l’a immédiatement soutenue –, son divorce, son 2e mariage (sans sourciller, le New Yorker parle de «sa deuxième femme», utilisant le pronom féminin «her»). «J’ai choisi de changer mon extérieur pour le rendre plus proche de mon intérieur, raconte-t-elle. Ma plus grande crainte était de perdre ma famille. Elle m’a acceptée, tout le reste c’était du gâteau. Je sais que pas mal de gens meurent d’envie de savoir si j’ai subi une reconstruction chirurgicale du vagin ou pas, mais je préfère que cette information reste entre mon épouse et moi.»

À mi-article, c’est l’avant-dernière fois que cette étape de la vie de Lana est mentionnée, suivra un dernier commentaire d’Andy sur le fait qu’il lui est encore plus facile de travailler avec Lana qu’avec Larry. Le texte poursuit sur les difficultés qu’ont rencontrées Lana et Andy pour convaincre les studios de produire Cloud Atlas. Comment Tom Hanks a rejoint le projet. La recherche de financements. L’arrivée de Halle Berry, Susan Sarandon, Hugh Grant, Hugo Weaving au casting. Le partage de la réalisation entre les Wachowski et Tom Tykwer (le film court sur 6 époques). Des anecdotes de tournage. L’enthousiasme de David Mitchell, l’auteur du roman dont est tiré le film. Huit pages passionnantes sur l’histoire d’un film. Et l’histoire de celles et ceux qui le font.

La 1e bande-annonce de Cloud Atlas:


Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Cloud Atlas : bande annonce #1 HD VOST

La 2e bande-annonce:


Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Cloud Atlas : Bande-annonce 2 (VO-HD)

La présentation du film par Tom Tykwer, Lana et Andy Wachowski:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Cloud Atlas Directors Commentary – Tom Tykwer, Andy Wachow

soutien yagg

 

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (19)
  • Par Rumi 06 sept 2012 - 19 H 10
    Avatar de Rumi

    Waw je trouve sa transition superbement réussie ( à part la couleur des cheveux hein ^^) , je n’aurais pas pensé qu’elle était un homme !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Prose 06 sept 2012 - 19 H 42
    Avatar de Prose

    Par contre sur allocine ils ne sont pas au courant que Larry est devenue Lana… :/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Cassidy 06 sept 2012 - 21 H 58

    «Qui, une fois de plus, se distingue par sa capacité à absorber ce qui, pour d’autres médias, serait le centre de l’article: la transition de Lana.

    Qu’elle soit née homme et alors prénommée Larry est mentionné pour la première fois au 5e paragraphe»

    C’est sûr que c’est pas sur Yagg qu’on verrait ça…

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Judith Silberfeld 06 sept 2012 - 22 H 40
      Avatar de Judith Silberfeld

      @ Cassidy: J’aurais peut-être dû préciser «médias généralistes»… Parce qu’à Yagg, centrer les articles sur les LGBT, c’est notre boulot.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Klav' 06 sept 2012 - 22 H 38

    Ah c’est nouveau sa transition? Parce que Matrix Revolution était pas encore sorti qu’on en causait déjà, je pensais qu’elle était passée à l’acte depuis des années parce que les suites de Matrix c’est sorti… waaah, 2003 ça fait loin tout d’un coup.
    C’est joliment fait de la part du NYer dans tous les cas.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Fifi la petite souris 06 sept 2012 - 23 H 39

    Quelle ouverture d’esprit qu’a eu sa famille de l’accepter telle qu’elle est. Dans notre société actuelle, d’autant plus aux USA (société puritaine), il n’est déjà pas très évident de faire son coming out LGB; à mon sens le coming out transgenre est le plus difficile à faire, la famille/ami(e)s peuvent considérer comme un changement total de la personne et qu’elle ne sera plus pareille … Mais comme les tibétains, on devrait s’occuper de l’âme, l’enveloppe corporelle n’est pas importante et accepter l’autre tel qui le désire.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Red 07 sept 2012 - 1 H 16
    Avatar de Red

    J’ai tellement hâte de voir ce film ! Ouais je sais, rien à voir, mais la qualité du New Yorker on la connait – et ça fait pas de mal de le rappeler. En France, Libé en aurait déjà fait sa couverture putassière…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tof81 07 sept 2012 - 8 H 35
    Avatar de tof81

    Je trouve que c’est bien que le “New Yorker” n’en fasse pas des tonnes.

    Quand aux bandes annonces, c’est dommage quelles ne soient pas en Français car j’ai l’impression de ne pas avoir tout compris. C’est assez confus pour moi la relation entre les différentes époques …

    J’attendrai que les bandes annonces sortent en VOSTF …

    En tout cas à première vue, j’ai envie de voir le film :D

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Judith Silberfeld 07 sept 2012 - 12 H 39
    Avatar de Judith Silberfeld

    @Red @tof81 Oui, le film a l’air super intéressant (et complexe) :D

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Denis 07 sept 2012 - 12 H 43

    On peut quand même féliciter Lana pour son hommage capillaire à Franka Potente

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 07 sept 2012 - 23 H 01

    Certes, c’est vraiment très laid mais niveau capillaire son frère est pas spécialement réussi non plus, elle au moins elle essaye un truc qui change.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Cassidy 09 sept 2012 - 0 H 01

    @Judith Silberfeld:
    «@ Cassidy: J’aurais peut-être dû préciser «médias généralistes»… Parce qu’à Yagg, centrer les articles sur les LGBT, c’est notre boulot. »

    C’est vrai que les médias généralistes n’insistent pas assez sur son prénom de naissance, heureusement qu’il y a des médias LGBT pour ça.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Judith Silberfeld 09 sept 2012 - 10 H 44
      Avatar de Judith Silberfeld

      @Cassidy Vous cherchez la petite bête où elle n’est pas. Nous ne mentionnons quasiment jamais le prénom de naissance. Si je l’ai fait ici, c’est pour les mêmes raisons que le New Yorker (je vous invite d’ailleurs à aller lire l’article dont il est question, vous comprendrez mieux de quoi parle celui que vous commentez): pendant des années, le public a connu les films «des frères Wachowski», il faut un minimum de contexte.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par michelle-paris 09 sept 2012 - 21 H 30
    Avatar de michelle-paris

    Moi j’aime bien sa coiffure, pourquoi être “traditionnelle” quand on peut être fun ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Kira 10 sept 2012 - 0 H 50

    @rumi parler de “transition réussie” parce que “je n’aurais pas pensé qu’elle était un homme” est franchement problématique.

    Ca veut dire que le but d’une transition est de passer parfaitement pour unE personne cisgenre ? Que des personnes dont le passing en tant que cis n’est pas parfaitement parfait sont les victimes d’une transition ratée ?

    Le but d’une transition n’est pas forcément de passer comme cis. CertainEs ne le veulent pas ou ne le peuvent pas.

    Je ne dis pas que c’est ce que tu dis/penses, juste que c’est ce que cette formulation suppose.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Damia 10 sept 2012 - 1 H 05
    Avatar de Damia

    @Kira : @rumi a parlé de SA transition réussie. C’est la sienne, et pas celles en général. En effet, les trans abordent différemment leur transition, et vont plus ou moins loin dedans. L’essentiel étant de trouver sa zone de confort. Si ce que Lana voulait c’est apparaître totalement transformée, c’est qu’elle a réussi ce qu’elle voulait faire :).

    Concernant sa coiffure, ça lui donne un look “Leeloo Dallas” du 5ème élement très réussi, j’aime bien :). Et cela va de concert avec les univers cyberpunk qu’elle et son frère ont crée.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rumi 10 sept 2012 - 13 H 04
    Avatar de Rumi

    @Kira Mais n’importe quoi ! Faut arrêter de voir le mal partout c’est pas possible ! Je disais juste que j’étais bluffée par sa transition parce que je ne l’aurais pas su d’une part et qu’elle semble totalement satisfaite par cette dernière, je ne lançait pas le sujet d’une thèse sur les “milles et unes facettes de la transition “. Pour le reste je sais bien que comme tu le dis “Le but d’une transition n’est pas forcément de passer comme cis. CertainEs ne le veulent pas ou ne le peuvent pas. ” Si pour toi ma manière de parler est problématique c’est que tu ne m’a juste pas comprise !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT 10 sept 2012 - 17 H 35

    .
    Par ailleurs, récemment ce journal a fait sa une sur les prises de positions pro-gay du Président Obama :
    =====>
    THE NEW YORKER
    N° 14 – Volume LXXXVIII
    daté du 21 mai 2012
    ¤ Wedding Bells > One day, not long from now, it will be hard to remember what worried people so much about gay and lesbian couples committing themselves to marriage. And, when that day comes, President Obama’s remarks last week (…)
    ¤ How Chief Justice John Roberts orchestrated the Citizens United decision > (…) Supreme Court cases become landmarks in different ways. Lawrence v. Texas, the 2003 gay-rights decision striking down anti-sodomy laws (…)
    ¤ The Proxy Marriage > (…) William had no girlfriends in high school, and his mother once sat him down at the table in her spotless kitchen and asked if he was gay (…)
    ¤ Shonda Rhimes’s Scandal and the diversity debate > (…) in Scandal, the President is a Republican who fights to pass the DREAM (Development, Relief, and Education for Alien Minors) Act and has a gay chief of staff (…)
    =====> =====>
    http://www.archiveshomo.info/archives/presse-diverse/2012_2.htm
    ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Judith Silberfeld 11 sept 2012 - 10 H 55
    Avatar de Judith Silberfeld

    @Cassidy: Voici ce dont je voulais parler: une dépêche AFP, reprise telle quelle par un grand nombre de médias généralistes francophones (ici, Le Point: http://www.lepoint.fr/ces-gens-la/a-toronto-la-realisatrice-lana-larry-wachowski-affiche-sa-transsexualite-10-09-2012-1504690_264.php).

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.